Élection présidentielle colombienne de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Colombie
Image illustrative de l'article Élection présidentielle colombienne de 2010

L'élection présidentielle colombienne de 2010 s'est tenue les 30 mai et 20 juin. Elle a été remportée par Juan Manuel Santos (Parti social d'unité nationale).

Contexte[modifier | modifier le code]

Álvaro Uribe, président sortant

Une loi permettant à Álvaro Uribe, dont la popularité dépasse les 70 %, de briguer un troisième mandat est rejetée par la Cour constitutionnelle le [1]. Le président sortant « accepte » et « respecte » cette décision et apporte, quelques semaines plus tard, son soutien à Juan Manuel Santos, son ancien ministre de la Défense.

Candidats[modifier | modifier le code]

Campagne[modifier | modifier le code]

Juan Manuel Santos apparaît comme le candidat qui poursuivra les politiques initiées par Álvaro Uribe — notamment en matière de lutte contre les guérillas et contre la criminalité liée à la drogue —, tandis qu'Antanas Mockus prône « la continuité autrement » en mettant en avant son bilan de maire de Bogota. Ses adversaires affirment toutefois qu'il lui manque l'expérience nécessaire pour diriger le pays[2].

Résultats définitifs[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Candidats à la présidence Candidats à la vice-présidence Voix  %
Juan Manuel Santos Angelino Garzón 6 802 043 46,68 %
Antanas Mockus Sergio Fajardo 3 134 222 21,51 %
Germán Vargas Lleras Elsa Noguera 1 473 627 10,11 %
Gustavo Petro Clara López 1 331 267 9,14 %
Noemí Sanín Luis Ernesto Mejía 893 819 6,13 %
Rafael Pardo Aníbal Gaviria Correa 638 302 4,38 %
Róbinson Alexander Devia Olga Lucía Taborda 31 338 0,22 %
Jairo Calderón Jobanny Burbano Cardona 29 151 0,20 %
Jaime Araújo Rentería Ana María Cabal 14 847 0,10 %
Votes blancs 223 977 1,54 %

Les résultats du premier tour, pour lequel le taux d'absention s'élève à 50,76 %, contrastent avec les prévisions des enquêtes d'opinion qui, à quelques jours du scrutin, prévoyaient un coude-à-coude entre Santos et Mockus en les plaçant tous les deux au-dessus de 30 %[3].

Second tour[modifier | modifier le code]

Candidats à la présidence Candidats à la vice-présidence Voix  %
Juan Manuel Santos Angelino Garzón 9 028 943 69,13 %
Antanas Mockus Sergio Fajardo 3 587 975 27,47 %
Votes blancs 444 274 3,40 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :