Zinaïda Ivanova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zinaïda Ivanova
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Moscou ou Vladykino (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Cours supérieur masculin de Moscou (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Zinaïda Sergueïevna Ivanova, (1865 – ) est une féministe auteure et traductrice russe, écrivant sous les pseudonymes de N. Mirovitch et Zinaida Mirovitch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zinaïda Ivanova est née en 1865 et a grandi à Moscou; elle est diplômée des cours supérieurs féminins Guerrier en 1897. Elle se marie peu de temps après la fin de ses études, et débute une activité bénévole auprès de la commission de Moscou pour l'organisation de la lecture à la maison (Moskovskaia Kommissiia po Organizatsii Domashnego Chteniia). Parlant couramment l'anglais, le français, l'allemand, le norvégien, le finnois et le russe, elle commence à écrire et à traduire. À la suite de difficultés financières, elle fait dans les années 1900 des tournées de conférences pour compléter ses revenus. Elle meurt le 24 août 1913, à Vladykino, dans les environs de Moscou[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Elle commence à écrire sur les questions féminines femmes, en particulier dans la Révolution française, peu de temps après son mariage, en utilisant parfois les pseudonymes de N. Mirovitch et de Zinaïda Mirovitch. Elle traduit plusieurs pièces des plus.connues en Russie du dramaturge norvégien Henrik Ibsen.

Elle assiste en 1899 au congrès de Londres du Conseil International des Femmes, et intervient deux fois sur la situation du mouvement des femmes russes au congrès de l'Alliance internationale des femmes, en 1904 et 1906,. Sa maîtrise de l'anglais et son anglophile la conduisent à passer beaucoup de temps en Grande-Bretagne, s'exprimant lors de meetings en faveur du droit de vote des femmes dans des rassemblements à Hyde Park. Elle traduit en russe un essai de philosophe John Stuart MillDe l'Assujettissement des Femmes.

Zinaïda Ivanova  est une des fondatrices de l'Union pan-russe pour l'égalité des femmes (russe : Всероссийский союз равноправия женщин) et rejoint pendant la révolution russe de 1905 la Ligue pan-russe pour l'Égalité des Femmes (russe : Всероссийская лига равноправия женщин) après la dissolution de l'Union en 1908.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ruthchild, p. 344–45

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Rochelle Goldberg Ruthchild, Biographical Dictionary of Women's Movements and Feminisms in Central, Eastern, and South Eastern Europe: 19th and 20th Centuries, New York, Central European University Press, (ISBN 978-963-7326-39-4), « Mirovich, pseudonym for Zinaida Sergeevna Ivanova »