Zhou Youguang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zhou Youguang
Zhou Youguang 1920s.jpg
Zhou Youguang dans les années 1920.
Fonction
Membre du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (d)
Biographie
Naissance
Décès
(à 111 ans)
Pékin
Nom de naissance
Zhou Yaoping (周耀平)
Nationalité
Formation
Changzhou Senior High School (en)
Université de Tokyo
École normale supérieure de l'Est de la Chine
St. John's University, Shanghai (en)
Université de KyotoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Zhou Xiaoping (1934-2015)
Zhou Xiaohe (1935-1941)
Conjoint
Zhang Yunhe (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Zhou Xiaoping (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Parti politique

Zhou Youguang (chinois : 周有光 ; pinyin : Zhōu Yǒuguāng) est un linguiste, économiste et écrivain chinois, né Zhou Yaoping (chinois : 周耀平 ; pinyin : Zhōu Yàopíng) le à Changzhou dans le Jiangsu et mort le à Pékin.

Il est considéré comme le créateur du pinyin, un système de romanisation du chinois mandarin, promu officiellement par la Chine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zhou Youguang en 2012.

Zhou Youguang est né dans une famille aristocratique en 1906, sous la dynastie Qing. Il fait ses études à Shanghai à la Saint John's University (en) puis au Japon. Pendant l'invasion japonaise il se réfugie avec sa famille à Chongqing puis en 1945, il quitte la Chine pour travailler dans la banque, à Wall Street[1]. En 1949, après l'instauration du régime communiste, il rentre en Chine. Pour Zhou Youguang, « ils (les communistes) se présentaient comme des démocrates ». Zhou Youguang enseigne alors l'économie et devient un conseiller de Zhou Enlai[2].

Linguiste amateur, il se passionne pour les langues et notamment l’espéranto[3]. Auteur d’un ouvrage intitulé Le Sujet de l’alphabet remarqué par Mao Zedong[4], Zhou Youguang élabore pour le pouvoir, à partir d'un système conçu en Union soviétique, un dispositif permettant de transcrire avec les lettres de l'alphabet latin les sons de la langue chinoise. C'est le pinyin (signifiant : assemblage des sons) utilisé aujourd'hui par tous les étudiants en chinois[5].

Pendant la Révolution culturelle, Zhou Youguang est interné pendant 2 ans[1]. Il quitte la Conférence consultative politique du Parti communiste chinois après les événements du 4 juin 1989 de la place Tian'anmen[6].

Dans son dernier livre Zhou Youguang traite des dizaines de millions de morts lors des périodes de famine sous Mao Zedong. Il regrette l'absence de « liberté de parole en Chine »[1].

Il meurt le , lendemain de son 111e anniversaire à Pékin[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Dominique Cettour-Rose avec AFP, Chine: Zhou Youguang, l’inventeur du pinyin, 109 ans et dissident FranceTV, 21 janvier 2015
  2. AFP, Chine: Zhou Youguang, père de l'écriture latinisée du chinois fête ses 109 ans Le Point, 13 janvier 2015
  3. « Mort à 111 ans du linguiste et dissident chinois Zhou Youguang qui a révolutionné le mandarin », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  4. François Bougon, « Zhou Youguang, linguiste chinois, est mort à 111 ans », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  5. Chine: Zhou Youguang, père de l'écriture latinisée du chinois fête ses 109 ans La Croix, 13 janvier 2015
  6. Un vieil intellectuel chinois: «La Chine communiste doit quitter la scène» NTD TV, avril 2012
  7. (en) Associated Press, « Zhou Youguang, Father of Chinese Romanization System, Dies », sur ABC News, (consulté le 14 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]