Gingembre japonais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le gingembre japonais (Zingiber mioga) ou gingembre myōga est une espèce du genre Zingiber de la famille des Zingiberaceae, comme le gingembre officinal, dont les bourgeons floraux à peine sortis de terre sont utilisées dans les cuisines japonaise et coréenne. Les rhizomes, comestibles mais de faibles dimensions, sont plus rarement utilisés que ceux du gingembre officinal.

Elle est rustique et est originaire d'une région allant de la Chine du Sud jusqu'au sud de la Corée en passant par le Japon, où il est appelé myōga (茗荷?).

William Roscoe, botaniste britannique, la décrit en latin en 1807 dans le volume 8 page 348 de la revue de la Société linnéenne de Londres, Transactions of the Linnean Society of London[1].

Carl Peter Thunberg, botaniste suédois, l'avait une première fois identifiée précédemment en 1783 sous le nom de Amomum mioga dans la revue Nova acta Regiae Societatis Scientiarum Upsaliensis de la Société savante d'Uppsala.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist of Selected Plant Families (26 sept 2011)[2] : Amomum mioga Thunb., Nova Acta Regiae Soc. Sci. Upsal. 4: 38 (1783).

Notes et références[modifier | modifier le code]

[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :