Rallye de France-Alsace 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rallye de France-Alsace 2013
11e manche du championnat du monde des rallyes 2013
Image illustrative de l’article Rallye de France-Alsace 2013
Sébastien Ogier, le vainqueur de l'édition, au parc d'assistance de Colmar
Généralités
Édition 4e édition
Pays hôte Drapeau de la France France
Lieu Strasbourg
Date du 3 au
Spéciales 20 (312,14 km)
Surface asphalte
Équipes 82 au départ, 49 à l'arrivée
Podiums
Classement pilotes
1. Sébastien Ogier
2. Daniel Sordo 3. Jari-Matti Latvala
Classement équipes
1. Volkswagen Motorsport
2. Citroën Total Abu Dhabi WRT 3. Volkswagen Motorsport
Rallye d'Alsace
La DS3 WRC de Sébastien Loeb, ornée d'une livrée couleur noire et or reprenant les principaux records de la carrière du nonuple champion du monde.

Le rallye de France-Alsace 2013, disputé du 3 au en Alsace, est la 11e manche de la saison 2013 du championnat du monde des rallyes (WRC). Il s'agit de la quatrième édition du rallye de France-Alsace.

Ce rallye avait pour particularité d'être le dernier à être disputé par le nonuple champion du monde français Sébastien Loeb, qui avait décidé de mettre un terme à sa carrière dans le championnat du monde à l'issue de cette épreuve. D'autre part, Sébastien Ogier, alors en tête du championnat, pouvait espérer décrocher le titre dès cette 11e manche (sur 13 au total).

Le pilote gapençais a effectivement décroché le titre de champion du monde dès l'ES1, la super spéciale de Strasbourg, Thierry Neuville, alors second au classement général, ne finissant que deuxième derrière Daniel Sordo, et ne pouvant de ce fait plus rattraper le leader du championnat.

Sordo sera en tête du rallye durant les trois premières spéciales, avant de céder la place à Sébastien Loeb puis à Thierry Neuville, ce dernier menant le rallye de l'ES6 à l'ES10, avant d'être victime d'une crevaison dans la spéciale ES11 qui l'a fait reculer à la cinquième place, à plus d'une minute du leader.

À l'issue de la super spéciale de Mulhouse, Jari-Matti Latvala devenait le nouveau leader, suivi de Sordo, Ogier et Loeb avec 5 secondes seulement séparant le premier du quatrième pilote. Tout restait donc ouvert et la bataille pour la victoire promettait d'être féroce le dernier jour de ce rallye.

Cette pression et des conditions météorologiques exécrables ont eu raison du champion alsacien dès la première spéciale du  : Sébastien Loeb a effectué une sortie de route spectaculaire qui l'a contraint à l'abandon, au grand désarroi de ses nombreux fans présents, sa voiture ayant fini sa course sur le toit...

Sébastien Ogier, le nouveau champion du monde, a ensuite pris de l'avance sur ses concurrents en remportant les spéciales ES14 à ES17 et a finalement remporté le rallye de France-Alsace pour la seconde fois après l'édition de 2011.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Rang Pilote Copilote No  Voiture Écurie Temps Écart Points
01 Sébastien Ogier Julien Ingrassia 08 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 2 h 53 min 07 s 6 - 26
02 Daniel Sordo Carlos Del Barrio 10 Citroën DS3 WRC Citroën Total Abu Dhabi WRT 2 h 53 min 19 s 8 12 s 2 21
03 Jari-Matti Latvala Miikka Anttila 07 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 2 h 53 min 27 s 1 19 s 5 15
04 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul 11 Ford Fiesta RS WRC Qatar World Rally Team 2 h 54 min 21 s 7 1 min 14 s 1 14
05 Evgeny Novikov Ilka Minor 05 Ford Fiesta RS WRC Qatar M-Sport World Rally Team 2 h 56 min 18 s 5 3 min 10 s 9 10
06 Mikko Hirvonen Jarmo Lehtinen 02 Citroën DS3 WRC Citroën Total Abu Dhabi WRT 2 h 56 min 45 s 3 3 min 37 s 7 08
07 Andreas Mikkelsen Paul Nagel 09 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 2 h 57 min 11 s 8 4 min 04 s 2 06
08 Mads Østberg Jonas Andersson 04 Ford Fiesta RS WRC Qatar M-Sport World Rally Team 2 h 57 min 42 s 8 4 min 35 s 2 04
09 Robert Kubica Maciek Baran 74 Citroën DS3 WRC Robert Kubica 3 h 02 min 39 s 0 9 min 31 s 4 02
10 Romain Dumas Denis Giraudet 22 Ford Fiesta RS WRC Romain Dumas 3 h 05 min 03 s 4 11 min 55 s 8 01

Spéciales chronométrées[modifier | modifier le code]

Étape Spéciale Heure Nom Distance Vainqueur Temps Moyenne Pilote en tête
1re
3 oct
4 oct
ES1 16h00 SSS Strasbourg (power stage) 4,55 km Daniel Sordo 3 min 20 s 8 81,6 km/h Daniel Sordo
ES2 9h23 Klevener 1 10,66 km Sébastien Loeb 6 min 00 s 0 106,6 km/h
ES3 09h50 Massif des Grands Crus – Ungersberg 1 13,04 km Sébastien Loeb 7 min 46 s 6 100,6 km/h
ES4 10h50 Vosges - Pays d'Ormont 1 34,34 km Sébastien Loeb 19 min 08 s 7 107,6 km/h Sébastien Loeb
ES5 14h40 Klevener 2 10,66 km Thierry Neuville 6 min 02 s 8 105,8 km/h
ES6 15h12 Massif des Grands Crus – Ungersberg 2 13,04 km Thierry Neuville 7 min 53 s 4 99,2 km/h Thierry Neuville
ES7 16h12 Vosges - Pays d'Ormont 2 34,34 km Thierry Neuville 18 min 36 s 6 110,7 km/h
2e
5 oct
ES8 9h23 Hohlandsbourg - Firstplan 1 28,48 km Sébastien Ogier 14 min 37 s 7 116,8 km/h
ES9 10h06 Vallée de Munster 1 16,73 km Sébastien Ogier 8 min 27 s 4 118,7 km/h
ES10 10h54 Soultzeren – Pays Welche 1 19,93 km Sébastien Loeb 9 min 47 s 2 122,2 km/h
ES11 13h57 Hohlandsbourg - Firstplan 2 28,48 km Sébastien Ogier 14 min 41 s 5 116,3 km/h Daniel Sordo
ES12 14h40 Vallée de Munster 2 16,73 km Sébastien Ogier 8 min 31 s 3 117,8 km/h
ES13 15h28 Soultzeren – Pays Welche 2 19,93 km Thierry Neuville 9 min 49 s 4 121,7 km/h
ES14 18h00 SSS Mulhouse 4,65 km Sébastien Ogier 3 min 35 s 6 77,6 km/h Jari-Matti Latvala
3e
6 oct
ES15 09h23 Vignoble de Cleebourg 1 14,6 km Sébastien Ogier 8 min 23 s 7 104,3 km/h Sébastien Ogier
ES16 10h46 Bischwiller - Gries 1 7,95 km Sébastien Ogier 4 min 16 s 3 111,7 km/h
ES17 11h18 Haguenau 1 5,74 km Sébastien Ogier 4 min 18 s 5 79,9 km/h
ES18 12h45 Vignoble de Cleebourg 2 14,6 km Daniel Sordo 8 min 36 s 7 101,7 km/h
ES19 14h08 Bischwiller - Gries 2 7,95 km Jari-Matti Latvala 4 min 13 s 3 113,0 km/h
ES20 14h40 Haguenau 2 5,74 km Thierry Neuville 4 min 10 s 8 82,4 km/h

Classements au championnat après l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Selon le système de points en vigueur, les 10 premiers équipages remportent des points, 25 points pour le premier, puis 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1.

Classement du championnat pilotes[1]
Rang Pilote Rallyes Total
points
MON
SUE
MEX
POR
ARG
GRE
ITA
FIN
GER
AUS
FRA
ESP
GBR
1er Sébastien Ogier 18 283 283 283 202 43 283 272 03 283 261 - - 23826
2e Thierry Neuville Ab 10 15 0 10 15 202 213 18 202 142 - - 1439
3e Jari-Matti Latvala Ab 142 1 1 161 183 25 161 1 1 6 1 12 15 - - 12510
4e Dani Sordo 15 Ab 12 0 2 18 12 10 272 - 213 - - 1175
5e Mikko Hirvonen 12 0 18 18 91 4 Ab 12 15 15 8 - - 1111
6e Mads Østberg 8 161 2 2 62 6 8 4 15 2 10 4 - - 815
7e Sébastien Loeb 25 18 - - 25 - - - - - Ab - - 68
8e Evgeny Novikov Ab 2 1 12 12 42 Ab 8 1 7 10 - - 572
9e Martin Prokop 6 6 2 6 1 6 10 - 12 - - - - 49
10e Andreas Mikkelsen - - - 8 4 131 Ab 1 0 8 6 - - 401
11e Nasser Al-Attiyah - - 10 10 - 10 - - 0 - - - - 30
12e Elfyn Evans - - - 0 - - 8 - 8 - 0 - - 16
13e Robert Kubica - - - 0 - 0 2 2 10 - 2 - - 16
14e Bryan Bouffier 10 - - 0 - - 0 - - - - - - 10
15e Juho Hanninen Ab 8 - - - - - - - - - - - 8
16e Chris Atkinson - - 8 - - - - - - - - - - 8
17e Michał Kościuszko 1 0 Ab Ab Ab - 6 - - - - - - 7
18e Ken Block - - 6 - - - - - - - - - - 6
19e Jari Ketomaa - - - - - - - 6 - - - - - 6
20e Khalid Al Qassimi - 0 - 2 - Ab 1 - 0 2 - - - 5
21e Sepp Wiegand (en) 4 0 - 0 - - 0 - 0 - - - - 4
22e Henning Solberg - 4 - - - - - - 0 - - - - 4
23e Benito Guerra - - 4 - - - - - 0 - - - - 4
24e Per-Gunnar Andersson - - - - - - - 4 - - - - - 4
25e Hayden Paddon - - - - - - - 0 4 - - - - 4
26e Nathan Quinn - - - - - - - - - 4 - - - 4
27e Olivier Burri 2 - - - - - - - - - - - - 2
28e Yazeed Al-Rajhi - 1 - - - - - 0 - 0 - - - 1
29e Esapekka Lappi Ab - - 1 - - - 0 - - - - - 1
30e Abdulaziz Al Kuwari - - 0 0 0 0 0 - - 1 - - - 1
31e Romain Dumas - - - - - - - - - - 1 - - 1
Légende
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Classé, dans les points
Bleu Classé, hors des points
Mauve Abandon (Ab.)
Retrait (Re.)
Noir Disqualifié (Dq.)
Blanc N'a pas pris le départ (Np.)
Épreuve annulée (A)
Aucune N'a pas participé (-)

3, 2, 1 : y compris les 3, 2 et 1 points attribués aux trois premiers de la spéciale télévisée (power stage).

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement du championnat constructeurs[2]
Rang Écurie Rallyes Total
points
MON
SWE
MEX
POR
ARG
GRE
ITA
FIN
GER
AUS
FRA
ESP
GBR
1er Volkswagen Motorsport 18 37 26 40 33 26 40 31 11 37 40 - - 339
2e Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team 37 20 30 20 33 22 12 22 40 15 8 - - 259
3e Qatar World Rally Team 0 10 25 1 10 25 18 18 20 18 12 - - 157
4e Qatar M-Sport World Rally Team 10 21 6 18 18 10 6 23 14 16 14 - - 156
5e Abu Dhabi Citroën Total World Rally Team 15 0 8 4 2 0 4 0 4 4 18 - - 59
6e Jipocar Czech National Team 0 8 6 8 1 6 10 0 12 - R - - 51
7e Volkswagen Motorsport 2 - - - 10 4 12 0 0 0 8 6 - - 40
8e Lotos Team WRC 8 4 0 0 0 - 8 0 0 - - - - 20

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]