Wu Di (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Wu, précède le nom personnel.
Ne pas confondre avec Wu Yibing, également joueur de tennis.

Wu Di
Image illustrative de l’article Wu Di (tennis)
Wu Di à Wimbledon en 2016.
Carrière professionnelle
2009
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Naissance (28 ans)
Wuhan
Taille 1,75 m (5 9)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Davide Sanguinetti
Gains en tournois 806 704 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 140e (25/04/2016)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 186e (02/04/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 - - -

Wu Di, né le à Wuhan, est un joueur de tennis chinois, professionnel depuis 2009.

Classé à la 140e place en avril 2016, soit le meilleur jamais atteint par un joueur de son pays depuis la création du classement ATP, il fait partie avec Zhang Ze, des meilleurs joueurs de tennis chinois de l'ère Open.

Membre de l'équipe de Chine de Coupe Davis depuis 2009, il signe dans cette compétition 8 victoires en cinq sets contre Lu Yen-hsun, Marinko Matosevic et Denis Istomin notamment.

Il a participé à la Hopman Cup avec Li Na en 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après 12 succès sur le circuit ITF, il devient en 2016 le premier chinois titré dans un tournoi Challenger à Hawaï contre Kyle Edmund[1]. Il compte également 3 titres en double, remportés à Anning et Shanghai en 2015 et Nanchang en 2016. Il totalise deux victoires sur le circuit ATP, toutes en 2016 : à Chengdu contre Konstantin Kravchuk, (6-3, 6-2) et à Shanghai contre Pablo Cuevas, 22e (6-3, 4-6, 7-62)[2].

Fin 2012, en remportant l'Asia-Pacific Australian Open wild-card playoff à Sanya, il devient le premier joueur de tennis chinois à se qualifier pour un tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie[3]. Il perd au premier tour contre Ivan Dodig en quatre sets (7-5, 4-6, 6-3, 6-3). Il remporte ce même tournoi à la fin de 2013. En 2016, il se qualifie pour l'Open d'Australie.

En 2015, il manque une balle de match contre Marin Čilić au premier tour du Masters de Shanghai (4-6, 6-3, 7-64)[4]. En 2017, au même endroit, il se fait remarquer éliminant Jérémy Chardy en simple (7-62, 6-2), puis la paire Fabrice Martin/Édouard Roger-Vasselin en double, associé à Wu Yibing (7-66, 6-3)[5].

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Dodig
2014 1er tour (1/64) Drapeau : France K. de Schepper
2016 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Krajicek

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid Canada Cincinnati Shanghai Paris
2010 1er tour
Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun
2011
2012 1er tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
2013 1er tour
Drapeau : Allemagne F. Mayer
2014 1er tour
Drapeau : Argentine L. Mayer
2015 1er tour
Drapeau : Croatie Marin Čilić
2016 2e tour
Drapeau : France G. Simon
2017 2e tour
Drapeau : États-Unis S. Johnson

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]