Würenlingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Würenlingen
Blason de Würenlingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Argovie
District Baden
Communes limitrophes
(voir carte)
Böttstein, Tegerfelden, Unterendingen, Endingen, Obersiggenthal, Untersiggenthal, Villigen
Maire M.
Code postal 5303
N° OFS 4047
Démographie
Population 4 301 hab. (31 décembre 2013)
Densité 459 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 00″ N 8° 15′ 40″ E / 47.533332, 8.26111847° 32′ 00″ Nord 8° 15′ 40″ Est / 47.533332, 8.261118  
Altitude 370 m
Superficie 938 ha = 9,38 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Argovie

Voir sur la carte administrative du Canton d'Argovie
City locator 14.svg
Würenlingen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Würenlingen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Würenlingen
Liens
Site web www.wuerenlingen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Würenlingen est une commune suisse du canton d'Argovie, située dans le district de Baden.

Würenlingen et son église.

Industrie[modifier | modifier le code]

Le centre d'entreposage temporaire de déchets nucléaires à faible radioactivité est géré par la société ZWILAG

Crash du vol SR-333 en 1970[modifier | modifier le code]

Le , vol SR-330 Zurich - Tel Aviv s'écrase dans une forêt à proximité de Würenlingen, tuant tous ses 47 occupants. Une bombe placée par le Front populaire de libération de la Palestine explose 9 minutes après le décollage. La bombe aurait dû détruire un avion de la compagnie israélienne El Al, mais pour cause de retard de ce dernier, le bagage cachant l'explosif fut chargé dans le vol Swissair.

Fusillade du 9 mai 2015[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du au 10 mai vers 23 heures, un père de famille de 36 ans a abattu ses beaux-parents, son beau-frère et un voisin avant de suicider. L'homme a tiré 6 coups de feu avec une arme de poing. L'homme originaire du canton de Schwyz était connu de la police suisse pour des violences en 2007, des menaces en 2012 et était sous tutelle. De plus, le , la police avait perquisitionné son domicile à la recherche d'armes sans en trouver. Ce drame fait écho à une affaire similaire en 1985 dans la même commune où un agent immobilier avait abattu le mari de son amante et deux prostituées, il avait écopé de 20 ans de prison[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bevölkerungsentwicklung im zweiten Halbjahr 2013 » [PDF], sur Office de la Statistique du Canton d'Argovie
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. « Massacre dans une zone villas en Argovie: cinq morts », sur letemps.ch,‎ (consulté le 10 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :