Gingembre japonais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zingiber mioga)

Le gingembre japonais (Zingiber mioga), gingembre myōga ou myōga, est une espèce de gingembre du genre Zingiber de la famille des Zingiberaceae.

À peine sortis de terre, ses bourgeons floraux 花みょうが (Hana myōga) sont utilisées l'été dans les cuisines japonaise et coréenne. Les jeunes pousses forcées dans l'obscurité, みょうがたけ (myōga take) bambou de myoga, sont consommées en soupe ou au vinaigre.

Les rhizomes, comestibles mais de faibles dimensions, sont plus rarement utilisés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est originaire d'une région allant de la Chine du Sud jusqu'au sud de la Corée en passant par le Japon, où il est appelé myōga (茗荷?), みょうが.

William Roscoe, botaniste britannique, la décrit en latin en 1807 dans le volume 8 page 348 de la revue de la Société linnéenne de Londres, Transactions of the Linnean Society of London[1]. Carl Peter Thunberg, botaniste suédois, l'avait une première fois identifiée précédemment en 1783 sous le nom de Amomum mioga dans la revue Nova acta Regiae Societatis Scientiarum Upsaliensis de la Société savante d'Uppsala.

Culture[modifier | modifier le code]

Le myoga est rustique en zone tempérée y compris froides (rusticité USDA 6 à 10), il croit l'état sauvage au Japon de Honshu à Okinawa[2]. En revanche, il craint le plein soleil et le sec, on le cultive à l'ombre ou mi-ombre en sol humide drainant[2] de pH neutre (entre 6.1 et 7.8)[3]. On le reproduit par division du rhizome, la floraison a lieu en été.

En grande culture hydroponique[4] on utilise un substrat neutre drainant (fibre de coco par exemple) avec un ombrage variable par film noir, l'utilisation d'eau oxygénée par nano-bulle améliore le rendement[5]. Dans les installations surélevées, seule la partie basse de la plante croit dans l'obscurité avec de nombreuses fleurs[6].

La culture de la pousse de myoga se fait dans l'obscurité, les jeunes pousses tendres doivent être de couleur rose[7]. La récolte a lieu de mars à juin, on peut le consommer cru en salade[8].

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon World Checklist of Selected Plant Families (WCSP) (26 sept 2011)[9] : Amomum mioga Thunb., Nova Acta Regiae Soc. Sci. Upsal. 4: 38 (1783).

Notes et références[modifier | modifier le code]

[1]

  1. a et b [https://www.biodiversitylibrary.org/item/13718#page/376/mode/1up Transactions of the Linnean Society of London, (volume 8, page 348), texte en latin et en anglais.
  2. a et b (ja) « ミョウガ(茗荷)の育て方・栽培 », sur LOVEGREEN(ラブグリーン) (consulté le )
  3. (en) « PlantFiles: Zingiber Species, Edible Ginger, Japanese Ginger, Myoga Ginger », sur Dave's Garden (consulté le )
  4. « カネコ CAN DOファーム(ミョウガ) | カネコ種苗株式会社 | 未来をひらく・・カネコ交配 », sur kanekoseeds-p.jp (consulté le )
  5. (ja) « 【群馬県】ミョウガ栽培でのウルトラファインバブル導入事例 », sur カクイチ - アクアソリューション事業 (consulté le )
  6. « つながるコラム「絆」 vol.23 安来市・みょうが|JAしまね », sur ja-shimane.jp (consulté le )
  7. (ja) « 京都市:京みょうが », sur 京都市情報館 (consulté le )
  8. (ja) « ミョウガタケはミョウガの茎!?美味しいけど栽培が大変って本当? | 食・料理 », sur オリーブオイルをひとまわし (consulté le )
  9. WCSP. World Checklist of Selected Plant Families. Facilitated by the Royal Botanic Gardens, Kew. Published on the Internet ; http://wcsp.science.kew.org/, consulté le 26 sept 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :