Strasbulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
STRASBULLES
Logo du Festival Strasbulles
Logo du Festival Strasbulles
Type Festival de bande dessinée
Pays Drapeau de la France France
Localisation Strasbourg, place Kléber et Salle de l'Aubette
Date de la première édition 2008
Fréquentation 20000 visiteurs
Prix d'entrée Gratuit
Organisateur(s) Association Alsace Bande Dessinée
Site web www.strasbulles.fr

Le festival européen de la bande dessinée de Strasbourg, plus couramment appelé Strasbulles, est le festival francophone dédié à la promotion de la création de la bande dessinée européenne.

Description[modifier | modifier le code]

Présent sur la place centrale de Strasbourg tous les ans au mois de juin, Strasbulles a la particularité de mettre à l’honneur les auteurs d’un pays de l’Europe, en alliant pendant 3 jours des expositions, des rencontres et des dédicaces. Chaque année, le festival est parrainé par un auteur apprécié des lecteurs alsaciens et reconnu dans la profession. La particularité du festival est le système des tables rondes qui permettent aux auteurs et aux lecteurs de se rencontrer confortablement, de discuter autour de tables conviviales. Toute une journée est consacrée au soutien des professionnels du monde du livre – éditeurs, libraires, bibliothécaires, théoriciens – en leur proposant des rencontres sous forme de conférences. Tout au long de l’année, le projet pédagogique est mené par des auteurs qui interviennent dans différentes classes pour faire découvrir la bande dessinée aux enfants puis en les invitant sur le festival. Enfin le festival a pour dessein de devenir une plate-forme d’exposition pour les auteurs émergeant à travers le concours Graines de Bulles et les très jeunes auteurs en herbe avec le concours A vos bulles.

Historique[modifier | modifier le code]

Strasbulles est un événement entièrement libre et gratuit, organisé par l’Association Alsace Bande Dessinée (ABD).

L’origine du festival se trouve dans la réunion d’un groupe d’amis qui partagent une même passion : la bande dessinée. À la suite de nouvelles rencontres, ils se décident à créer ensemble l’association Alsace Bande Dessinée (ABD) en 2007. Leur ambition : créer un festival européen de la bande dessinée à Strasbourg : Strasbulles.

La première édition voit le jour en 2008 sur la place de la Bourse. Si cette première édition est modeste en termes de place occupée, les organisateurs mettent en place un dispositif innovant unique en France : afin de briser l’anonymat des longues queues de dédicaces, ils installent des tables rondes autour desquelles les auteurs et les lecteurs peuvent prendre le temps d’échanger. Une journée professionnelle est également organisée qui verra un grand nombre d’auditeurs parmi lesquels des bibliothécaires, professeurs et autres libraires.

En juin 2012, le festival investit la place Kléber pour sa cinquième édition, répondant à une augmentation croissante de visiteurs. La place centrale de l’évènement lui permet de considérablement s’agrandir et de s’exporter aussi dans la salle de l’Aubette, où se montent des expositions considérables, comme l’exposition Mézières en 2015 et celle d’Achdé en 2016.

Attentif à la création de bande dessinée en Europe, le festival met chaque année un pays en avant, organisant une exposition spéciale et invitant un certain nombre d’auteurs originaires de ce pays : la Pologne, l’Italie, l’Allemagne, la Suisse et l’Angleterre par exemples.

Depuis quelques années, l’association ABD a à cœur de faire découvrir la bande dessinée aux enfants en proposant à des auteurs d’intervenir dans différentes classes. Le projet pédagogique trouve chaque année son point d’orgue avec la venue des classes sur le festival pour un vernissage de l’exposition des planches qu’ils ont réalisées, une visite guidée du festival et une rencontre privilégiée avec le parrain de l’édition.

Les parrains de Strasbulles, dans l’ordre des éditions : Félix Meynet, Émile Bravo, F’murrr, Régis Loisel, José Luis Munuera, Giorgo Cavazzano, Patrick Sobral, Julien Neel et Achdé.

Les tables rondes[modifier | modifier le code]

La journée professionnelle[modifier | modifier le code]

La journée professionnelle est un cycle de conférences qui s’articule autour de la venue de professionnels de l’édition (éditeurs, dessinateurs, scénaristes ou encore coloristes) ainsi que des théoriciens (chercheurs, doctorants, écrivains). Chaque année, de nombreux sujets sont traités afin de cartographier les différents débats qui animent la bande dessinée aujourd’hui mais aussi de développer des idées de fond qui ressurgissent dans l’actualité du média.

Les projets à l’année[modifier | modifier le code]

Le projet pédagogique[modifier | modifier le code]

La bande dessinée est un langage à part entière. Pour familiariser les enfants à la bande dessinée et leur permettre de s’exprimer à travers ce média, des auteurs de bandes dessinées se rendent chaque année dans des classes élémentaires afin de réaliser des ateliers dont la durée est variable (de 3h à 20h découpées souvent en séances de 1h30).

Au cours de ces ateliers, les enfants réalisent une planche de bande dessinée sur un sujet de leur choix ou alors discuté avec l’enseignant. Ils apprennent ainsi la grammaire spécifique du médium afin de raconter une histoire en bande dessinée. L’objectif principal de ces ateliers et de donner le goût aux enfants de faire de la bande dessinée.

Le partenariat avec le Crous[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, le festival veut devenir une plateforme d’exposition pour de jeunes talents émergents. Le festival a ainsi entamé un partenariat avec le Crous de Strasbourg qui trouve son expression dans le concours Graines de Bulles, dans le choix du filleul du festival et dans des expositions ponctuelles.

Le concours Graines de Bulles est ouvert à tous à partir de 17 ans. Les jeunes auteurs envoient un dossier qui sera examiné par des professionnels et des membres d’ABD. Une exposition, d’une durée d’un an, sera ensuite mise en place avec les gagnants du concours qui auront aussi une place dans le festival pour montrer et vendre leurs travaux ainsi qu’une rencontre privilégiée avec des éditeurs.

Aussi, chaque année, le festival met en lumière un « filleul », auteur dont il tend à mettre le travail en lumière. Ce filleul est le gagnant du concours de bande dessinée organisé chaque année. Les trois lauréats de ce concours seront présents dans l’exposition Graines de Bulles et bénéficieront des mêmes avantages que les Graines de Bulles. Le filleul aura un espace d’exposition plus imposant pendant le festival. Enfin, des expositions ont lieu dans le restaurant de la petite Gallia pendant tout l’année et sont autant d’occasion de faire découvrir de nouveaux univers en gestation ou bien déjà bien affirmés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :