Viola (voilier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viola.
image illustrant la voile ou un voilier image illustrant les monuments historiques
Cet article est une ébauche concernant la voile ou un voilier et les monuments historiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Viola
Image illustrative de l'article Viola (voilier)
Viola en 2008

Gréement cotre aurique
Histoire
Architecte William Fife Junior III
Chantier naval Fife-Fairlie Écosse Écosse
Lancement 1908
Équipage
Équipage 3 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 16,25 m
Longueur de coque 12,75 m
Maître-bau 2,89 m
Tirant d'eau 1,88 m
Déplacement 10,61 tonnes
Voilure 115 m² + foc de 80 m² (6 voiles)
Carrière
Armateur Yvon Rautureau
Port d'attache L'Île-d'Yeu Drapeau de la France France
Protection Logo monument historique Classé MH (1993)

Le yacht Viola est un cotre aurique de 1908, construit sur le chantier Fairlie, sur le bord de la Firth of Clyde en Écosse par l'architecte et constructeur naval William Fife.

Son immatriculation est YE 798957 (L'Île-d'Yeu).

Le Viola fait l’objet d’un classement au titre objet des monuments historiques depuis le [1]. Il a également le label « Bateau d'intérêt patrimonial »[2] décerné par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Viola a été conçu pour la croisière par William Fife Junior III, héritier de la famille Fife, architecte et constructeur naval de renom dans toute l'Europe. Très bien entretenu par ses propriétaires successifs, il a conservé la quasi-totalité de sa structure d'origine.

Il a été racheté, en 1992, par l'association française ADEPAR, fondatrice de la Fête du chant de marin de Paimpol. Il récupère son gréement d'origine de cotre aurique et participe à la redynamisation de la plaisance classique en Bretagne. Classé monument historique dès 1993, Viola bénéficia de quelques travaux de restauration.

En 1999, il rejoint le slipway du Musée maritime de La Rochelle pour être préparé aux régates de celui-ci. Il navigue aussi sur les côtes atlantiques et participe aux différents rassemblements de vieux gréements.

Le Viola est membre du Yacht Club classique[3]de La Rochelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PM22001569 », base Palissy, ministère français de la Culture
  2. Fondation du patrimoine maritime et fluvial
  3. YCC - La Rochelle

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]