Windows, Icons, Menus and Pointing device

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis WIMP (informatique))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur les redirections « WIMP (informatique) » redirige ici. Pour les WIMPs en cosmologie et en physique théorique, voir Weakly interacting massive particles.
Fenêtres, icônes, menus et pointeur.

Windows, Icons, Menus and Pointing device (« fenêtres, icônes, menus et dispositif de pointage »), plus connu sous son acronyme WIMP[1], est le paradigme des bases fonctionnelles d'une interface graphique en informatique (et sur certains smartphones)[2].

Bien que le terme soit tombé en désuétude, certain l'utilisent comme un synonyme approximatif pour interface graphique (GUI). Toute interface utilisant des images peut être appelée GUI, et les systèmes WIMP dérivent de ces systèmes. Pourtant, même si tous les systèmes WIMP utilisent des images comme éléments clés pour interagir (l’icône et le pointeur), et sont par conséquent des interfaces graphiques, l'inverse n'est pas vrai. Certaines GUI sont basées sur des fenêtres, des icônes, des menus, et des pointeurs. Par exemple la plupart des téléphones mobiles représentent les actions possibles par des icônes, et certains possèdent mêmes des menus, mais très peu utilisent le pointeur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce type d'interface, inventé à la fin des années 1970 et répandu à partir des années 1980, est présent dès les années 1990 sur quasiment tous les types de systèmes d'exploitation, rendant l'apprentissage de la bureautique plus intuitif.

Ce changement de paradigme de l'interface en ligne de commande vers des interfaces graphiques (GUI) est liée notamment à la mise sur le marché par Apple du Lisa en janvier 1983, puis surtout du Macintosh en janvier 1984: ces deux modèles d'ordinateurs sont les premiers ordinateurs grand public à utiliser des interfaces de type WIMP, manipulables à la souris et reprenant à l'écran la métaphore du bureau[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le choix de cet acronyme n'est pas sans arrière-pensée, car l'anglais wimp signifie « mauviette ».
  2. (en) 12. WIMP or GUI Interface, sur le site teach-ict.com, consulté le 26 novembre 2013
  3. Thierry Benjamin, Donner à voir, permettre d'agir. L'invention de l'interactivité graphique et du concept d'utilisateur en informatique et en télécommunications en France (1961-1990), Paris (France), , 1019 p. (SUDOC 176590951, lire en ligne), « L’interface graphique Wimp, nouveau paradigme dominant de l'interaction homme-machine », p. 604-605

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]