Vice-président de la république populaire de Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vice-président de la république populaire de Chine
中华人民共和国副主席
Image illustrative de l’article Vice-président de la république populaire de Chine
Emblème de la république populaire de Chine

Image illustrative de l’article Vice-président de la république populaire de Chine
Titulaire actuel
Wang Qishan
depuis le

Création 1954
1983
Mandant Assemblée nationale populaire
Durée du mandat 5 ans, renouvelable
Premier titulaire Zhu De
Ulanhu
Résidence officielle Zhongnanhai, Pékin
Site internet english.gov.cn

Le Vice-président de la république populaire de Chine est le numéro deux de la République populaire de Chine. Il assiste le président de la république populaire dans ses fonctions et est élu séparément de lui. Il lui succède en cas de démission, de décès ou d'empêchement.

Compétences[modifier | modifier le code]

Le bureau a été créé par la constitution de 1982. Officiellement, le vice-président est élu par l'Assemblée populaire nationale conformément à l'article 62 de la Constitution. En pratique, cette élection entre dans la catégorie des élections à candidat unique. Le candidat est recommandé par le Présidium de l'Assemblée populaire nationale, qui a également théoriquement le pouvoir de rappeler le vice-président.

Selon la loi, le vice-président doit être un citoyen chinois de 45 ans ou plus. Avant , il ne peut pas purger plus de deux mandats, un mandat équivalant à une session de l'APN, soit cinq ans.

Les fonctions du vice-président consistent à assister le président et à le remplacer s'il démissionne ou meurt. En réalité, le poste de vice-président est essentiellement cérémoniel. Certains ont été membres du Comité permanent du Politburo du PCC et du Secrétariat central, les principaux organes de décision du pays.

Le vice-président peut jouer un rôle majeur dans les affaires étrangères. Par exemple, le vice-président siège généralement au Groupe de direction des affaires étrangères , un organe de coordination des politiques du Parti communiste. Le vice-président siège également généralement au Groupe central de coordination pour les affaires de Hong Kong et de Macao. Par conséquent, bien que le vice-président ne dispose pas de pouvoirs substantiels tels que définis dans la Constitution, le poste revêt néanmoins une importance et un prestige. Les titulaires de la charge étaient tous des individus dotés d'une certaine influence politique.

Titulaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]