Agnes Randolph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Black Agnes dans Scotland's Story de H. E. Marshall, publié en 1906.

Agnes Randolph ou Agnès de Dunbar (v. 1312–1369), aussi connue en tant que « Black Agnes » (Agnès la Noire), est la femme de Patrick V, compte de March. Elle est connue pour avoir défendu le château familial pendant son absence.

Siège du château de Dunbar[modifier | modifier le code]

Le siège a lieu dans le contexte d'un conflit lorsque Édouard Balliol, roi d'Écosse de 1332 à 1333, tente de prendre la couronne au roi David II d'Écosse, avec le soutien des Anglais.

Agnes Randolph défend avec succès le château de Dunbar tandis que son époux, Patrick V, compte de March, était à la guerre en 1337[1],[2]. Le château a été assiégé par l'Anglais William Montagu du 13 janvier au 10 juin 1338.

Famille[modifier | modifier le code]

Agnes Randolph est la fille de Thomas Randolph, 1er comte de Moray, et Isabel Stewart of Bonkyll, elle-même fille de John Stewart of Bonkyll (en)[3].

Agnès Dunbar (en), la nièce d'Agnes Randolf, est une des maîtresses du roi David II d'Écosse. La reine Marguerite fait annuler leur divorce afin d'empêcher un nouveau mariage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chicago, 138.
  2. « Agnes of Dunbar », Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art: The Dinner Party: Heritage Floor: Agnes of Dunbar, Brooklyn Museum,‎ 2007 (consulté le 13 décembre 2011)
  3. Balfour Paul, Scots Peerage (1904) vol vi, pp294-295

Sources[modifier | modifier le code]

  • Chicago, Judy. (2007). The Dinner Party: From Creation to Preservation. London: Merrell. ISBN 1-85894-370-1.

Lien externe[modifier | modifier le code]