Analyse génétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Analyse ADN réalisée par les douanes américaines pour déterminer l'origine d'une marchandise.

Une analyse génétique est une technique d'analyse du génome des cellules d'un organisme. Les analyses génétiques se pratiquent sur tout type d'organisme. Chez les humains elles sont utilisées dans un cadre médical ou juridique (enquêtes criminelles, ou, de façon controversée, immigration). On parle d'ADN récréatif lorsque l'analyse est produite à des fins commerciales, une pratique interdite en France.

Différents types d'analyse[modifier | modifier le code]

Ce peut être :

Techniques d'analyse génétique[modifier | modifier le code]

Immigration[modifier | modifier le code]

En France en 2007, Thierry Mariani a proposé un amendement (finalement rejeté) au projet de loi sur l'immigration qui prévoyait que le regroupement familial serait conditionné à des tests ADN[1]. Au Royaume Uni, l'agence des frontières du Home Office a lancé un projet pilote controversé utilisant la génétique pour déterminer la nationalité de demandeurs d'asile kényans qui se déclareraient somaliens. Les scientifiques britanniques en ont remis en question la validité[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tests génétiques : attention aux dérives », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) John Travis, « Scientists Decry Isotope, DNA Testing of ‘Nationality’ », Science, vol. 326, no 5949,‎ , p. 30–31 (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, DOI 10.1126/science.326_30, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) « U.K. Abandons Study of Nationality Testing Using DNA and Isotopes », sur www.science.org (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherine Bourgain, Audrey Sabbagh et Mauro Turrini, « Maladies, paternité, origines ethniques : Faut-il se fier aux tests génétiques ? », Pour la science, no 499,‎ , p. 26-30

Articles connexes[modifier | modifier le code]