Thomas Randolph (2e comte de Moray)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Randolph († 12 août 1332), 2e comte de Moray, seigneur de l'île de Man en 1332[1], est un aristocrate et chevalier écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Randolph est le fils aîné et homonyme de Thomas Randolph († 1332), 1er comte de Moray, et d'Isabelle, fille de Sir John Stewart de Bunkle[2].

Il devient 2e comte de Moray après la mort de son père le 20 juillet 1332, mais il est tué quelques semaines plus tard en combattant Édouard Balliol et les « Deshérités » (The Disinherited), lors de la bataille de Dupplin Moor dans le Perthshire, le 11 août 1332. Son frère cadet John Randolph lui succède comme 3e comte de Moray. Il trouvera aussi la mort au combat, lors de la Bataille de Neville's Cross (1346)[2].

Les deux frères meurent sans enfant et le titre de comte de Moray passe à Patrich de Dunbar, 8e comte de March, époux de leur sœur aînée Agnès († 1369)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Brown The Wars of Scotland Edinburgh University Press, Edinburgh 2004 (ISBN 0748612386) p. 268: l'île de Man est perdue en 1333
  2. a, b et c A. A. M. Duncan « Thomas Randolph, second earl of Moray (d. 1332)», dans « Randolph, Thomas, first earl of Moray (d. 1332) » Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) A. A. M. Duncan « Thomas Randolph, second earl of Moray (d. 1332) dans: Randolph, Thomas, first earl of Moray (d. 1332) » Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004