Yasmina Ouegnin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yasmina Ouégnin
Illustration.
Fonctions
Député
Élection 11 décembre 2011
Réélection 18 décembre 2016
6 mars 2021
Circonscription Cocody
Biographie
Nom de naissance Yasmina Ouégnin
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Boulogne-Billancourt (France)
Nationalité Ivoirienne
Père Georges Ouégnin
Famille Georges Armand Ouégnin
Religion Chrétienne catholique

Yasmina Ouégnin, née le à Boulogne-Billancourt (France), est une personnalité politique ivoirienne. En , elle est élue député de la circonscription de Cocody, sous la bannière du PDCI-RDA. Candidate indépendante en , elle est réélue à Cocody.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et études[modifier | modifier le code]

Fille de l'ambassadeur Georges Ouégnin, directeur du protocole d’État de la République de Côte d'Ivoire durant 41 années, et de Jacqueline Biley, Yasmina Ouégnin est la benjamine d’une famille de cinq enfants[1],[2]. Elle est la filleule du président Félix Houphouët-Boigny[3].

Elle effectue des études supérieures en assurance (HEA) de 1998 à 2001, à l'ESCAE au sein de l'Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB)[3],[4].

De 2003 à 2004, Yasmina Ouégnin suit un master en gestion des risques à l'Institut de management des risques (IMR) de l’École supérieure de commerce de Bordeaux[3]. Elle travaille ensuite, avec son entreprise d'assurance, dans le courtage et l’ingénierie des risques[5].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années d’exercice professionnel dans le milieu des assurances à l’étranger, Yasmina Ouégnin fonde, en 2005, sa société de courtage en assurance, AVEDIS[3].

Elle devient chargée de la communication et des relations extérieures de l’Association nationale des courtiers d’assurances et de réassurances de Côte d’Ivoire (ANCARCI) de 2011 à 2014[4],[3].

Elle se voit également confier le secrétariat général de l'ANCARCI de 2011 à 2014[6],[3].

Vie politique[modifier | modifier le code]

Yasmina Ouégnin est élue député pour la première fois en 2011[7]. À 32 ans, elle est la plus jeune députée de la mandature[3].

Elle se présente en tant qu’indépendante, aux élections législatives de 2016 et est réélue[8],[9],[10],[11].

En 2016, elle vote contre le projet de loi qui fait entrer la Côte d'Ivoire dans la troisième république[12].

En 2017, elle participe à la création du groupe parlementaire Vox Populi aux côtés d'autres élus indépendants[13],[14].

Yasmina Ouegnin, à l'occasion de la cérémonie d'intronisation du chef du village d'Anono

Actions caritatives[modifier | modifier le code]

Yasmina Ouégnin s'implique dans des actions caritatives et sociales. C’est le cas de son action pendant les inondations en Côte d’ivoire[15].

Elle s'intéresse aussi à la cause des enfants[16],[17].

Avec elle, Yasmina Ouégnin essaie de drainer du monde dans ses actions caritatives pour beaucoup plus améliorer certaines dérives de la société [18],[19].

Elle s'engage dans le lutte contre la précarité menstruelle[20].

Elle s'impose comme une figure qui lutte contre les violences faites aux femmes, notamment les violences sexuelles[21],[22].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Afrique Contemporaine Autobiographie d’un engagement politique en Côte d’Ivoire - Afrique Contemporaine » (consulté le )
  2. « La famille Ouégnin, une saga ivoirienne », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  3. a b c d e f et g Aïssatou Diallo, « Côte d’Ivoire : dix choses à savoir sur Yasmina Ouégnin, la quadra qui bouscule le parti de Bédié », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  4. a et b « Les 30 femmes qui font la Côte d’Ivoire | Œil d'Afrique » [archive du ], sur oeildafrique.com (consulté le )
  5. « Côte d'Ivoire : Yasmina Ouégnin, de l'assurance à revendre », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Mohammed Ouattara, « Législatives 2021 : dépôt de candidature de Yasmina Ouégnin pour Cocody », sur YECLO.ci, (consulté le )
  7. « Yasmina Ouegnin, plus jeune depute de Cote d’ivoire. », Atelier des médias,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Législatives en Côte d’Ivoire : Yasmina Ouégnin remporte le duel féminin de Cocody », sur La Tribune (consulté le )
  9. « Côte d’Ivoire: Ecartée de son parti pour les législatives, Yasmina Ouégnin se présente en », Alerte info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Législatives 2016/ Cocody : victoire de Yasmina Ouégnin avec 56,86% des suffrages exprimés », Abidjan.net,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Législatives en Côte d’Ivoire : Yasmina Ouégnin remporte le duel féminin de Cocody », sur La Tribune (consulté le )
  12. « Côte d'Ivoire : députée PDCI, Yasmina Ouegnin dit "non" à la 3e Républiqu », sur www.afrique-sur7.fr (consulté le )
  13. Marie Miran-Guyon, « Autobiographie d’un engagement politique en Côte d’Ivoire. Entretien avec Yasmina Ouégnin »,
  14. Vincent Duhem, « Femmes politiques ivoiriennes d’influence : Yasmina Ouégnin, députée de Cocody », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  15. « Inondations en Côte d’Ivoire : gouvernement, élus et communauté web se mobilisent », sur Libre Tribune, (consulté le )
  16. « Côte d’Ivoire-AIP/ JME : la députée Yasmina Ouégnin prône l’implication de tous pour le bien-être des enfants – AIP – Agence Ivoirienne de Presse de Côte d'Ivoire » (consulté le )
  17. « Personnes en situation de handicap : La bataille de Yasmina Ouégnin | FratMat », sur www.fratmat.info (consulté le )
  18. infosdivoire, « 16 jours d’activisme contre les VBG / Yasmina Ouégnin engage les artistes dans la lutte », sur infosdivoire.net (consulté le )
  19. « Didier Drogba et Jean-Louis Billon rejoignent Yasmina Ouégnin dans son travail caritatif – résistanCIsraël » (consulté le )
  20. Parfait KOFFI, « Côte d’Ivoire : Une fondation lutte contre la précarité menstruelle », sur Linfodrome.ci, (consulté le )
  21. « Réflexion sur des mesures de protection contre les violences sexuelles : 3 019 cas de violences sexuelles enregistrés en Côte d’Ivoire - Abidjan.net News », sur news.abidjan.net (consulté le )
  22. « Dithyrambique hommage de Yasmina Ouégnin à la presse pour son soutien au combat contre les VBG - Abidjan.net News », sur news.abidjan.net (consulté le )