Yves Rodier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodier.
Yves Rodier
Description de cette image, également commentée ci-après
Au Festival européen de la bande dessinée Strasbulles
(Strasbourg, 2009)
Naissance (50 ans)
Farnham (Québec)
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession
auteur de bande dessinée
Autres activités

Yves Rodier est un dessinateur de bande dessinée québécois connu notamment pour ses pastiches de Tintin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Farnham[1] (en Montérégie, Québec), Yves Rodier se passionne très vite pour la bande dessinée. En 1987, il décide de terminer l'Alph-Art inachevé d'Hergé. Il achève son œuvre au bout de cinq ans, un travail qui lui servira de carte de visite et lui permettra de se faire connaître du grand public[2]. Après avoir étudié la musique au secondaire et la réalisation cinématographique au Cégep de Saint-Hyacinthe, il choisit la bande dessinée (et accessoirement le dessin animé) comme occupation à temps complet. En 2015, lassé, il annonce qu'il "arrête la bande dessinée"[3].

Production[modifier | modifier le code]

Pastiches Tintin[modifier | modifier le code]

  • Portfolio Galerie de Portraits - les Amis
  • Tintin et L'Alph-Art[4] : 62 pages.
  • Tintin, reporter pigiste au XXe siècle : 6 pages à l'italienne. Pour cette aventure, Yves Rodier utilise un scénario proposé en 1957 aux lecteurs du journal de Spirou pour un concours[5].
  • Tintin et le thermozéro : 1 page. Il s'agit de l'encrage de la page 4 réalisé à partir d'un crayonné d'Hergé.
  • Un jour dans un aéroport : 1 page. Yves Rodier avait prévu, une fois sa version de L'Alph-art terminée, de s'attaquer à cette autre aventure inachevée. Devant l'accueil de la fondation Hergé reçu après la sortie de L'Alph-art, Yves Rodier a jeté l'éponge tout en prenant soin de faire l'encrage de la page de son projet la plus aboutie.[réf. nécessaire]
  • Le Lac de la sorcière : 7 pages
  • Tintin au Tibet : 1 page (27 bis)

Yves Rodier est l'auteur de nombreux hors-texte, ex-libris et cartes de vœux pastichant Tintin.

Pignouf et Hamlet[modifier | modifier le code]

  • La Bande sauvage (Paru en mai 2000 aux éditions Mille-Îles)
  • La Griffe du tigre (inachevé)

Simon Nian[modifier | modifier le code]

Scénario de François Corteggiani

  • Décime-moi un maton, éd. Glénat, 2005
  • Les Démons de Pertransac, éd. Glénat, 2006
  • L'Exposition maudite, éd. Glénat, 2011

El Spectro[modifier | modifier le code]

Scénario de Frédédic Antoine

  • Les Mutants de la lune rouge, éd. Le Lombard, 2011
  • Trans-Amazonie, éd. Le Lombard, 2013
  • L'antre du vaudou, 2014
  • Le bayou de l'enfer (inachevé)

Dessin animé[modifier | modifier le code]

Yves Rodier a participé à la réalisation de plusieurs dessins animés comme Fantômette, le Marsupilami, Papyrus, Bob Morane et Les Aventures d'une mouche, diffusé notamment sur Télétoon en 2002 et 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Yves Rodier », sur bdquebec.qc.ca et archive.org, (consulté le 30 novembre 2016)
  2. « Yves Rodier », sur artv.ca (consulté le 1er décembre 2016)
  3. Hubert Artus, « YVES RODIER : "Pourquoi j’arrête la bande dessinée." », sur actuabd.com, (consulté le 1er décembre 2016)
  4. (en) « Tintin and Alph-Art », sur books.google.fr (consulté le 2 décembre 2016)
  5. « Tintin enquête avant les Soviets ! », sur naufrageur.com (consulté le 2 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :