XY, De l'identité masculine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

XY, De l'identité masculine est un essai de la philosophe française Élisabeth Badinter, dans lequel elle étudie les notions de féminité, de virilité, ainsi que leurs constructions sociale et historique. Elle se penche également sur la fluidité des comportements sexuels masculins au travers de l'Histoire.

Cet ouvrage, fruit d'un cycle de conférences délivrées par l'auteur à l'École polytechnique, s'est nourri d'études et de recherches européennes et américaines[1]. L'œuvre est estimée se démarquer des points de vue féministes traditionnels[1].

Ce livre a été cité dans deux sélections d'ouvrages de la Bibliothèque nationale de France portant sur le thème de « la crise de la virilité » ()[2] et celui des « études de genre » ()[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mathilde Denoits, Fiche de lecture pour HEC Paris
  2. La crise de la virilité. Bibliographie sélective, Bibliothèque nationale de France, Département Philosophie histoire sciences de l’homme, avril 2009.
  3. Homosexualité : est-ce un genre à part ? Bibliographie sélective, Bibliothèque nationale de France, Département Philosophie histoire sciences de l’homme, janvier 2009.