Volkswagen Motorsport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Volkswagen Motorsport
Logo
Localisation Drapeau : Allemagne Hanovre,Allemagne
Dirigeants et pilotes
Team Manager Drapeau de la Belgique Sven Smeets
Directeur technique Drapeau de l'Allemagne Willy Rampf
Pilotes

Drapeau de la Norvège Petter Solberg

Drapeau de la Suède Johan Kristoffersson
Caractéristiques techniques
Châssis Volkswagen Polo GTI Supercar
Résultats

Volkswagen Motorsport est le service compétition du constructeur allemand Volkswagen. La dénomination sociale de l'écurie est Volkswagen Motorsport GmbH ; cette société appartient à 100 % à Volkswagen AG. Elle est basée à Hanovre en Allemagne. Engagée en championnat du monde des rallyes à partir de 2013 avec la Polo R WRC, Volkswagen décide d’arrêter le son programme suite au scandale du dieselgate et des répercussions économiques [1]. Elle a remporté les titres Pilotes (Sébastien Ogier), Copilotes (Julien Ingrassia) et Constructeurs quatre fois de suite (2013 à 2016 inclus). Volkswagen Motorsport est tourné depuis 2017 vers le championnat du monde de rallycross FIA avec le soutien officiel de la structure PSRX Volkswagen Sweden du double champion du monde Petter Solberg.

Historique[modifier | modifier le code]

2011-2012 : le programme WRC se prépare[modifier | modifier le code]

Volkswagen a participé à quatre rallyes (Rallye de Finlande, Rallye d'Allemagne, Rallye de Catalogne et Rallye de Grande-Bretagne) du 2011 avec sept pilotes différents. L'Allemand Christian Riedemann est le seul pilote à en avoir disputés deux.

En novembre 2011, l'équipe a révélé avoir conclu un contrat pluriannuel avec les étoiles montantes du rallye français, le Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia. En 2012, l'équipe a développé la Volkswagen Polo R WRC tout en suivant une campagne WRC quasi-complète (ils ne manquent que la Nouvelle-Zélande) avec deux Skoda Fabia S2000. Sébastien Ogier était au volant pour chacun des rallyes, tandis que la seconde voiture était partagée entre Andreas Mikkelsen et Kevin Abbring. Une troisième voiture a été alignée sur le Allemagne, confiée à Sepp Wiegand.

Cette saison a été marquée par quelques points forts, notamment le Rallye de Sardaigne avec une victoire de spéciale et une cinquième place au classement général pour Sébastien Ogier. C'est alors le meilleur résultat d'une S2000 en Championnat du Monde des Rallyes.

En octobre, Volkswagen Motorsport a annoncé avoir signé avec Jari-Matti Latvala et son copilote Miikka Anttila, appelés à rejoindre Sébastien Ogier et Julien Ingrassia pour disputer la saison 2013 au volant de la Volkswagen Polo R WRC.

2013 : les lauriers dès les débuts[modifier | modifier le code]

Sébastien Ogier durant le Rallye de Finlande 2013.

En 2013, Volkswagen Motorsport a fait son entrée en WRC en tant qu'équipe constructeur. Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont été rejoints par Andreas Mikkelsen à partir de la quatrième manche, le Rallye du Portugal. Le Norvégien et son nouveau copilote Mikko Markkula ont été inscrits au sein d'une seconde équipe baptisée "Volkswagen Motorsport II", afin d'avoir le temps de tester la Polo R WRC.

Le coup d'envoi du saison 2013 a été donné avec le Rallye Monte-Carlo. Des débuts réussis pour Volkswagen, qui a remporté la toute première spéciale de l'année grâce à Sébastien Ogier. Un premier succès qui en appelait d'autres pour la Volkswagen Polo R WRC du Français, classé deuxième du rallye derrière Sébastien Loeb.

L'équipe a décroché sa première victoire dès son deuxième rallye WRC, Sébastien Ogier s'imposant en Suède[2]. Jari-Matti Latvala a accroché la quatrième place et remporté sa première victoire de spéciale avec l'équipe.

La domination de Volkswagen Motorsport a été totale sur cette saison, avec 10 victoires et 18 podiums acquis en l'espace de 13 rallyes. Les titres Pilotes et Copilotes reviennent à Sébastien Ogier et Julien Ingrassia dès le Rallye de France-Alsace[3], tandis que Volkswagen décroche le titre Constructeurs sur la manche suivante, en Catalogne.

2014 : la défense du titre[modifier | modifier le code]

En 2014, Volkswagen Motorsport continue sur sa lancée avec les mêmes pilotes qu'en 2013. L'équipe allemande remporte finalement douze rallyes sur treize possibles : huit avec Ogier et quatre avec Latvala, le Rallye d'Allemagne étant remporté par Thierry Neuville (Hyundai WRT). Durant cette saison, Mikkelsen se sépare de son co-pilote Mikko Markkula (fi) pour refaire équipe avec Ola Fløene à partir du rallye de Sardaigne.

2015 : la continuité[modifier | modifier le code]

L'équipe Volkswagen Motorsport 2015.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Volkswagen Motorsport se lance dans la saison 2015 avec les mêmes équipages que l'année précédente. La Volkswagen Polo R WRC reçoit une nouvelle livrée plus colorée, un moteur de 318 ch (contre 315 ch en 2014) et une boîte de vitesses hydraulique. L'équipe allemande remporte le titre pour la troisième année consécutive et douze rallyes, sur treize possibles, pour la deuxième année consécutive. Ogier, qui remporte le titre pour la troisième fois, a gagné huit rallyes, Latvala trois et Mikkelsen un, sa première victoire en WRC. Seul Kris Meeke (Citroën Racing) parvient à briser la série en remportant le Rallye d'Argentine.

Petter Solberg et sa Volkswagen Polo GTI Supercar en 2017

2017 : rallycross et nouveaux défis[modifier | modifier le code]

Suite au retrait du WRC fin 2016, Volkswagen Motorsport décide de s'orienter vers le jeune et spectaculaire championnat du monde de rallycross FIA. Dans ce championnat qui a désormais le plus le vent en poupe, c'est à l'équipe du double champion du monde de la discipline Petter Solberg que le constructeur allemand décide d'apporter son soutien [4]. Avec une préparation courte à cause de la décision prise tardivement pendant l'hiver 2016-2017, l'équipe réutilise des anciens châssis de Volkswagen Polo R WRC adaptés au règlement du World RX, à savoir un moteur 2.0L turbo développant plus de 600 chevaux sans aucune aide au pilotage. L'équipe fera face à trois constructeurs engagés officiellement dans la discipline, à savoir Peugeot, Ford, ainsi qu'un autre constructeur du groupe Volkswagen, Audi.

Dès l'ouverture de la saison à Barcelone, l'équipe impressionne par son niveau de performance élevée. Les voitures de Petter Solberg et Johan Kristoffersson sont un ton au-dessus de celles de leurs adversaires, mais il faut attendre la quatrième course de la saison en Belgique pour enfin remporter une victoire.

Les deux coéquipiers Petter Solberg et Johan Kristoffersson en 2017

L'équipe est sacrée championne du monde par équipe deux courses avant le terme du championnat, Johan Kristoffersson devenant également champion du monde pilote.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

Saison Voiture Pneumatiques Équipages Rallyes disputés Victoires Points inscrits Classement final
Pilotes Copilotes
2013 Volkswagen Polo R Michelin Drapeau de la France Sébastien Ogier
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala
Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen
Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau de la Finlande Miikka Anttila
Drapeau de la Norvège Mikko Markkula (fi)
13 10 452 Champion
2014 Volkswagen Polo R Michelin Drapeau de la France Sébastien Ogier
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala
Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen
Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau de la Finlande Miikka Anttila
Drapeau de la Norvège Ola Fløene
13 12 485 Champion
2015 Volkswagen Polo R Michelin Drapeau de la France Sébastien Ogier
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala
Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen
Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau de la Finlande Miikka Anttila
Drapeau de la Norvège Ola Fløene
13 12 414 Champion
2016 Volkswagen Polo R Michelin Drapeau de la France Sébastien Ogier
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala
Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen
Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau de la Finlande Miikka Anttila
Drapeau de la Norvège Andreas Jaeger
13 8 377 Champion

Résultats en championnat du monde de rallycross[modifier | modifier le code]

Saison Voiture Pneumatiques Équipages Courses disputés Victoires Points inscrits Classement final
Pilotes
2017 Volkswagen Polo GTI Supercar Cooper Tire Drapeau de la Norvège Petter Solberg
Drapeau de la Suède Johan Kristoffersson
12 7 496 Champion
2018 Volkswagen Polo GTI Supercar Cooper Tire Drapeau de la Norvège Petter Solberg
Drapeau de la Suède Johan Kristoffersson
12 11 568 Champion

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Volkswagen arrête son engagement en wrc à la fin de la saison », sur lequipe.fr
  2. La chronique de Sébastien Ogier après le Rallye de Suède 2013, www.sebastien-ogier.com
  3. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont champions du monde !, www.sebastien-ogier.com
  4. « World RX - Petter Solberg s'allie à Volkswagen », autohebdo.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 août 2017)

Lien Externe[modifier | modifier le code]