Walter Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Walter Grand
Surnom « Volta » Grand
Naissance 29 juin 1917
Papeete (Tahiti) Flag of French Polynesia.svg
Décès 4 juillet 1983 (à 66 ans)
Papeete (Tahiti) Flag of French Polynesia.svg
Origine Tahiti (France)
Allégeance France libre
Arme Armée de terre
Bataillon du Pacifique
Grade Adjudant
Années de service 1940-1945
Commandement Section lourde de la deuxième compagnie du Bataillon du Pacifique
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille de Bir Hakeim
Campagne de Tunisie
Campagne d'Italie
Bataille du Garigliano (1944)
Débarquement en Provence
Hommages Légion d'honneur
Croix de guerre 1939-1945
Médaille militaire
Médaille de la Résistance
Médaille coloniale avec agrafes Libye 42, Bir Hakeim, Tripolitaine, Tunisie
Famille William Grand, son frère

Jean Walter Tepuatauonini Grand, né à Papeete (Tahiti) le 29 juin 1917 et décédé dans la même ville le 4 juillet 1983, était un militaire et homme politique tahitien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Walter Grand naît à Papeete le 29 juin 1917, aîné d'une fratrie de trois enfants. Son père meurt lorsqu'il a 5 ans. Rappelé lors de la mobilisation générale de septembre 1939, il est démobilisé le 11 août 1940 avec le grade de caporal-chef. En septembre 1940, il s'engage aux côtés de son frère cadet William dans les FFL, et devient sous-officier. Leur jeune frère Marcel s'engage dans l'armée néo-zélandaise et fait campagne en Papouasie. Il participe à toutes les campagnes du Bataillon du Pacifique. Lors de la bataille de Bir Hakeim, à laquelle participent également son frère cadet (qui y sera blessé lors de la sortie) et quelques cousins (dont un sera tué lors de la sortie du 11 juin), il commande une unité de canons de 75 montés sur camions qui met hors de combat un grand nombre de Panzers de Rommel. Durant cette même bataille, il devient le premier tahitien décoré de la croix de guerre. Cité, il combat en Italie avant de terminer la guerre à Paris avec le grade d'adjudant.

Le 5 mai 1946, il rentre sur son île natale à bord du « Sagittaire » et retourne à la vie civile. Durant quelques années, il exerce dans la navigation inter-insulaire. Il se marie le 23 août 1947 à Charlotte Lévy dont il aura trois enfants. Puis, en 1953, il se lance dans la politique locale. Il est élu à l'Assemblée Territoriale avant d'en devenir le président de 1955 à 1958.

En 1956, il accueille le général De Gaulle lors de sa visite privée à Tahiti.

Il décède à Papeete le 4 juillet 1983.

Grades successifs dans l'armée française[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Legion Honneur Chevalier ribbon.svg
Medaille militaire ribbon.svg Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg
Medaille de la Resistance ribbon.svg Medaille d'Outre-Mer (Coloniale) ribbon.svg Croix de Guerre des Theatres d'Operations Exterieurs ribbon.svg

Liens externes[modifier | modifier le code]