Abraham Epstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Abraham Epstein (économiste).

Abraham Epstein (hébreu : אברהם עפשטיין) est un rabbin russo-autrichien des XIXe et XXe siècles (19 décembre 18411918), spécialiste de la littérature rabbinique.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né à Staro Constantinov, en Volhynie, il étudie avec zèle les œuvres de Levinsohn, Krochmal, et S. D. Luzzatto. Lors de son premier séjour en Europe occidentale, il se lie à J.L. Rapoport, Z. Frankel, et Michael Sachs. Après la mort de son père en 1874[1], il reprend son négoce, mais après divers déboires financiers, se consacre principalement aux études dès 1884.

Il s'installe à Vienne en 1876 et reçoit la nationalité autrichienne. Il se constitue alors une bibliothèque contenant de nombreux manuscrits de valeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les deux ouvrages les plus connus d'Abraham Epstein sont le Ḳadmout ha-Tanḥouma, une révision de l'édition Buber du Midrash Tanḥouma (Presburg, 1886), et le Mi-Ḳadmoniyyot ha-Yehoudim, qui contient des traités de chronologie de l'histoire juive et d'archéologie, ainsi qu'une édition révisée et annotée du Midrash Tadshe (Vienne, 1887).

Il a également écrit :

  • Bereschit-Rabbati, Dessen Verhältnisse zu Rabba, in Berliner's Magazin, xv. 70 (Berlin, 1888)
  • R. Simeon Kara und der Jalkut Schimeoni in Ha-Ḥoḳer, i. 85-93, 129-137; (Cracovie, 1891)
  • Eldad ha-Dani, une édition critique, avec variations de divers manuscrits, de l'ouvrage d'Eldad, avec introduction et notes (Vienne, 1891)
  • La Lettre d'Eldad sur les Dix Tribus (Paris, 1892; réimprimé de R. E. J. xxv)
  • R. Moshe ha-Darshan mi-Narbona (Vienna, 1891)
  • Dibre Biḳḳoret li-Kebod Rabbi S. L. Rapoport, une défense de J.L. Rapoport contre les attaques de I. H. Weiss (Vienne, 1896)
  • Jụdische Alterthümer in Worms und Speier (Breslau, 1896; réimprimé du Monatsschrift, v.40).

Il a en outre écrit de nombreux articles critiques, biographiques, historiques et archéologiques pour des organes de presse périodique juive, particulièrement le Monatsschrift, la Revue des Études Juives, et Ha-Ḥoḳer.

Certains de ses travaux ont été rassemblés dans le Kitvei Rav Avraham Epstein (éd. A.M. Haberman, Jérusalem, 1957).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « EPSTEIN », une publication tombée dans le domaine public.

  1. Pour la biographie d'Israel Epstein, voir Ha-Shaḥar, 6:699-708

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]