Wang Zhen (politicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wang Zhen
Image dans Infobox.
Wang Zhen (en 1955).
Fonctions
Vice-président de la république populaire de Chine
-
Secrétaire du PCC du Xinjiang (d)
-
Wang Enmao (en)
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
CantonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
王震Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Enfants
Wang Jun (en)
Wang Bing (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Général d'armée (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Distinction
Médaille de l'Étoile rouge de troisième classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Wang Zhen (en chinois : 王震), né le à Liuyang et mort le à Guangzhou, est un homme politique chinois. Général de l'Armée populaire de libération, il a été le vice-président de la république populaire de Chine de 1988 à 1993. Il est l'un des « huit immortels » du Parti communiste chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wang Zhen est un membre ancien[Quoi ?] et important du Parti communiste chinois. Il participe à la guerre sino-japonaise et à la guerre civile. Proche de Mao Zedong, il devient après sa mort un fidèle soutien de la réforme économique et de Deng Xiaoping. À partir de 1978, il devient membre du 11e et du 12e Politburo. Il devient vice-président en 1988, sous la présidence de Yang Shangkun et jusqu'à sa mort en 1993. Considéré comme un conservateur et opposant aux réformes politiques, il soutient l'intervention militaire lors des manifestations de la place Tian'anmen, alors qu'il était vice-président[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zhao Ziyang, « Mémoires », Seuil, octobre 2011, p. 336, (ISBN 978-2-02-102042-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]