Vitali Daraselia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vitali Daraselia
Image illustrative de l'article Vitali Daraselia
Biographie
Nationalité Soviétique
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Otchamtchire
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 25 ans)
Lieu Zestafoni
Poste Milieu de terrain
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of Georgia.svg FC Dinamo Tbilissi 192 (26)
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of the Soviet Union (1955-1980).svg Union soviétique 22 (3)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Vitali Daraselia (en géorgien : ვიტალი დარასელია), né le 9 octobre 1957 et mort le 13 décembre 1982, est un footballeur géorgien, international soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père géorgien et d'une mère abkhaze, Daraselia porte les maillots du FC Dinamo Tbilisi et de l'équipe d'Union soviétique.

Daraselia inscrit notamment le but vainqueur du FC Dinamo Tbilisi en finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de 1981, à seulement une poignée de minutes de la fin du match[1].

L'année suivante, il participe avec l'équipe nationale à la Coupe du monde de 1982, compétition lors de laquelle il joue quatre matchs : contre le Brésil, la Nouvelle-Zélande, la Belgique, et enfin la Pologne[2].

En décembre 1982, il meurt dans un accident de voiture, âgé de seulement 25 ans. Son compteur reste bloqué à 22 sélections en équipe d'Union soviétique, pour 3 buts inscrits[3].

Avec l'équipe du Dinamo Tbilisi, il aura disputé quatre matchs en Coupe d'Europe des clubs champions[4], et 192 matchs en championnat, pour 26 buts inscrits[3].

Son fils, Vitali Daraselia Jr (en), devient à son tour joueur de football (il est international géorgien dans les années 2000). Il porte le nom de son père car peu avant sa naissance, lors d'un match du Dinamo Tbilisi face au SSC Naples en Italie en septembre 1978, Vitali promet à ses coéquipiers qu'il nommera son fils comme le premier buteur de l'équipe, avant qu'il ne marque lui-même.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le stade de la ville natale de Daraselia, Ochamchire en Abkhazie, porte son nom[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Dinamo Tbilissi

Références[modifier | modifier le code]

  1. Feuille du match Dinamo Tbilisi - Carl Zeiss Jena sur footballdatabase.eu
  2. (en) « FIFA Tournaments - Players & Coaches - Vitali DARASELIA », sur FIFA.com (consulté le 7 avril 2016)
  3. a et b (en) « Vitaliy Daraselia », sur www.national-football-teams.com (consulté le 7 avril 2016)
  4. Fiche de Vitali Daraselia sur footballdatabase.eu
  5. (Russian) В Абхазии сожгли дом известного грузинского футболиста Виталия Дараселия.
  6. « Кубок СССР 1979. 1979 год. 11 августа. Динамо (Москва) - Динамо (Тбилиси) 0:0 пен. 4:5 Финал », sur fc-dynamo.ru (consulté le 7 avril 2016)
  7. Le Dinamo remporte également la Coupe d'Union soviétique en 1976 mais Daraselia n'en joue semble-t-il pas la finale.