Virginie Géo-Rémy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Virginie Géo-Rémy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Virginie Catherine Annie RémyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Maîtres
Distinctions
Officière de l'Instruction publique

Virginie Géo-Rémy née à Paris le et morte à Nantes le est une peintre et pastelliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Paris le [1], Virginie Géo-Rémy est la fille de Georges Rémy, dit Géo-Rémy (Paris, 1825 - Nantes, 1871)[2], artiste peintre et de Virginia France Pongérard (Londres, 1822 - Mauves-sur-Loire, 1893)[3], linguiste. Elle est élève de son père, puis de Jules-Élie Delaunay et de Charles Chaplin[4].

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Virginie Géo-Rémy, L'éventail de grand-mère, 1887
L'Éventail de grand-mère, 1887, musée d'Arts de Nantes.

Elle expose ses œuvres à Nantes partir de 1873[5]. Elle participe à toutes les expositions des Amis des arts de Nantes entre 1890 et 1914 ; elle y expose surtout des portraits et se fait remarquer dans la technique du pastel[5]. Elle présente également ses œuvres dans d'autres salons en région, où elle obtient régulièrement des prix : Le Havre[6], Tours (3e médaille de peinture en 1881)[7], Brest[8], Rennes (3e médaille en 1887)[9], Vannes[10], Angers[11]. Elle participe à deux reprises, en 1882 et 1889, au Salon des artistes français[4].

En 1876, elle obtient une commande de l'État pour une copie de La Charité d'Andrea del Sarto[12]. Cette peinture appartient aux collections du Cnap ; elle est depuis 1876 en dépôt à l'hôpital militaire de Bayonne[13]. Une autre copie d'après L'Assomption de la Vierge de Nicolas Poussin, achetée en 1873, est en dépôt à la mairie de Turriers[14].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière de peintre, Virginie Géo-Rémy enseigne le dessin et la peinture à partir de 1874 à Nantes. En 1898, elle est nommée officier d'Académie et en 1909, officier de l'Instruction publique[15].

En 1904, elle est nommée professeure de dessin à l'école régionale des beaux-arts de Nantes, où elle enseigne la perspective à vue, la bosse[16], la tête et l'ornement dans la section des jeunes filles[17]. Elle prend sa retraite en 1923 pour raisons de santé.

Elle meurt à Nantes, à son domicile 9, rue de Briord le [1].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Nantes, musée d'Arts :
    • Portrait d'homme, 1890, huile sur toile[18] ;
    • Portrait de la mère de l'artiste, 1886, huile sur toile[18] ;
    • L'Éventail de grand-mère, 1887, huile sur toile[18] ;
    • Petit commerce, pastel[18]
  • Rennes, musée des Beaux-Arts : deux œuvres qui ont très probablement disparues lors de l'incendie du musée à la suite des bombardements de 1941.

Salons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archives municipales de Nantes, Registres des décès, 1924 (Cote 1E 2458).
  2. Archives municipales de Nantes, Registres des décès, 1871, 1E 1276-1871.
  3. Archives départementales de Loire-Atlantique, Registres paroissiaux de Mauves-sur-Loire, Décès 1893, 3E94/27.
  4. a b c et d « Catalogue salons du musée d'Orsay ».
  5. a et b Pierre Sanchez, Salons et expositions Nantes (1825-1920) - Répertoire des exposants et liste de leurs œuvres, 2 volumes, Paris, L'Échelle de Jacob, , 994 p. (ISBN 978-2-35968-063-8).
  6. Gérard Bonnin, Salons et expositions Le Havre (1833-1926) - Répertoire des exposants et liste de leurs œuvres, 2 volumes, Paris, L'Échelle de Jacob, , 850 p. (ISBN 978-2-35968-040-9).
  7. Le Musée artistique et littéraire revue illustrée · Volume 6, Librairie de l'art, J. Rouam, éditeur, , p. 128.
  8. Concours régional de 1884. Exposition des beaux-arts. Catalogue des ouvrages de peinture, dessin, aquarelle, sculpture…, Brest, (lire en ligne).
  9. « Expositions en province », Journal des artistes,‎ (lire en ligne).
  10. « Exposition de Vannes », Journal des artistes,‎ (lire en ligne).
  11. « Bulletin des expositions », Journal des artistes,‎ (lire en ligne).
  12. Archives nationales, « Base Arcade » Accès libre, sur Base Arcade, Ministère de la culture.
  13. Centre national des arts plastiques, « Catalogue des collections ».
  14. Centre national des arts plastiqyes, « Catalogue des collections ».
  15. « Faits divers », Le Phare de la Loire,‎ (lire en ligne).
  16. « Bosse » en sculpture, définition sur cosmovisions.com.
  17. « Faits divers », Le Phare de la Loire,‎ (lire en ligne).
  18. a b c et d « Catalogue des collections du musée d'arts de Nantes ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :