Île Rousski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île Rousski
Остров Русский (ru)
Carte de l'île Rousski.
Carte de l'île Rousski.
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Archipel Archipel de l'impératrice Eugénie
Localisation Golfe de Pierre-le-Grand (océan Pacifique)
Coordonnées 42° 59′ 59″ N 131° 49′ 58″ E / 42.999722, 131.83277842° 59′ 59″ N 131° 49′ 58″ E / 42.999722, 131.832778  
Superficie 97,6 km2
Point culminant Rousskitch (291 m)
Géologie Île continentale
Administration
District fédéral Extrême-orient
Sujet fédéral Kraï du Primorie
Autres informations
Fuseau horaire UTC+11

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Île Rousski
Île Rousski
Îles de Russie

L’île Rousski (en russe : Остров Русский, Ostrov Rousski, littéralement « île russe ») est une île de Russie, située dans l'archipel de l'impératrice Eugénie dans le golfe de Pierre-le-Grand (mer du Japon), en face de la ville de Vladivostok.

Depuis juillet 2012, l'île, par l'intermédiaire de la péninsule Sapiorny, est reliée à Vladivostok par un pont à haubans de 3 100 m de longueur, le pont de l'île Rousski.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage de l'île Rousski

L'île Rousski est séparée de la péninsule Mouraviov-Amourski par le Bosphore oriental, un détroit long de 9 km et dont la largeur minimale est de 800 m. L'île a une longueur d'environ 18 km et une largeur de 13 km, elle presque partagée en deux par une profonde baie, la baie Novik, laquelle est bordée à l'est par la péninsule Sapiorny qui est rattachée au reste de l'île que par une bande de terre d'environ 1,4 km. Outre la baie Novik, les côtes de l'île sont découpées de nombres autres baie et Anse comme la baie Ajax, la baie Paris, la baie Ostrovnaïa, la baie Novy Dzhigit, la baie Voïevoda ou la baie Rynda.

Elle compte 47 collines, dont les plus élevées sont : Rousskitch (291 mètres), Glavnaïa (279 mètres) et Tsentralnaïa (255 mètres), situées dans la partie centrale de l'île.

L'île Rousski est couverte de forêts de feuillus.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1889, l'île Rousski entra dans le système de défense de la forteresse de Vladivostok. Les premières structures temporaires en bois furent progressivement remplacées par des constructions en pierre comme le Fort de Pospelov, bâti suivant les plans du colonel K. I. Velitchko.

En 1992, quatre soldats en poste dans l'île, isolés de la garnison, moururent de faim et des dizaines d'autres durent être hospitalisés souffrant de grave sous-alimentation. Leurs commandants ne leur avaient rien envoyé à manger pendant plusieurs mois. Cette affaire devint un scandale à l'échelle nationale.

En 2007, le président Poutine annonce d'importants projets visant à transformer l'île Roussky en un vaste centre touristique[1] . Le développement de cette région sous peuplée de la Fédération russe apparaît, aux yeux des dirigeants russes, comme une nécessité face à la montée de la puissance chinoise dans la région. Le 3 septembre 2008, le nouveau président Medvedev signe un décret sur la construction d'un pont à haubans entre l'île Rousski et le cap Nazimov, extrémité de la péninsule Mouraviov-Amourski[2]. D'autres projets sont annoncés — centre d'affaires international, réseau d'hôtels, infrastructure routière — dans la perspective du sommet de l'APEC, qui se tiendra sur l'île en septembre 2012.

L'état russe investit également massivement dans la modernisation et l'agrandissement de l'Université de Vladivostok ou Université fédérale d'Extrême-Orient qui comprend de nouvelles infrastructures très étendues et neuves sur cette île, celles-ci seront tout d'abord utilisées pour accueillir les délégations du sommet de l'APEC.

Île adjacentes[modifier | modifier le code]

L'île Rousski est entourée par plusieurs îles plus petites :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]