Élections législatives ivoiriennes de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives ivoiriennes de 2021
255 sièges de l'Assemblée nationale
Logo RHDP Solutions 2010.png RHDP
Sièges sortants 167
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Front populaire ivoirien
Sièges sortants 3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
UDPCI
Sièges sortants 6
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Indépendants
Sièges sortants 76
Premier ministre
Sortant
Amadou Gon Coulibaly
RDR

Les élections législatives ivoiriennes de 2021 ont lieu le 6 mars 2021 afin de renouveler les 255 membres de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. Initialement prévues pour octobre 2020, elles sont reportées de quelques mois.

Contexte[modifier | modifier le code]

Il s'agit des secondes élections législatives depuis le référendum constitutionnel ayant instauré la Troisième République en 2016 et mis en place le bicamérisme. Les précédentes législatives en décembre de la même année ont été remportées par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix du président Alassane Ouattara, qui obtient la majorité absolue des suffrages et 167 sièges sur 255, les sièges restants étant principalement remportés par des candidats indépendants.

En accord avec les dispositions transitoires de la nouvelle constitution de 2016, le mandat de l'assemblée élue en 2016 s’achève exceptionnellement en décembre 2020, soit au bout de quatre ans au lieu de cinq[1]. Une révision constitutionnelle effectuée en mars 2020 permet néanmoins au parlement sortant de rester en fonction en cas d'impossibilité de tenir le scrutin dans les délais. L'organisation de ce dernier dans le contexte de la pandémie de covid-19 est en effet jugée impossible avant le 31 décembre par le président Ouattara, qui en prévoit de fait le report[2],[3]. Lors de son discours d'investiture pour son troisième mandat le 14 décembre, Ouattara annonce la tenue des élections au premier trimestre 2021. La date du 6 mars est notamment évoquée par la Commission électorale indépendante (CEI)[4].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Siège de l'assemblée à Abidjan.

L'Assemblée nationale est la chambre basse du parlement bicaméral de la Cote d'Ivoire. Elle est composée de 255 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin majoritaire à un tour, dont 169 dans des circonscriptions uninominales et 36 dans des circonscriptions de 2 à 6 sièges. Dans ces dernières, les électeurs votent au scrutin de liste majoritaire pour des listes bloquées composées d'autant de candidats que de sièges à pourvoir. Dans les deux cas, le candidat ou la liste de candidat ayant recueilli le plus de voix dans sa circonscription remporte le nombre de sièges à pourvoir[5].

Depuis un décret pris en novembre 2020, les partis doivent obligatoirement présenter un minimum de 30 % de femmes sur le total de leurs candidats. Le décret encourage par ailleurs les partis a en présenter davantage en assurant un financement public supplémentaire à ceux dont la part de candidates dépasse 50 %[6].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des législatives ivoiriennes de 2021
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP)
Front populaire ivoirien (FPI)
Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI)
Union pour la Côte d'Ivoire (UCI)
Autres partis
Indépendants
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 - 255 Steady.svg
Abstentions
Inscrits/Participation

Notes et références[modifier | modifier le code]