William James Herschel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec William Herschel.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herschel.
Sir William Herschel
Description de cette image, également commentée ci-après

William James Herschel

Naissance
Slough (Royaume-Uni)
Décès (à 84 ans)
Hawkhurst (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Champs Médecine légale
Institutions Officier britannique
Renommé pour Ses travaux relatifs aux empreintes digitales

Sir William James Herschel, 2e baronnet de Collingwood (Slough, - Hawkhurst, Kent, )[1] est un officier britannique des Indes Britanniques. Il est connu pour avoir été le premier à utiliser les empreintes digitales à des fins d'identification[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

William James Herschel est né à Slough dans le Buckinghamshire (aujourd'hui Berkshire). Il est le fils de John Herschel et le petit-fils de William Herschel, tous deux astronomes. Il grandit à Warfield dans le Berkshire.

En 1864, Herschel épouse Anna Emma Hardcastle Haldane.

Pionnier de l'utilisation des empreintes digitales à fin d'identification[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est officier au Bengale, en Inde, Herschel se rend compte de l'intérêt des empreintes digitales à fin d'identification. Après avoir relevé et étudié sur une longue période ses propres empreintes ainsi que celles de plusieurs autres personnes, il en arrive à la conclusion que ces traces sont persistantes et propres à chaque individu. Il est le premier Européen à utiliser ces marques de manière concrète, et c'est vers 1850 qu'il commence à faire apposer des empreintes digitales en guise de signature sur des contrats[1].

Empreintes digitales relevées par William James Herschel.

En 1858, Herschel fait relever comme signature toute l'empreinte palmaire. Il réagit à la révolte des cipayes, déclenchée un an auparavant, et qui a placé le Bengale sous le contrôle direct de la couronne d'Angleterre (le Raj britannique), mettant fin au contrôle de la Compagnie anglaise des Indes orientales[2]. Rajyadhar Konai, un homme d'affaires local, est ainsi l'une des premières personnes dont l'identification a été assurée par ce procédé.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sir William Herschel, 2nd Baronet » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b et c "Michele Triplett's Fingerprint Dictionary: H" (glossary), Michele Triplett, 2006, Fprints.nwlean.net webpage:Fprints-H.
  2. a et b "Michele Triplett's Fingerprint Dictionary: K" (glossary), Michele Triplett, 2006, Fprints.nwlean.net webpage: Fprints-K.
  3. . William J Herschel, The Origin of Finger-Printing, Oxford University Press, (ISBN 1104662256 et 978-1104662257, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]