Château de Dunbar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Dunbar
Image illustrative de l'article Château de Dunbar
Vue du château et du port de Dunbar.
Nom local Dunbar Castle
Période ou style Moyen Âge
Type Château fort
Architecte Gospatrick de Northumbrie
Début construction vers 1070
Propriétaire initial Comte d'Angus
Destination initiale Défensif
Coordonnées 56° 00′ 20″ N 2° 31′ 03″ O / 56.005597, -2.51753256° 00′ 20″ Nord 2° 31′ 03″ Ouest / 56.005597, -2.517532  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Écosse
Council area East Lothian
Paroisse Dunbar

Géolocalisation sur la carte : East Lothian

(Voir situation sur carte : East Lothian)
Château de Dunbar

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Château de Dunbar

Le château de Dunbar (Dunbar Castle en anglais), aujourd’hui en ruines, était une des plus importantes forteresses d’Écosse, dominant le port de la ville de Dunbar, dans l’East Lothian.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Le site a sans doute été fortifié par les Votadini ou les Gododdin, le nom « Dunbar » provenant du britonnique Dyn Barr signifiant le « fort de la pointe ». Au VIIe siècle, le château de Dunbar constituait une position défensive centrale des rois de Bernicie, un royaume anglo-saxon.

Northumbrie[modifier | modifier le code]

Au début du Moyen Âge, le château de Dunbar dépendait d’un Ealdorman vassal des rois du château de Bamburgh, puis de ceux de York. En 678, saint Wilfrid fut enfermé à Dunbar, suite à son expulsion de son siège de York par Ecgfrith de Northumbrie.

Plus tard, le château aurait été incendié par Kenneth Ier d'Écosse, roi des Scots, qui le possédait[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Miller, James, The History of Dunbar, Dunbar, 1830:8

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :