École nationale supérieure agronomique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une école nationale supérieure agronomique (ENSA) est une école d'ingénieurs française délivrant le diplôme d'ingénieur agronome.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le diplôme d'ingénieur agronome est un titre ancien qui, à l'origine, était délivré par le seul Institut national agronomique, ancêtre de l'INA P-G devenu AgroParisTech. Cette prérogative a été étendue aux autres écoles prodiguant le même enseignement par l'effet d'un décret du 20 juin 1961[1] pris pour l'application de la loi d'orientation agricole du 2 août 1960. Ce texte a été ensuite modifié par un décret du 7 janvier 1966 qui est venu en compléter le dispositif, instaurant un concours d'admission commun. Selon les termes du rapport au Premier ministre[2] associé à ce texte, il s'agissait d'assurer l'homogénéité de l'enseignement « pour maintenir les caractéristiques et le régime des grandes écoles agronomiques au premier rang desquelles se place l'Institut national agronomique ». À cet effet, le décret prévoyait un seul et même recrutement pour toutes les ENSA par la voie d'un concours unique. Il instaurait également un régime de « cogestion » de la formation par les deux départements ministériels concernés au moyen de la création d'une commission consultative permanente (CCP des ENSA).

Cette catégorisation des écoles à partir d'une approche réglementairement structurée des diplômes est appelée à évoluer. En effet, elle n'est pas compatible avec le principe de lisibilité et de convergence décidé dans le cadre de la construction de l'espace européen de l'enseignement supérieur. Il convient d'ailleurs de relever que la commission des titres d'ingénieurs n'habilite plus les ENSA à délivrer le « titre » d'ingénieur agronome (les ingénieurs qui se sont vu décerner ce titre par le passé peuvent toutefois continuer à le porter) mais le diplôme d'ingénieur suivi du nom de l'établissement délivrant le diplôme. La « qualité » d'ingénieur agronome demeure et le qualificatif « Agro » est d'ailleurs protégé par la Fédération nationale des ingénieurs du vivant (Fédération UniAgro) qui veille à ce qu'il ne soit pas indûment porté par une école ou association d'ingénieurs non issue des ENSA.

Les ENSA sont des établissements d’enseignement et de recherche. Ces écoles dispensent un enseignement scientifique portant principalement sur les sciences biologiques, physiques, économiques et humaines dans leurs rapports avec l'agriculture[3].

Il existe cinq écoles[3] :

Ces écoles relèvent du ministère de l’Agriculture.

Ces écoles relèvent du ministre chargé de l’enseignement supérieur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 61-632 du 20 juin 1961 modifié par le décret no 66-32 du 7 janvier 1966. Ces textes constituent les actuels articles R. 812-33 et suivants du code rural.
  2. Publié au Journal officiel du 9 janvier 1966.
  3. a et b Code rural et de la pêche maritime, article R812-33

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]