Yves Liberge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yves Liberge
Présentation
Naissance
Nantes
Décès
Nantes
Œuvre
Distinctions Chevalier de l'Ordre National du Mérite
Entourage familial
Père Jean Liberge
Mère Marie Legrand

Yves Liberge est un architecte français, né à Nantes le et mort le dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'architectes nantais, il est le fils de Jean Liberge, élève de Marcel Lambert, et de Marie Legrand[1]. Il suit des études au collège Saint-Stanislas de Nantes, puis entre à l'école nationale supérieure des beaux-arts de Paris et en sort diplômé en 1935[2].

Après la Seconde Guerre mondiale, il devient le principal collaborateur de Michel Roux-Spitz, nommé architecte en chef de la reconstruction du canton de Nantes en 1946, puis lui succède à ce poste après le décès de ce dernier en 1957[2].

La reconstruction de Nantes achevée, il poursuit sa carrière dans sa ville natale en tant qu'architecte en chef de la ZUP Éraudière et de la ZAC Beaujoire. Il est aussi membre de plusieurs commissions techniques : commission départementale d’urbanisme de Loire-Atlantique (1954-1964), commissions départementales et régionales des opérations immobilières et de l'architecture des pays de la Loire (1970-1980). Il est également architecte-conseiller technique au groupe d’étude du Val-de-Loire du ministère de la Construction et du ministère de l’Éducation nationale (1967-1970),

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Marie Charles Liberge », sur geneanet.org (consulté le 5 octobre 2016)
  2. a et b « Biographie de Yves Liberge », sur Who's Who in France (consulté le 5 octobre 2016)