Île de Mactan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mactan.
Mactan
Situation de l'île de Mactan dans la province de Cebu.
Situation de l'île de Mactan dans la province de Cebu.
Géographie
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Archipel Visayas
Coordonnées 10° 17′ 47″ N 123° 59′ 10″ E / 10.296404, 123.986149 ()10° 17′ 47″ N 123° 59′ 10″ E / 10.296404, 123.986149 ()  
Administration
Province Cebu
Démographie
Plus grande ville Lapu-Lapu
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Philippines (relief)

(Voir situation sur carte : Philippines (relief))
Mactan
Mactan

L'île de Mactan est une petite île philippine appartenant à l'archipel de Visayas et se situe à quelques centaines de mètres à l'est de l'île de Cebu en face de la ville de Mandaue.

Elle fait partie de la province de Cebu et se partage entre la ville de Lapu-Lapu et la municipalité de Cordova.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est sur l'île de Mactan qu'est mort Fernand de Magellan le 27 avril 1521, à l'âge supposé de 41 ans. Le seigneur Lapu-Lapu refusant de se soumettre à l'obéissance du nouveau roi d'Espagne, Charles Ier (futur Charles Quint), fut attaqué à l'aube du matin du 27 avril 1521 à partir de trois navires portant une soixantaine d'hommes, dont quarante-huit combattants lourdement armés. À la suite d'un combat au sol, les assaillants furent repoussés jusqu'à la rive sous une pluie de flèches. D'abord blessé à la jambe par un de ces projectiles, Magellan mourut subitement après avoir reçu une lance empoisonnée au visage. Le corps du capitaine fut abandonné sur la plage et ne put être récupéré[1].

Statue de Lapu-Lapu à Mactan.
Article détaillé : Bataille de Mactan.

Lapu-Lapu a été considéré comme un héros philippin, symbole national de la résistance contre l'Espagne colonisatrice[2]. Il est à ce titre cité, sous le nom de roi Kalipulako de Maktan, dans l'acte de proclamation de l'indépendance du peuple philippin de 1898[3], qui marque l'indépendance des Philippines vis-à-vis de la couronne d'Espagne après plus de trois siècles de colonisation. Une statue de bronze de vingt mètres de Lapulapu en guerrier, les armes à la main (kapilan), a été érigée sur l'île de Mactan, à Punta Engaño, non loin du monument dédié à son célèbre adversaire, le navigateur Fernand de Magellan.

Communication-infrastructure[modifier | modifier le code]

L'île de Mactan est reliée à l'île de Cebu par deux ponts traversant le bras de mer. Le premier le Pont Mactan-Mandaue, long de 864 mètres a été mis en service en 1970, 2 x 1 voie. Le second, le Pont Marcelo Fernan, long de 1237 mètres, 2 x 2 voies, a été mis en service en août 1999. Ce pont doit son nom à un homme politique local de la ville de Cebu.

L'aéroport international de Mactan-Cebu, deuxième plus grand aéroport des Philippines, se trouve sur cette île.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antonio Pigafetta, Relation du premier voyage autour du monde effectué par Magellan (1519-1522), Paris, Taillandier, 1999, p.165 (ISBN 2-84734-216-8)
  2. (en) Zaide, Sonia, The Philippines : A Unique Nation, All Nations Publishing Co., Inc., 1994,p.83–84 (ISBN 971-642-005-6)
  3. (en) Kalaw, Maximo Manguiat, The development of Philippine politics , 1891, coll. The United States ands its territories, 1870-1925 : The Age of Imperialism, Appendix A, p.413 [lire en ligne]