Festival du chant de marin de Paimpol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival du chant de marin
image illustrative de l’article Festival du chant de marin de Paimpol
Le groupe Malicorne met un terme à sa carrière le 12 août 2017 sur la grande scène du festival.

Genre Musicale et maritime
Lieu Paimpol (Bretagne)
Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 46′ 50″ nord, 3° 02′ 41″ ouest
Période Août tous les deux ans
Date de création 1989
Organisateurs Association Festival du chant de marin
Médias associés Télérama, France 3 Bretagne, Libération, France Bleu, Chasse-Marée, ArMen, La Presse d'Armor,
Site web www.paimpol-festival.bzh

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Festival du chant de marin

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Festival du chant de marin

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Festival du chant de marin

Le Festival du chant de marin de Paimpol (Gouel kan ar vartoloded en breton) est une manifestation musicale et maritime internationale qui a lieu tous les deux ans sur le port de Paimpol (Côtes-d'Armor).

Principalement dédiée aux chants de marins et aux bateaux anciens de toutes provenances, les vieux gréements, ce rassemblement maritime créé en 1989 prend pour thème à chaque édition un continent ou une région, représentatifs des musiques des mers du monde. Les visiteurs peuvent y découvrir leurs chansons, leurs bateaux et leur gastronomie.

La Fête du chant de marin, organisée par l'association de Paimpolais ADEPAR en 1989 et 1991, reprise depuis 1997 par une association soutenue par la commune de Paimpol, renommée Festival du chant de marin en 2007.

En 2009, le festival a fêté ses vingt ans (du 7 au 9 août).

L'esprit du festival[modifier | modifier le code]

L'hommage à la tradition orale maritime[modifier | modifier le code]

Un homme joue cornemuse côté de Cabestan, pendant le festival Celtic-Maritime internationale "Festival du chant de marin").

Sur tous les bateaux, sous toutes les latitudes, ces chants répondaient à la nécessité de rythmer et synchroniser les manœuvres des matelots, à bord et à quai. En mer et dans les bistrots des ports, ils agrémentaient les indispensables moments de détente.

Leur côté « utilitaire » désormais révolu grâce aux progrès de la technique (ou à cause d’eux) les chants de marin sont venus aujourd’hui enrichir le patrimoine maritime et musical. De la Méditerranée en passant par l’Europe de l’Est ou les Amériques, les chansons de mer racontent des aventures extraordinaires faites de voyages et de découvertes, de naufrages et d’héroïsme, d’amour ou de camaraderie.

À chaque édition, le festival de Paimpol rend hommage aux marins, dont les chants perdurent par tradition orale, grâce aux collectages réalisés par des passionnés.

Fréquence[modifier | modifier le code]

Depuis 1997, le Festival a lieu tous les deux ans (années impaires).

Le festival de Paimpol tisse tout au long de l’année des liens forts notamment avec les Fêtes maritimes de Douarnenez ou la Fête des chants de marin de Saint-Jean-Port-Joli au Québec. Il participe à des échanges avec plusieurs festivals de musiques actuelles, traditionnelles et du monde. Ainsi, en 20 ans d’existence, le festival de Paimpol a pris toute sa place dans le paysage culturel breton, aux côtés du Festival interceltique de Lorient, des Tombées de la nuit de Rennes, des Vieilles Charrues de Carhaix, du Bout du Monde de Crozon ou encore des Fêtes de Cornouaille de Quimper.

Paimpol et le festival[modifier | modifier le code]

PLcdm 2009 S 053.JPG

Dès le début du XVe siècle, l’Europe découvre la morue grâce au commerce portugais. La consommation croissante de ce poisson entraîne alors une augmentation considérable des flottilles pour pêcher en haute-mer. Devant l’explosion du secteur, les marins-pêcheurs français sont tenus de payer la dîme au roi de France. En Bretagne, cette redevance est notamment consignée dans les actes de transactions, réalisés entre les moines de l’abbaye de Beauport à Paimpol et les habitants de l’île de Bréhat.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, Paimpol est connu pour être l’un des principaux ports de la pêche morutière au large de l’Islande. Pour preuve, jusqu’à 80 goélettes, armées chacune de 20 à 25 hommes, y appareillaient chaque année pour aller pêcher cette denrée. Une épopée immortalisée par l’écrivain Pierre Loti et son célèbre Pêcheur d’Islande.

Haut lieu de l’histoire maritime des Côtes-d'Armor, le port de Paimpol bénéficie d’une situation unique au cœur de la ville. Les premiers quais de Paimpol datent de 1842. En 1878, le premier bassin fut, lui, construit avec les pierres de l’ancien château fort de Bréhat. Le deuxième bassin, fut édifié en 1902. Il est actuellement dévolu à la plaisance. À l’époque de sa prospérité, plus de 80 goélettes s’alignaient dans les bassins de Paimpol, permettant de passer d’un quai à l’autre en empruntant les ponts des navires.

Le vieux Paimpol et son petit port de pêche contiennent des maisons à pans de bois, des hôtels particuliers d’armateurs, des artisans d’art, des vêtements marins, des produits locaux...

Les partenaires[modifier | modifier le code]

Le Festival du Chant de Marin reçoit le soutien financier de la Ville de Paimpol, du Conseil général des Côtes-d'Armor et du Conseil régional, ainsi que celui, logistique, de la Communauté de communes Paimpol-Goëlo et de l’Office intercommunal de Tourisme. De plus en plus d’entreprises, bretonnes ou non, s’intéressent à l’événement en soutenant son action.

Un festival citoyen[modifier | modifier le code]

Soucieux de préserver l’environnement, le Festival de Paimpol s’est engagé à mettre en œuvre l’Agenda 21, associant sa démarche à celle des principaux festivals bretons (Vieilles Charrues de Carhaix, Festival interceltique de Lorient, Les arts Dînent à l’Huile de Douarnenez, les Quartiers d’été et les Transmusicales de Rennes). Défini par la conférence de Rio 1992, il s’agit d’un programme d’actions destinées à appliquer les principes du développement durable dans un nouveau mode de production respectueuse de l’environnement et du contexte social ou historique[réf. souhaitée].

Le Festival de Paimpol a ainsi mis en place une restauration avec des produits biologiques, organisé le tri sélectif des déchets, imprimé son programme sur papier recyclé, maintenu volontairement des prix d’entrée bas, facilité l’accès des handicapés, réalisé un relais-bébé et des zones de repos, ouvert un village d’exposants dédié aux artistes et associations locales ou issus du commerce équitable. En 2009, les organisateurs maintiendront les actions menées lors des précédentes éditions et compléteront le dispositif par l’utilisation de gobelets réutilisables[réf. souhaitée].

La manifestation a aussi à cœur la promotion de la langue et de la culture bretonnes. Ainsi, elle utilise une signalétique et un site Internet bilingue, consacre une grande place à la musique bretonne, enfin accueille des productions régionales au village des exposants. Grâce à ces actions, le Festival du Chant de Marin est devenu le premier festival breton à obtenir (en 2008) le label Ya d’ar Brezhoneg (niveau 1) délivré par l’Office de la langue bretonne[réf. souhaitée].

Programmation[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 7 au 9 août 2009.

Musiques des Amériques

Marianne Faithfull, Yuri Buenaventura (Colombie), Buena Vista Social Club (Cuba), Daniel Melingo (Argentine), Le Vent du nord (Québec), Pascale Picard band (Québec), Zachary Richard (Louisiane), Cocoon (de l’Auvergne aux plaines du Midwest...), Les Tambours du Bronx (France), Sergent Garcia (France), Mariana Caetano (Brésil), Barbatuques (Brésil), Marissa Nadler (États-Unis), Compagnie Difekako (Antilles), Les Charbonniers de l'Enfer (Québec), Soft (Antilles).

Chants de Marins de Bretagne et d’ailleurs

Michel Tonnerre, Djiboudjep, Cabestan, Les Matelots en bordée, Hervé Guillemer, Soldat Louis, Taillevent (Sarzeau), Bâbord Amures (Saint-Malo), Nordet (Molac), Abysskan (Pont-Aven), Ar Vag (Nantes), Cap Ouest (Guérande), Dames de nage (Quimper), Diatonik Penn ar Bed (Léon), Fortunes de mer (Binic), Grato$$e (Plouha), Les Boulinerien (Plozevet), Les fous de Bassan (Le Pouliguen), Les Gabiers d'Artimon (Lorient), Les Gourganes (Dinan), Les Soucoulous (Plougastel), Maltavern (Trégor), Rhum et Eau (Lorient), Mouezh Port Rhu (Douarnenez), Les Voix du Four (Porspoder), Les Naufrageurs (Pordic), Vents et Marées (Dinard), Les Gabiers du Canut (Pipriac), Captain Malo et Monig (Le Croisic), Les Souillés de Fond de Cale (en création avec le Bagad de Plouha), Les Cent z’Escale, Charly et les Gaillards, Les Kanerien Pempoull, Marée de Paradis (Tocqueville-les-Murs, Normandie), Les Tribordais de L'Île-d'Yeu, Chœur d'hommes d’Yport (Normandie), Vent de Noroîse (Seine), Les Vents marine (Rochefort-sur-Mer), Sur les Docks (Dunkerque), Femmes de marins (Granville), Chor'hommes (Vrigne-aux-BoisArdennes), Marinade (Cherbourg), Sol'Marin (Vendée), Les Brouilleurs d’écoute (La Rochelle), Bernard Simard (Québec), Tom Lewis (Canada), Les Moules marinières (Québec), Mille Sabords (Québec), La Marée chante (Saint Jean port Joli – Québec), The Johnson Girls (États-Unis), Stormalong John (Royaume-Uni), Banana Boat (Pologne.)...

Musiques, chants et danses de Bretagne

Alan Stivell, Les Goristes, Nolwenn Korbell et Soïg Siberil, les Groove Boys avec le Bagad de Landivisiau et Inner Chimp (création), Skilda (avec Kohann), Mériadec Gouriou, Francis Jackson Project, Raggalendo, Fiddle Rendez-vous (Bretagne, Irlande, Écosse, États-Unis), Création Kejaj du Bagad de Lokoal Mendon + invités (Gilles Servat, Dom Duff, Pascal Lamour, Pat O’May, Louise Ebrel, Samuel Le Hénanff)...

Alan Stivell à Paimpol 2009
Bagadoù

Bagad de Plouha, Sonerien Daviken, Bagad Pempoull, Bagad de Landivisiau...

Fanfares et musiciens de rue

Muleketu, La Fanfar'Ô Pruneaux, Sambaraboom, Neketeal's, Bec'h Dehi, Le Cercle Anjela Duval, Les Allumés du bidon, L'ONB, La Batuk...

Festoù-noz

Les Frères Morvan, L’Orchestre national breton (Roland Becker), Daouad, Kerloa, Menguy-Guéguen (chanteurs), Le Martinocol, Korre-Priol (chanteurs), Bivoac, Ampouailh, Thomas-Riou, Skirienn, Baron et Anneix (sonneurs)...

Programmation jeune public

Capitaine Williams Chewin, Les Tambours d'Akatu, Les Pirates Contes et littérature maritime à la cabane à contes : Yann Quéré, Hervé Guillemer et Hélène Fournier...

Théâtre de rue et animations

Ronan Tablantec, Antyopa, Les Méduses, Haut comme trois potes, L’Embarca'son (Manège à pédales), Le Musée marin pour enfants, Exposition de maquettes, Alex le marionnettiste, Emvor Birvidig, Le Doris de la baie, Le Village équitable...

2011[modifier | modifier le code]

Logo de Paimpol 2011

Le festival a lieu du 12 au 14 août 2011.

Musiques celtiques

Simple Minds (Écosse), The Chieftains (Irlande), Altan (Irlande), Carlos Nuñez et Dan Ar Braz (Galice-Bretagne), Déborah Henson-Conant (États-Unis), Avalon Celtic Dance (Irlande), Mercédes Péon (Galice), Milladoiro (Galice), Susana Seivane (Galice), Bourrasque Celtique (Québec), Scone (Irlande), Béoga (Irlande), The Booze (Irlande), Kila (Irlande), Llan de Cubel (Asturies), Gaelic Storm (États-Unis), Afro Celt Sound System (Grande-Bretagne), Nabac (Irlande) et The Boys in the Gap (Irlande-Bretagne)

Musiques, chants et danses de Bretagne

Red Cardell, Les Goristes, Louis Capart, Gwendal, Raggalendo, Afro Breizh, Iwan B, Brieg Guerveno Groupe, Ouf La Puce, Hot Club du Kreiz-Breizh, Aodan, Malig Laouen, Morgan Crézé...

Chants de marins

Michel Tonnerre (Lorient), Djiboudjep, Cabestan, Les Matelots en Bordée, Taillevent (Sarzeau), Babord Amures (Saint-Malo), Nordet (Lorient), Diatonik Penn ar Bed (Léon), Fortunes de Mer (Binic), Kanerien Trozoul (Trébeurden), Mouezh Port Rhu (Douarnenez), Captain Malo et Monig (Le Croisic), Les Souillés de Fond de Cale + invités des 20 ans (Paimpol), les Cent Z'Escale (Paimpol), les Kanerien Pempoull (Paimpol), Vent de Noroîse (Seine), Sur les Docks (Dunkerque), Les Brouilleurs d'Écoute (La Rochelle), Stormalong John (Grande-Bretagne), Banana Boat (Pologne), Diseurs du Soir (Nord), Les Très Mollos (Saint-Thuriau), Halfway Harmony (Cornouailles), Capstern (Lauzach), Pavillon noir (Marseille), Strand Hugg (Manche), Hooks and Crookes (Irlande), Jenkins Ear (Guernesey), Celtic Sailors (Seine-et-Marne), Claude Michel (Concarneau), Chris Ricketts (Grande-Bretagne), Armstrong's Patent (Pays-Bas), Cré Tonnerre (Belgique), La Bouline (Loiret), Les Marins d'Iroise (Plouzané), Stetrice (Guérande), Les Gaillards d'Avant (Valréas), Act of Mutinity (Pays-Bas), Le Grand Caraquin (Nantes), Kanerien Trozoul (Trégastel), Krog e Barzh (Trégastel), Paddy's Passion (Pays-Bas), Kalffa (Nord), Indygo (Pologne), Exmouth Shantymen (Grande-Bretagne), Doris, Many a Mickle (Grande-Bretagne), Les Pirates (Saint-Malo), Sasiedzi (Pologne), A Virer (Plougastel-Daoulas), La Bordée (Trégunc), Le Ténor de Brest (Douarnenez), Hervé Guyot & David Pasquet (Lorient), Z'Embruns de Comptoir (Yvelines), Manu Roblès & Rémi Martin (Paimpol)...

Musiques du monde

Susheela Raman, Alela Diane (États-Unis) remplacée par Roland Becker, Hindi Zarha, Moriarty, Cats n Fruits (Allemagne) et Anakronic Elektro Orchestra

Bagadoù, fanfares et musiciens de rue

Cercle Anjela Duval, l'Orchestre international du Vetex, la Batala de Nantes, Macaïba, Bagad Plouha, Bagad et Bagadig Perros, Sant Brieg District Pipe Band, No Water Please, Monig & Malo, La Fanfare Ô Pruneaux, Sambadaboom, Neketeal's Family, Bec'h Dehi, Les Chevals et Sonerien da Viken.

Festoù-noz

Les Frères Morvan, Kerloa, Menguy-Guéguen (chanteurs), Baron & Anneix (sonneurs), Le Bour Bodros Quintet, Le Trio Virtuel, Laborie-Le Bourdonnec (chanteuses), les Frères Cornic (sonneurs), Titom, Startijenn, Tripot, Loar Gann...

Programmation jeune public

Gérard Delahaye, Coquin de Sort...

Contes et littérature maritime

Yann Quéré, Captain Chewing et Coquin de Sort, Mary Le Lez, Yvon Dagorn et l'Ombre des Sons...

2013[modifier | modifier le code]

Le Festival comptait 6 scènes musicales : La grande scène (Stan Hugill), le cabaret Michel Tonnerre, la scène Pempoull, la scène Michel Pinc, le Pub Guinness et le bateau scène la Fée de l'Aulne (gabare-sablière, 35 m, 1958 – Logo monument historique Classé MH (2002)).

2015[modifier | modifier le code]

2017[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 11 au 13 août 2017. Le thème en était les routes de l'Orient. Le Festival comptait 6 scènes musicales et une scène dédiée aux contes et conférences. Chaque jour également, les quais accueillirent toutes sortes d'animations et de stands d'exposants et de commerçants. Les temps forts du festival furent les prestations des groupes et artistes en tête d'affiche Kassav, Calypso Rose, Boulevard des Airs et les concerts successifs du groupe Malicorne (dont c'était l'ultime concert) et d'Alan Stivell mais aussi les prestations de Gilles Servat et des Frères Morvan.

  • Vendredi 11 août 2017 :
    • Grande scène (Stan Hugill) : Les Gabiers d'Artimon, Kassav, Youn Sun Nah, Gocoo, Calypso Rose, Meute.
    • Cabaret Michel Tonnerre : Cie Poum Tchak, Yildiz, She Shanties, Sainkho Kosmos, Wu Wei & Wang Li, Bachar Mar Khalifé, Jambinai, Maïa Barouh.
    • Scène Pempoull : Martoloded Anjela, Pekel, Nor, Mara, Kimber's Men, Bricole, North Cape, Za Horyzontem, The Trongate Rum Riots.
    • Bateau scène Earl of Pembroke : Kanarvoriz, The Wareham Whalers, Brise Glace, Strand Hugg, Marée de Paradis, Les Groix Roussiens, Les Brouilleurs d'Ecoutes, Sur les Docks.
    • Scène Michel Pinc : The Longest John, Estran, Nordet, Les Gâs de l'Almanach, Les Souillés de fond de cale, Darhaou, Baron & Anneix, Daouad Quartet, Les Frères Morvan.
    • Pub Guinness : Fortunes de Mer, Aco + Taca, Dave Jolly, Le XV Marin, Les Pirates, Klez sur Mer, Harmony Glen, Quatre Pièces de Huit.
    • Sur les Quais : Les Vaches Sacrées, La Parade Éléphantesque, Les Tisseurs de Brume, Varnahtaka, La Banda d'Objat, Tarafikants, Castor & Pollux, Samba Baladi, La Banda Freux, Distribilh, La Fanfare ô Pruneaux, La Monique Brass Band, Menace d'Éclaircie, Onstuimig Schuim, Reinier Sijpkens & The Music Boat, Family Tel's Du, Diatonik Penn ar Bed, Sonerien da Viken, Bagad Panvrid, La Fanfoire, Timbao, Fatras, Kar ha Pistouill', Sulfate de cuivres, La Banda Joseph.
    • À bord du Marité : André Le Person (conférence), Yann Quéré et Gilles Dauneau, Samuel Péron, Monique Répécaud, Justine Devin, Vassili Ollivro.
Les Goristes, "de Brest-même", réalisent leur dernier concert à Paimpol 2017 (en photo scène Stan Hugill sur le quai Loti en 2007).
  • Samedi 12 août 2017 :
    • Grande scène (Stan Hugill) : Les Groix Roussiens, Les Goristes, Bagad Istanbul, Malicorne, Alan Stivell, Boulevard des Airs, BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness).
    • Cabaret Michel Tonnerre : Gérard Delahaye, Kanditerra, Les Souillés de Fond de Cale, Haïdouti Orkestar, Saied Shanbezadeh, Nirmãan, Kazut de Tyr, Tritha Electric.
    • Scène Pempoull : Paotred Pagan, Taillevent, Aco + Taca, The Longest John, Les Matelots en Bordée, Les Pirates, Les Cent Z’Escales, Klez sur Mer, The Trongate Rum Riots.
    • Bateau scène Earl of Pembroke : Boulinerien, Vent de Noroise, Kimber's Men, Pekel, Cargo Winch, Nor, Za Horyzontem, Quatre Pièces de Huit.
    • Scène Michel Pinc : Soleil d'Orient, Gurvan Liard, Strand Hugg, Harmony Glen, Pat Jaune, Skolvan.
    • Pub Guinness : Sonerien An Trev, Sheepsfolk, Les Kippers, Babord Amures, Les Brouilleurs d'Écoutes, Nordet, She Shanties, Brise Glace, North Cape, Les Oufs du Dyjau, The Wareham Whalers.
    • Sur les Quais : Les Vaches Sacrées, La Parade Éléphantesque, Les Tisseurs de Brume, Varnahtaka, La Banda d'Objat, Tarafikants, Castor & Pollux, Samba Baladi, La Banda Freux, Cercle Anjela Duval, Distribilh, La Fanfare ô Pruneaux, La Monique Brass Band, Menace d'Éclaircie, Cie Orange Givrée, Kanerien Trozoul, Onstuimig Schuim, Reinier Sijpkens & The Music Boat, Family Tel's Du, Bagad Spered An Avel, Diatonik Penn ar Bed, Bagad Panvrid, La Fanfoire, Timbao, Fatras, Kar ha Pistouill', Pennoù Devet, La Banda Joseph, Doris & Vaquelotte.
    • À bord du Marité : Brigitte & Yvonig Le Coat (conférence), Monique Répécaud, Yann Quéré et Gilles Dauneau, Vassili Ollivro, Justine Devin, Samuel Péron.
  • Dimanche 13 août 2017 :
    • Grande scène (Stan Hugill) : Chum Dason, Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha, Titi Robin, Youn Kamm, Tinariwen, The Bombay Royale, Broken Back.
    • Cabaret Michel Tonnerre : Ticoulitintin, The Wareham Whalers, Louis Capart, Trio EDF (Patrick Ewen, Gérard Delahaye, Melaine Favennec), Gwennyn, Gilles Servat, Krismenn, 'Ndiaz.
    • Scène Pempoull : Le XV Marin, Les Oufs du Dyjau, Rhum & Eau, Nordet, Sheepsfolk, Brise Glace, Toue Sabord, Quatre Pièces de Huit, Harmony Glen.
    • Bateau scène Earl of Pembroke : Accordage, Les Pirates, Lyra, Mouezh Port Rhu, She Shanties, North Cape, The Trongate Rum Riots, Groove Boys.
    • Scène Michel Pinc : Les Brouilleurs d'Écoutes, Taillevent, Trio BHQ (Brou Hamon Quimbert), Les Groix Roussiens, Les Naufragés, Startijenn, Sterne, Les Frères Carriou, Sterenn & Anna (Sterenn hag Anna & Anna Richard).
    • Pub Guinness : Dave Jolly, Vent de Noroise, Caboulot, Miss Ninòg, Les Cent Z’Escales, Aco + Taca, Kimber's Men, The Longest John, Pekel, Za Horyzontem, El Abdallah Family.
    • Sur les Quais : Les Vaches Sacrées, Les Tisseurs de Brume, Varnahtaka, La Banda d'Objat, Castor & Pollux, Tarafikants, Samba Baladi, Cercle Anjela Duval, Distribilh, La Fanfare ô Pruneaux, La Monique Brass Band, Menace d'Éclaircie, Cie Orange Givrée, Les Gourganes, Kanerien Trozoul, Diatonik Penn ar Bed, Bagad Spered An Avel, Family Tel's Du, Reinier Sijpkens & The Music Boat, Onstuimig Schuim, La Fanfoire, Fanfare Pattes à Caisse, Sonerien Bro Dreger, Doris & Vaquelotte, La Banda Joseph.
    • À bord du Marité : Loïc Josse (conférence), Justine Devin, Vassili Ollivro, Samuel Péron, Monique Répécaud, Yann Quéré et Gilles Dauneau.

Les bateaux[modifier | modifier le code]

L'Étoile de France au Festival 2009

Le Festival de Paimpol est aussi la fête des gréements traditionnels. Tous les deux ans, le port accueille plusieurs centaines de bateaux du temps de la marine en bois. Et à leur bord, leur équipage, près d’un millier de « loups de mer », jeunes et moins jeunes. Ils participent, la veille du Festival, au « repas des équipages » et chaque matin, au concert de cornes de brume qui annonce le début des festivités.

  • Les bateaux bretons : gréements traditionnels de Paimpol et des Côtes-d’Armor, Bisquines de Cancale et de Granville, old gaffers et côtre-corsaire de St-Malo, flambart de Locquémeau, chaloupe de Dahouet. Les voiliers de la Marine Nationale, les coquilliers de la Rade de Brest.
  • Les bateaux des côtes de France : de Dunkerque à La Rochelle.
  • La flottille des voiles-avirons : tous ceux qui ne peuvent venir que par la route sur remorque. Ils animeront le bassin par leurs manœuvres et leurs évolutions.
  • Les bateaux des îles Anglo-Normandes : de proches voisins friands de la Fête
  • Les bateaux de la côte Sud de l’Angleterre

Les autres bateaux internationaux dont certains voudront faire escale au hasard d’une croisière (les Hollandais, les Allemands, les Irlandais etc.)

Historique : un tour du monde en musique[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Le festival du chant de marin, compilation (double CD) Wagram Music

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Festival du chant de marin 2013, documentaire de Michel Baracetti et Sylvain Ernault (DVD 52 min.)
  • 2011 : Paimpol 2011 (DVD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]