Église Saint-André de Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-André.
Église Saint-André
Image illustrative de l'article Église Saint-André de Liège
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction 1765
Fin des travaux 1772
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1948, no 62063-CLT-0017-01)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Commune Blason de Liège Liège
Coordonnées 50° 38′ 46″ N 5° 34′ 33″ E / 50.646073, 5.57596950° 38′ 46″ Nord 5° 34′ 33″ Est / 50.646073, 5.575969  

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
Église Saint-André

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Église Saint-André

L'église Saint-André est une église de Liège située place du Marché. C'est du XIVe siècle jusqu'à la Révolution française, avec Saint-Gangulphe, l'église de la commanderie de l'ordre Teutonique de Saint-André, où résidait le Grand Commandeur de la Grande Commanderie des Vieux Joncs d'Alden-Biezen.

Historique de l'église[modifier | modifier le code]

Vers 1640: devant le Perron (symbole), l'église de la Commanderie: Saint-André[1]

On ignore l'origine de l'église Saint-André à Liège.

En 1250, avant d'appartenir à l'ordre teutonique, l'église paroissiale de Saint-André, jusqu'alors pauvre en revenu, reçu une donation de près de sept hectares d'un seul tenant à Vottem, Hareng-Milmort et Xhendremael de la chevaleresque Beatrix de Vottem. Souhaitant être enterrée à Liège, sans préférence pour un sanctuaire, elle donna instruction dans son testament que lors de son enterrement, son cercueil soit déposé à l'église dont on entendrait la cloche en premier passé Payenporte: ce fut Saint-André[2]. En 1772, on rebâtit l'église devenue paroissiale, une chronique latine est inscrite au-dessus de son portail:

DeI-paræ aC anDreæ
CoeLo pro VIDente
ExUtor

L'église Saint-André va appartenir jusqu'à la fin du XVIIIe siècle à l'Ordre des chevaliers Teutoniques, qui possédait une importante commanderie près de Liège, à Alden Biesen.

La construction l'église actuelle a commencé en 1765 pour être consacrée en 1772, elle perdit de sa valeur religieuse lors de la révolution liégeoise pour devenir la bourse aux grains puis la bourse du travail. L'ancienne église Saint-André accueille aujourd'hui des expositions temporaires, ou des événements organisés par la Ville de Liège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cartes de Johan Blaeu
  2. Donation de huit bonniers et demi: On peut imaginer le concert si la disposition testamentaire avait été connue: in E. Poncelet, 1947, ibidem, p.185

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]