Yves Rousseau (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yves Rousseau
Description de l'image Yves_Rousseau.jpg.
Informations générales
Naissance (60 ans)
Activité principale Compositeur, contrebassiste
Genre musical Jazz, classique
Instruments Contrebasse
Site officiel https://yvesrousseau.fr/

Yves Rousseau est un contrebassiste et compositeur français né le à Tournan-en-Brie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès sa plus tendre enfance, il écoute de la musique en famille et découvre la contrebasse en écoutant Pierre Michelot et Patrice Caratini. Il étudie l’instrument avec Jacques Cazauran[1] au CNR de Versailles entre 1982 et 1987. En 1989, il obtient un Premier prix d'orchestre au Concours national de Jazz de la Défense.

Sa rencontre avec Jean-François Jenny-Clark en 1984 au sein de l’Ensemble franco-allemand de jazz est déterminante et modifie sensiblement sa façon d’appréhender la musique. Avec Albert Mangelsdorff, il co-dirige l’Ensemble Franco-allemand de jazz de 1990 à 1993.

Simultanément à ses études musicales et tout en multipliant des expériences en orchestre de chambre et symphonique, il fait quelques incursions dans la musique baroque, contemporaine, électro-acoustique et commence à se consacrer au jazz[2].

De 1990 à 1995, il est enseignant au CIM (Centre d'informations musicales) puis intervient régulièrement au département jazz du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il enseigne par la suite au CNR de Metz entre 2002 et 2008. Entre 1993 et 1996, Yves Rousseau entame des résidences artistiques notamment au Festival Jazz sous les Pommiers[3] avec le vibraphoniste Franck Tortiller puis au sein du Service Culturel de la ville de Nangis où il crée le programme Poète, vos Papiers ![4] autour de l’univers de Léo Ferré avec son quartet augmenté des chanteuses Jeanne Added et Claudia Solal. Le CD paraît en 2007 (Chant du Monde/Harmonia Mundi).

Il fonde en 2000 son 1er groupe avec Jean-Marc Larché, Régis Huby et Christophe Marguet avec lequel il publie 3 albums :

  • Fées et gestes (Label Hopi/Harmonia Mundi, 2000 et réédition 2004 CC Productions/Harmonia Mundi)
  • Sarsara (Chant du Monde/Harmonia Mundi, 2005)
  • Akasha (Abalone[5]/L’autre Distribution, 2015)

En , c’est dans le cadre de la résidence de compositeur associé au Théâtre 71/ Scène Nationale de Malakoff[6] qu‘il écrit un répertoire original basé sur une libre relecture d'extraits d’œuvres de Franz Schubert et qu’il réunit le Wanderer Septet[7] avec Régis Huby (violon), Jean-Marc Larché (saxophones), Pierre-François Roussillon (clarinette basse), Thierry Péala (chant, textes), Edouard Ferlet (piano), Xavier Desandre Navarre (percussions).

En 2015, il crée avec Christophe Marguet le quintet Spirit Dance[8] : Bruno Ruder au piano, Fabrice Martinez à la trompette et au bugle ainsi que David Chevallier à la guitare. Avec D’Amour et de Folie[9], il écrit un répertoire pour chœur mixte et saxophone soprano (18 artistes) avec la mise en musique de sonnets de la poétesse Louise Labbé. Le concert de création a lieu le au festival des Traversées à l’abbaye de Noirlac[10] et il est repris en 2017 au Festival de Chambord. En 2016, Yves Rousseau[11] compose pour un nouveau quintet qu’il intitule « murmures »[12]  autour de textes poétiques de François Cheng, avec Pierrick Hardy, Thomas Savy, Anne Le Goff et Keyvan Chemirani[13]. En 2017, avec son complice de longue date Jean-Marc Larché[14] aux saxophones alto et soprano, le duo Continuum[15] voit le jour avec un répertoire presque entièrement original. Parallèlement à ses projets personnels, il joue dans l'orchestre de Jean-Rémy Guédon, Archimusic[16].

Yves Rousseau lance et enregistre (CD paru sur le label Yolk Music[17]) ses compositions originales en 2020, sous le titre de "Fragments"[18], qui est un hommage et une façon de revisiter le rock progressif des années 1970. Il s'est entouré pour ce faire de Géraldine Laurent au saxophone alto, de Thomas Savy à la clarinette basse, de Jean-Louis Pommier au trombone, du guitariste hongrois Csaba Palotaï, de Étienne Manchon aux claviers Rhodes, Moog, Wurlitzer, de Vincent Tortiller à la batterie et de Yves Rousseau à la contrebasse et composition. Le disque est salué par les critiques, en particulier dans le fait qu'il réussit à reprendre l'esprit de ce courant musical des années 70, tout en restant d'une couleur très actuelle et personnelle.

Discographie[modifier | modifier le code]

En leader[modifier | modifier le code]

  • Yves Rousseau Septet, Fragments, 2020 Yolk Music
  • Yves Rousseau, murmures 2018 Abalone
  • Yves Rousseau, Wanderer septet[19] 2016 Abalone
  • Yves Rousseau & Christophe Marguet, Spirit Dance Quintet 2015 Cristal Records
  • Yves Rousseau, Akasha, 2015 Abalone
  • Yves Rousseau, Poète, vos papiers ! Léo Ferré 2007 Le Chant du Monde
  • Yves Rousseau, Sarsara, 2005 Le Chant du Monde
  • Yves Rousseau, Fées et Gestes, Label Hopi 2000 réédité CC Productions 2004

Collaborations (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • Les jours de Fête, hommage à Jacques Tati 1994
  • Spectacles 1997
  • Andy Emler Mégaoctet/ Archimusic Radio-France Présence d’Esprit 2012
  • Archimusic Terres Arc en Ciel 2013
  • Archimusic[20] 13 arpents de malheur 2001
  • Archimusic Élise Caron Jean-Rémy Guédon Sade Songs 2006
  • Jacques Mahieux Chantages 1990
  • Jacques Mahieux Mahieux 1993

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Cauzaran », sur data.bnf.fr
  2. Encyclopædia Universalis, « JAZZ », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  3. « Jazz sous les Pommiers »
  4. Ferré, Léo (1916-1993). Auteur du texte. Compositeur de l'oeuvre adaptée et Ferré, Léo (1916-1993), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le )
  5. « Abalone »
  6. « Théâtre 71 Scène nationale de Malakoff »
  7. « Yves Rousseau, le druide de Schubert », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Le Spirit Dance Quintet d’Yves Rousseau et Christophe Marguet – Jazz Magazine », sur www.jazzmagazine.com (consulté le )
  9. « Citizen Jazz Yves Rousseau », sur www.citizenjazz.com
  10. « Festival Les Traversées », sur abbayedenoirlac.fr
  11. « Yves Rousseau – contrebassiste / compositeur », sur yvesrousseau.fr (consulté le )
  12. « Le souffle poétique d’Yves Rousseau – Jazz Magazine », sur www.jazzmagazine.com (consulté le )
  13. « Keyvan Chemirani - Spectacles et Musiques du Monde », sur www.musiquesdumonde.fr (consulté le )
  14. « Citizen Jazz : Tout sur Jean-Marc Larché », sur www.citizenjazz.com
  15. « les festivals n'ont pas dit leur dernier mot : notre sélection musicale », sur www.lemonde.fr,
  16. « Archimusic », sur Archimusic (consulté le )
  17. « YOLK RECORDS », sur www.yolkrecords.com (consulté le )
  18. « Fragments Septet », sur Yves rousseau, (consulté le )
  19. « Yves_Rousseau_Wanderer_Septet_2018 », sur www.charlevilleactionjazz.com (consulté le )
  20. « Yves Rousseau », sur Archimusic (consulté le )
  21. « Yves Rousseau, Jean-Marc Larché - Concerts dans le Grand Paris », sur Télérama.fr (consulté le )
  22. « Jazz sous les Pommiers, un duo complice dans la Cathédrale de Coutances », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  23. « Fragments de la mémoire d’Yves Rousseau – Jazz Magazine » (consulté le )
  24. « Jazz sous les pommiers : Coutances s’embrase de toutes les couleurs du jazz », sur Les Inrocks (consulté le )