Yandere Simulator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yandere Simulator
Image illustrative de l’article Yandere Simulator
Logotype du jeu vidéo.

Développeur YandereDev
Musique Only Wednesday (entre autres)

Début du projet
Genre Stratégie
Plate-forme PC
Langue Anglais

Moteur Unity 2017.2

Site web yanderesimulator.com

Yandere Simulator est provisoirement jeu vidéo de stratégie indépendant développé par YandereDev sur PC[1],[2]. Le jeu propose de contrôler Ayano Aishi, une étudiante qui n'a pas de sentiment. Mais depuis qu'elle a rencontré Taro Yamada, (Senpai), Ayano se rend compte qu'elle éprouve des sentiments profonds, et elle aimerait continuer d'en éprouver[3]. Le nom final du jeu ne sera pas Yandere Simulator, le développeur n'ayant pas encore trouvé le nom final, mais ayant émis l'idée de Love Sick. Le jeu est à 50 % de son développement en [4], aucune date de sortie pour la version finale n'a été annoncée et pourrait donner lieu à une campagne de financement participatif[5]. La dernière mise à jour majeure date de août 2019.Elle contient des " easters eggs "qui ne seront plus présents dans la version finale . À l'heure qu'il est, la première rivale (Osana Najimi) est complète et fonctionnelle mais ne peut pas encore être implémentée puisqu'il reste quelques fonctions à ajouter au jeu.

Trame[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle Ayano Aishi, ou dans le futur son équivalent masculin (respectivement connus sous le nom de « Yandere-chan » ou « Yandere-kun »), une étudiante japonaise psychotique ayant développé une attirance malsaine pour un élève du nom de Taro Yamada.

Le jeu final s'étalera sur une période de 10 semaines, durant laquelle 10 rivales se mettront sur la route de Yandere-chan et convoiteront Senpai (ou nous empêcheront d'atteindre notre but, à savoir sortir avec Senpai). Le but de Yandere-chan sera de les empêcher de se confesser à lui en les éliminant de diverses manières (en les tuant, en les rapprochant d'autres garçons, en les débarassant de leurs problèmes familiaux, etc.) .

Ainsi, le joueur devra accomplir cette tâche par le biais de plusieurs méthodes d'élimination, ainsi qu'une propre à chaque rivale. Yandere-chan reçoit de l'aide d'une mystérieuse personne surnommée Info-chan qui lui fournit des armes, de l'aide pour éliminer ses rivales ou d'autres faveurs, en échange de photos de culottes que Yandere-chan peut prendre avec son portable en s'accroupissant.

Yandere-chan doit à tout prix éviter de se faire remarquer quand elle effectue des activités criminelles, sinon elle souffre d'une pénalité allant de la perte de réputation (ce qui la rend suspecte) à un game over instantané (Heart Broken, Arrested, Aprehended, Comatose, etc.). Tuer des élèves rend l'atmosphère de l'école plus sombre, ce qui altère le comportement des élèves et les rend plus alertes. Yandere-Chan peut rejoindre différents clubs et aller en classe dans le but de recevoir de nouvelles compétences telles qu'un accès plus facile à certaines armes ou avoir l'air moins suspecte.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Chaque journée commence dans la chambre de Yandere-chan[6]. Dans la cave de la maison de Yandere-chan se trouvent des cassettes sur l'histoire des parents de Yandere-chan, narrées par ces derniers, une chaise où les élèves kidnappés sont attachés, et selon certaines conditions (à savoir : avoir kidnappé Musume Ronshaku, et être le soir) une caméra.

Une rue de la ville, Buraza Town, est une zone accessible à partir de la chambre de Yandere-chan pour se rendre à son travail de nuit en tant que serveuse. La rue actuellement présente dans le jeu est encore en « cours d’amélioration ». Le développeur prévoit cependant plusieurs éléments de gameplay relatifs à la rue qu'il pense introduire à l'avenir[7]. La rue est composée de plusieurs magasins, et d’une ruelle ou se trouve un personnage important. L'Akademi High School est l'école dans laquelle Yandere-chan étudie, c'est aussi là que se joue pratiquement l'intégralité du jeu. Celle-ci est financée, ainsi que d'autres éléments de la vie quotidienne, par l'entreprise Saikou Corp ( Saikou étant la marque du portable d’Ayano ).

Les mangas sont trouvables dans le magasins de mangas ainsi que dans le club de photographie du lycée. Il y en a 15 au total. Il y a trois sortes de mangas : les mangas érotiques, d'horreur et de mystère, qui servent à booster des compétences qui sont : la séduction pour les mangas érotiques, l'engourdissement pour les mangas d'horreur et la clairvoyance, l'illumination, la compréhension pour les mangas mystérieux.

La réputation est une mécanique de jeu importante de Yandere Simulator. Elle est symbolisée par la jauge au coin en bas à gauche de l'écran. Si le marqueur tend vers la droite, cela montre que Yandere-chan a bonne réputation ; et inversement, si le marqueur est positionné à gauche, cela signifie que le joueur a mauvaise réputation. La réputation peut être améliorée si le joueur complimente les élèves, et peut être dégradée si ces derniers voient Yandere-chan armée, recouverte de sang, visiblement folle, en train de rire aux éclats, en train de tuer ou de prendre des photos de culotte[8] (sauf si le joueur prend un masque, il ne perdra pas de réputation). Si le joueur a bonne réputation et qu'il a lu des mangas trouvés près de l'école, ou bien qu’il est l’ami de l’un d’eux, il peut demander aux élèves de le suivre. Si la réputation du joueur atteint -100, on assiste à un game over.

La « Yandere Vision » est un mode de perception similaire à la vision de l'aigle des jeux Assassin's Creed ou de loup de Legend of Zelda: Twilight Princess. Elle permet de mettre en valeur, grâce à une aura, différents éléments du jeu tels que le poison dans le laboratoire, les traces de sang, la rivale de Yandere-chan, l'incinérateur, etc. Ces auras sont visibles même à travers les murs et autres structures[9].

Le joueur peut également éliminer sa rivale actuelle avec des méthodes d'élimination comme l'enlèvement, le meurtre-suicide, ruiner sa réputation, la pousser au suicide, le faux-suicide, les brûlures par le feu, la fausse accusation, la noyade, l'électrocution, l'empoisonnement, l'écrasement, devenir son amie, l’éliminer en étant son amie, la faire expulser de l'école, ou la faire tomber amoureuse d'un autre garçon ("matchmaking").

Santé mentale[modifier | modifier le code]

La « santé mentale » est un élément-clé du gameplay de Yandere Simulator. Elle est représentée par un électrocardioscope en bas à droite de l'écran. Lorsque Yandere-chan est saine d'esprit, le tracé est rose, décrivant 3 battements de cœur. En revanche, dès que le joueur commet des meurtres, par quelque façon que ce soit, la ligne vire au rouge et représente une fréquence cardiaque plus élevée, symbolisant la perte de santé mentale de Yandere-chan : elle se met alors à avoir des spasmes, à adopter une posture imposante, à ne plus pouvoir distinguer les élèves, à tuer si l’on s’approche trop près de quelqu’un, à rire régulièrement, et à imaginer d’être en train de tuer sa rivale tandis que la musique change. Les bords de l'écran paraîtront de plus en plus sales, au fur et à mesure que la santé mentale baissera. Afin qu'Ayano puisse recouvrir sa santé mentale, le joueur peut soit lui faire émettre un rire diabolique, soit la placer près de Taro sans que celui-ci ne le remarque, soit lui faire regarder des photos de Taro prises avec le téléphone portable (il faut qu'il y ait un cœur rouge en haut à droite de la photo; de plus, çe cœur disparaîtra une fois qu'Ayano les aura vues). Si un élève la voit faire un rire imposant, la réputation de Ayano baisse. Si c'est Senpai qui surprend Yandere-chan, le joueur perd la partie.

Depuis Octobre 2018, les professeures et membres du conseil étudiant qui aperçoivent/entendent Ayano rire l'envoient chez la conseillère d’orientation, à qui elle peut mentir, s'excuser, se trouver des excuses, et avec qui elle peut flirter, blâmer les délinquants ou menacer. Avant cette date, le joueur perdait la partie, tout comme avec Senpai.

Info-chan[modifier | modifier le code]

Avec son téléphone portable, Ayano peut envoyer des photos à Info-chan, et lui demander gratuitement des informations sur la personne prise en photo. Info-chan peut aussi accorder différentes faveurs au joueur en échange de photos de culottes. Les prix varient entre 1 et 99 photographies. En plus de fournir des biens matériels comme un uniforme propre, une oreillette, des allumettes, un paquet de cigarettes, un passe-partout, des poisons ou une arme, elle peut aussi augmenter la réputation du joueur, ou retarder l'arrivée de la police en cas de meurtre[10]. Autre monnaie d'échange : les caméras de surveillance. À certains endroits du lycée se trouvent des emplacements ou l’on peut poser une caméra pouvant espionner les conversations prévues au fil de la semaine, le joueur étant celui qui les place. Pour chaque caméras placées, Info-chan nous accorde 6 culottes.

Game over[modifier | modifier le code]

Coeur brisé : Si Ayano s'approche trop de Senpai, elle devient anxieuse, ne peut plus courir, lâche ce qu'elle tient, et ne peut plus prendre de photos, tandis que l'écran devient rose. Si Senpai voit Yandere-chan, il prend peur, mais ne provoque un game over que la cinquième fois. S'il la voit armée, maculée de sang, dépourvue de santé mentale, prenant des photos de culotte ou tuant quelqu'un d'autre, la partie se termine immédiatement[11], sauf si Yandere-chan porte un masque accessible par le club de théâtre. Dans le jeu final, si Ayano tue quelqu'un devant Senpai avec un masque, Senpai l'attaquera et lui arrachera son masque, provoquant ainsi un game over.

Appréhendée : Si Yandere-chan tue un PNJ devant au moins 4 témoins, Yandere-chan sera appréhendée, chaque élève attrapant l'un de ses bras ou l'une de ses jambes.

Yandere-chan peut se faire appréhender par des témoins de personnalités héroïques, violentes (délinquants), strictes ou par des témoins amoureux/se ou très proches (telles les sœurs Basu, qui attaquent Ayano si cette dernière tue l'une d'elles) de la victime. Les professeures peuvent être tuées de la même manière que les élèves à personnalité héroïque si l'on augmente notre capacité en sport mais uniquement avec des armes légères. Si on tue une professeure, une professeure remplaçante arrivera le jour suivant, avec une coupe, une couleur de cheveux et un nom aléatoires. Elles peuvent également être tués avec certains Easter Egg, comme le Bad Time Mode, le Cirno Mode, l’Ebola Mode...

Arrêtée : Lorsque Yandere-chan tue un PNJ, elle doit rapidement se débarrasser du corps, nettoyer le sang, et détruire toutes les preuves pouvant l'accabler telles que l'arme du crime ou son uniforme tâché de sang. Si une personne à la personnalité Teacher's Pet (Animal de compagnie du/de la professeur/e) aperçoit le corps (avec ou sans Ayano aux abords), elle va immédiatement prévenir une professeure, qui appellera la police après avoir vu le corps dans les 5 minutes, délai au cours duquel Yandere-chan doit se débarrasser d'un maximum de preuves. Si une personne à la personnalité Héroïque/une professeure (à moins qu'Ayano n'ait une meilleure capacité en sport) ou plus de 4 personnes voient Yandere-chan suspecte près du corps, elle sera appréhendée. Si Yandere part étudier sans se débarrasser du corps ou du sang, la police arrivera immédiatement.

Lors de l'arrivée de la police, un écran noir avec une animation composée de policiers ainsi qu’une narration apparaît, présenté comme un verdict. La police identifie d'abord la ou les victimes tuées par Yandere-chan. Ensuite elle cherche les indices du crime, et si ils découvrent entre autres l'arme ou l'uniforme tâché de sang portant l'ADN de Yandere, elle sera arrêtée, provoquant un game over. Si la police ne trouve aucune preuve et ne fait pas le lien entre Yandere-chan et les crimes, l'enquête s'arrête, mais cela rendra l'atmosphère de l'école plus inquiète et les étudiants plus vigilants par la suite.

Expulsée : Lorsqu'une professeure surprend Yandere-chan équipée d'une arme, tachée de sang, avec une santé mentale trop dégradée, en train de prendre des photos de culottes, de rire ou de rester trop longtemps dans une salle de classe/des professeurs où elle n'est pas censée étudier celle ci envoie cette dernière au bureau de la conseillère d'orientation. Le joueur devra trouver un excuse afin de légitimer ses actions. Selon les réponses du joueur la conseillère d'orientation peut soit laisser l'élève sans punition si cette dernière a une excuse valable, soit suspendre l'élève la journée si cette dernière a une excuse non valable ou si elle utilise la même excuse deux fois de suite, soit expulser définitivement l'élève si cette dernière est trop souvent envoyé dans son bureau ou si cette dernière a un comportement déplacé envers elle.

Exposée : Si Yandere-chan tue une personne (ou est présente suspecte près d'un cadavre) devant un personnalité Phone Addict, elle va immédiatement photographier la scène et l'envoyer à la police, faisant d'elle la principale suspecte et entraînant un Game over instantané. De même, si elle tue un PNJ devant une personnalité LoveStruck, elle va le dénoncer à Senpai, ce qui entraîne également un Game over.

Perte de Senpai : Si Yandere-chan n'arrive pas à éliminer la rivale, quelle que soit la méthode, la rivale avouera ses sentiments à Senpai. S'il accepte, la rivale sera en couple avec Senpai et Ayano aura perdu.

Debug-menu[modifier | modifier le code]

Le debug-menu est un panneau qui permet au protagoniste de se téléporter, augmenter sa réputation, tuer tout le monde, avancer l'heure voire terminer la journée et ect. Le debug-menu ne sera pas disponible à la fin du jeu ce qui donnera du fil à retordre au joueur. Le debug-menu utilise une bonne partie du processeur, il peut aussi faire crasher le jeu.

Personnages[12][modifier | modifier le code]

Yandere-chan (Ayano Aishi)[modifier | modifier le code]

Ayano Aishi est la protagoniste de Yandere Simulator. Elle est surnommée Yandere-chan par les joueurs et Yan-chan par ses amis. Pendant la majorité de sa vie, Ayano était totalement incapable de ressentir des sentiments. Elle a appris à faire semblant d'être une personne normale afin de ressembler aux autres, mais elle est incapable de ressentir un certain degré d'empathie envers les autres êtres humains. Le premier jour de sa deuxième année de lycée, Ayano est entrée en contact physique avec "Senpai". Elle a soudainement commencé à éprouver des sensations puissantes qu'elle n'avait jamais ressenties auparavant - des émotions. Quand elle se rapproche de lui, elle se sent submergée par l'émotion - et quand elle est loin de lui, elle ne sent que le vide. Dans un très court laps de temps, elle est rapidement devenue absolument dépendante de lui, et est venue à compter sur lui pour se sentir vivante. Puis, presque aussitôt qu'il était entré dans sa vie, Ayano a rencontré une jeune femme qui avait clairement des sentiments profonds pour Senpai, son ami d’enfance. Sans hésiter un instant, Ayano savait exactement ce qu'il fallait faire. Cette fille - sa rivale - devait être éliminée dès que possible, par tous les moyens nécessaires, quel que soit le coût.

Senpai (Taro Yamada)[modifier | modifier le code]

Le mot japonais "senpai" fait référence à quelqu'un qui a de l'ancienneté sur quelqu'un d'autre. Par exemple, pour un élève de première année, tous les élèves de seconde année et de troisième année seront ses "senpai". Si l'on commence à travailler à un nouvel endroit, n'importe quel collègue qui a été employé avant est un "senpai".

Dans Yandere Simulator, le titre de "Senpai" est donné au jeune homme dont Yandere-chan est follement amoureuse . Le joueur a la possibilité de choisir le genre de Senpai au début du jeu : soit "Senpai-kun" (garçon), soit "Senpai-chan" (fille). Si Senpai est un garçon, son nom est Taro Yamada ; et si c'est une fille, son nom est Taeko Yamada.

Au cours de l'année scolaire, dix filles différentes vont tomber amoureuses de Senpai (quel que soit son genre : Yandere Dev a confirmé la bisexualité de tous les personnages, ou du moins de Senpai et des rivales, qui ne deviendront pas des rivaux masculins). Il y a un mythe à l'école que si une fille avoue ses sentiments à un garçon sous le cerisier derrière l'école un vendredi soir, ils s'aimeront pour toujours. Chaque fille qui tombe amoureuse de Senpai prévoit de se confesser à 18 h 00 le vendredi. Si Yandere-chan veut garder Senpai pour elle toute seule, elle n'a que jusqu'à vendredi, 18 h 00, pour éliminer la concurrence.

Info-chan[modifier | modifier le code]

"Info-chan" est le surnom donné à une élève qui se spécialise dans la collecte et la vente de sombres secrets.

Personne ne connaît son vrai nom. Personne ne sait à quoi son visage ressemble. Personne ne sait comment elle rassemble ses informations. Personne ne sait comment elle a acquis une telle quantité de pouvoir et d'influence en un si court laps de temps. Certaines personnes ne croient même pas qu'elle existe vraiment.

Yandere-chan communique avec elle via téléphone et peut lui demander des objets ou des informations pour un nombre donné de photo de culottes d'élèves qu'elle revends par la suite, qui font office de monnaie. On peut également obtenir des services en collectant des informations sur les élèves.

C'est un personnage-clé du Mission Mode.

Les 10 rivales[modifier | modifier le code]

Osana Najimi : Première rivale du jeu. Amie d'enfance de Senpai. C'est une tsundere. Malgré leur proximité, Osana est assez méchante et dure avec Senpai : elle est toujours facilement irrtable et cède rapidement à la colère quand il est près d'elle. Raibaru Fumetsu est sa meilleure amie et est très douée en arts martiaux (elle était la chef du club d'arts martiaux 1 an avant les évènements du jeu). Elle sera comme une garde du corps pour Osana, ce qui rendra son élimination plus difficile.

Amai Odayaka : Deuxième rivale du jeu. La raison de son absence est inconnue. C'est la présidente du club de cuisine. Elle est gentille et douce. "Rien ne lui fait plus plaisir que de voir quelqu'un aimer la nourriture qu'elle a préparée". Elle tient une patisserie avec sa famille.

Kizana Sunobu : Troisième rivale du jeu, elle est ce qu'on appelle une himedere: elle se comporte comme une princesse arrogante et égocentrique, mais cache un côté doux, sûrement réservé à Senpai. Absente pendant les deux premières semaine de jeu car elle se remet d'une fracture, elle est la présidente du Club de Théâtre. "Son objectif à court terme est d'être la fille la plus populaire de l'école, et son objectif à long terme est d'être la plus célèbre actrice qui ait jamais existé."

Oka Ruto : Quatrième rivale du jeu. La raison de son absence est inconnue. C'est la présidente du club occulte. Elle est étrange , sombre et timide. Elle est convaincue que les fantômes, les démons et la magie existent.

Asu Rito : Cinquième rivale du jeu. Absente pendant les quatre premières semaines car elle s’entraîne pour les JO. Présidente du club de sport. Elle est enjouée et énergique. C'est la meilleure athlète étudiante de la région, sa nature énergique et compétitive lui confère une facilité à se faire des amis.

Muja Kina : Sixième rivale du jeu. Remplace l’infirmière habituelle, étant absente cette semaine là. Elle est maladroite. "Jeune infirmière qui ne désire rien de plus que de prendre soin d'autres personnes... même si elle finit généralement par causer des problèmes en raison de sa nature tête en l'air."

Mida Rana : Septième rivale du jeu. C'est une professeure remplaçante à l'Akademi High School. Elle est sensuelle et séduisante. "Il n'y a rien de plus qu'elle aime autant que d'avoir des dizaines d'yeux tous dirigés vers elle... surtout si ces yeux appartiennent à des adolescents..."

Osoro Shidesu : Huitième rivale du jeu. Absente pendant les sept premières semaines car elle s’était faite renvoyer. Chef du gang des délinquants. Elle est dure et intimidante. On en sait très peu sur son passé ou ses objectifs. Elle est connue pour être violente, et la plupart des gens ont tendance à rester loin d'elle par simple peur.

Hanako Yamada : Neuvième rivale du jeu. Absente pendant les huit premières semaine de jeu car elle ne supporte pas être dans une école différente que celle de son grand frère. Elle est « girly » et enfantine. Contrairement aux autres rivales, elle n'est pas amoureuse de Senpai, mais tente de l'empêcher de sortir avec n'importe qui afin qu'il puisse rester avec elle. Elle est très possessive avec lui et s'énerve dès lors qu'il ne passe pas de temps avec elle.

Megami Saikou : Dixième et dernière rivale du jeu. Elle est absente pendant les 9 premières semaines du jeu pour "affaires familiales". Présidente du conseil des élèves et l’héritière de la société Saikou Corp. Elle est une « Déesse Intouchable ». Contrairement au neuf autres rivales, Megami est parfaitement consciente que Yandere-chan est dangereuse au sein de l'école, son père lui a ainsi interdit de se rendre au lycée à cause de la protagoniste. Elle seras protégée par les membres du conseil des élèves. Son frère est jaloux d'elle car il est bien moins doué et intelligent.« Incroyablement riche, génie certifiée, possède une large formation d'auto-défense, a excellé dans tout ce qu'elle a tenté de faire et a été formée pour posséder toutes les qualités d'un leader parfait. Plus belle fille de toute l'école, aucune autre ne lui arrive à la cheville mais c'est aussi la plus populaire de l'école. »

Voix[réf. nécessaire][modifier | modifier le code]

  • Michaela Laws : Ayano Aishi / Ryoba Aishi / Empty-chan / Démon de la luxure
  • Austin Hively : Senpai
  • Katelyn Barr : Kizana Sunobu
  • Cayla Martin : Info-chan
  • Britanny Lauda : Osana Najimi
  • Patrick Seymour : Budo Masuta / Démon des flammes / Haruto Yuto
  • Nathan Sharp : Sota Yuki
  • Amanda Lee : Megami Saikou
  • Rachael Messer : Les Professeurs
  • Alejandro Saab : Les Délinquants (ancien)
  • Bradley Gareth : Le Journaliste
  • Momoki : Midori Gurin / Kokona Haruka / Saki Miyu / Oka Ruto
  • Akane Sasu Sora : hurlements/cris des étudiants
  • Thea : Les Délinquantes (anciennes)
  • Samantha Chan : Pippi Osu
  • Lucas Boggie : Ryuto Ippongo
  • Marissa Lenti : Genka Kunahito (conseillère d'orientation) / Mida Rana

Développement[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le créateur du jeu, YandereDev (de son vrai nom Alexander Stuart Mahan), est un développeur de jeux vidéo indépendant vivant en Californie et ayant travaillé pour une compagnie de jeux vidéo pendant trois ans.

En avril 2014, il propose l'idée de Yandere Simulator sur le site 4chan et en reçoit un bon accueil, ce qui le décide à commencer le développement du jeu. Il s'agit d'un jeu d'infiltration dont l'inspiration principale en termes de game design est la série de jeux Hitman[13], mais contenant tout de même le plus d'éléments propres au créateur (hormis le Mission Mode, d'inspiration complète).

Le développement du jeu commence en avril 2014 et YandereDev (d'ailleurs raccourci de Yandere Simulator Developper) lance une version bêta à des fins de débug[14], il sort de nouvelles versions le plus souvent possible (chaque 1er et 15 du mois, horaires qu'il n'arrive pas, le plus souvent, à respecter). Dès mai 2014, il publie un article sur son blog, et accessoirement une vidéo sur sa chaîne YouTube[15], deux fois par mois. Lors de la sortie de la version du 3 mai 2015[16], il annonce qu'il ne peut publier de mises à jour du jeu plus qu'une seule fois par mois, du fait que les nouvelles fonctionnalités prennent plus de temps à programmer. Dès le 2 juillet 2015, YandereDev met en place un système de volontariat pour les gens voulant contribuer au jeu grâce à des modèles 2D ou 3D, des animations, ou du doublage[17]. Cependant, il se retrouve avec beaucoup trop d'e-mails à lire et à répondre, rendant impossible tout avancement dans le codage du jeu pendant la période du 1er au 14 juillet de la même année[18].

Titre provisoire[modifier | modifier le code]

YandereDev déclare que le titre Yandere Simulator a une chance d'être changé dans le futur en raison du fait que de nombreux jeux dits « Simulator » tendent à être des jeux à but humoristique tel que Goat Simulator, il trouve aussi que ce terme ne correspond pas vraiment à l'idée qu'il a du jeu. YandereDev considère ainsi plusieurs idées de titre et les propose au public par le biais d'un sondage, le nom Love Sick reçoit une réponse plutôt positive de la part des sondés[19]. Néanmoins, il se rend compte que le jeu est justement connu pour son côté décalé, et décide finalement d'abandonner Love Sick, s'excusant auprès des fans d'avoir pris le jeu trop au sérieux[20].

Problèmes concernant le jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu fait partie de la liste de jeux bannis du site de streaming live Twitch[21], dans une interview avec Kotaku, YandereDev indique qu'il est prêt à travailler avec Twitch.tv sur certains aspects du jeu (comme la taille des nuages de vapeur qui couvrent le personnage quand il est nu) responsables du bannissement du jeu, mais spécifie cependant qu'il ne changerait ou supprimerait aucun des éléments clés du jeu (comme les panty shots par exemple). De plus, il essaie de contacter Twitch.tv mais ne reçoit ni réponse ni explication sur la raison pour laquelle le jeu est banni du site[22].

L'année suivant le bannissement du jeu, YandereDev perdit patience et sortit une vidéo qui s'appelle en français "Alerte à tous les développeurs de jeux vidéo" dans laquelle il revient sur les raisons qui ont selon lui conduit au "ban" du jeu ainsi que sur ses efforts (infructueux) visant à contacter les responsables de Twitch dans le but d'avoir une explication[23],[24]. Le mois suivant, il reçut une réponse. Les raisons du bannissement du jeu sont la présence de nudité dans le jeu (bien que celle ci soit censurée par des nuages) et l'aveu du développeur disant qu'on doit "coller, se moquer, kidnapper, torturer et assassiner des élèves."[25].

Partenariat avec tinyBuild[modifier | modifier le code]

Le 1er mars 2017, YandereDev annonce le partenariat avec tinyBuild[26], un développeur de jeu indépendant[27] qui a notamment publié Hello Neighbor[28]. Après que Yandere Simulator a été déplacé sur Unity 5, plus aucune nouvelle de ce partenariat.[réf. nécessaire] Sur le site de l'éditeur, le jeu ne se trouve plus dans la liste[29]. Le 11 juin 2018, YandereDev annonce que le partenariat est fini depuis décembre 2017[30].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brittany Vincent, « VIDEO: "Yandere Simulator" Puts The Crazy In Your Hands », CrunchyRoll (consulté le 1er juin 2015)
  2. (en) Brett Makedonski, « YouTube bans Yandere Simulator anime panty shots, commenters are pissed », Destructoid (consulté le 1er juin 2015)
  3. (en) Brian Ashcraft, « The Schoolgirl Sim In Which You Kill People », Kotaku (consulté le 1er juin 2015)
  4. (en) « Yandere Simulator builder »,
  5. (en) YandereDev, « Yandere Simulator: Past, Present, and Future », (consulté le 17 octobre 2016)
  6. YandereDev, « A tour of Yandere-chan's room », (consulté le 24 juin 2016)
  7. « Buraza Town » (consulté le 25 juin 2016)
  8. (en) « Reputation in Yandere Simulator - YouTube », sur youtube.com,
  9. (en) « (REUPLOAD) Photography, Yandere Vision, and Info-chan (Censored Version) - YouTube », sur youtube.com,
  10. (en) « (REUPLOAD) Photography, Yandere Vision, and Info-chan (Censored Version) - YouTube », sur youtube.com,
  11. (en) « Don't Let Senpai Notice You! - YouTube », sur youtube.com,
  12. (en-US) « Characters - Yandere Simulator », sur yanderesimulator.com (consulté le 10 juin 2019)
  13. Yanderedev, « Let’s Examine Hitman », sur Game Development Blog, (consulté le 22 juillet 2016)
  14. (en) Lyndzee Lamb, « Yandere Simulator Will Let Players Love Their Sempai — To Death », Anime News Network (consulté le 1er juin 2015)
  15. (en) « YandereDev - YouTube », sur youtube.com
  16. (en) « Teachers in Yandere Simulator - YouTube », sur youtube.com,
  17. « The New "Volunteer" Page » (consulté le 22 juillet 2015)
  18. (en) « E-mails, Volunteers, and Progress - Part 1 - YouTube », sur youtube.com,
  19. Yanderedev, « Should Yandere Simulator be re-named? », sur Game Development Blog, (consulté le 23 juin 2016)
  20. Yanderedev, « Is Yandere Simulator supposed to be taken seriously? », sur YouTube,
  21. « List of Prohibited Games » (consulté le 22 juillet 2016)
  22. (en-US) Cecilia D'Anastasio, « The Secretive Creator Of Yandere Simulator, A Game About Murdering High School Girls », sur Kotaku (consulté le 10 juin 2019)
  23. Yandere Dev, « A Warning To All Game Developers », (consulté le 10 juin 2019)
  24. (en-US) Cecilia D'Anastasio, « A Year Later, Yandere Simulator's Dev Says Twitch Still Hasn’t Explained Ban », sur Kotaku (consulté le 10 juin 2019)
  25. (en) « Response From Twitch », sur Youtube, (consulté le 7 février 2018)
  26. (en) « Announcing the Yandere Simulator Partnership », sur tinyBuild GAMES - Indie Game Developer And Publisher (consulté le 10 juin 2019)
  27. (en) « Contact tinyBuild -- read about tinyBuild and contact them », sur tinyBuild GAMES - Indie Game Developer And Publisher (consulté le 10 juin 2019)
  28. (en) « tinybuildgames | Hello Neighbor », sur tinyBuild GAMES - Indie Game Developer And Publisher (consulté le 10 juin 2019)
  29. (en) « tinyBuild GAMES », sur tinyBuild (consulté le 13 mai 2015)
  30. (en) YandereDev, « Hey, whatever happened with that whole tinyBuild thing? », sur Yandere Simulator Development Blog, (consulté le 10 juin 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]