Vincent Chaillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaillet.

Vincent Chaillet est un danseur français né à Metz en 1984. Il est actuellement premier danseur au sein du Ballet de l'Opéra national de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Chaillet découvre les métiers de la scène en accompagnant sa mère, chanteuse de chorale, lors de ses spectacles. Il a cinq ans, et déclare alors vouloir faire de la danse. Ses parents l'inscrivent tout d'abord à un cours de danse jazz, mais la discipline ne lui plait pas : il commence donc à étudier la danse classique dans sa ville natale.

Cinq ans plus tard, son professeur l'encourage à se présenter aux auditions d'entrée de l'école de danse de l'Opéra de Paris, conseil qu'il suit avec succès. Il découvre alors un monde tout à fait différent de ce à quoi il était habitué[1], mais persévère dans ses études et gravit les échelons sans difficultés particulières. Durant sa scolarité, il participe à plusieurs spectacles, et danse Yondering de John Neumeier, Danses grecques de Maurice Béjart avec Dorothée Gilbert ou encore La Fille mal gardée dans la version de Claude Bessy. Sa grande taille (il mesure 1m85) est alors un atout, puisqu'elle lui permet par exemple de danser avec des élèves plus âgées et de répondre aux exigences de certains chorégraphes.

A l'âge de dix-huit ans, il obtient son baccalauréat littéraire et est engagé dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris. Sa première apparition sur scène se fera presque par surprise : prévenu une demi-heure avant le début de la représentation, il doit assurer un remplacement dans le corps de ballet du Lac des cygnes, en 2002. Deux ans plus tard, il est promu coryphée, puis sujet en 2007, après avoir présenté des soli tirés de La Fille mal gardée et de Pas / Part de William Forsythe. Cette même année, Pina Bausch en personne le remarque, et lui confie le rôle du Cerbère dans Orphée et Eurydice.

En novembre 2009, il est promu premier danseur (variations extraites de La Bayadère et d'Arepo de Maurice Béjart) et commence à obtenir plusieurs rôles d'importances dans les productions de l'Opéra de Paris. Il fait ainsi ses débuts dans le rôle principal du Tricorne et se prépare à interpréter Gaston Rieux dans La Dame aux camélias. De plus, il participe aux côtés d'Isabelle Ciaravola et Mathieu Ganio à un gala de danse organisé en janvier à Prague, gala regroupant des danseurs internationaux de renom.

Parallèlement, il avoue un intérêt tout particulier pour l'écriture de pièces et de nouvelles, et monte également, avec un de ses collègues de la compagnie, un spectacle pour enfants mêlant chant, danse et musique.

En avril 2011, il est nommé au Prix Benois de la danse pour son travail dans O Zlozony / O Composite de Trisha Brown.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sa fiche sur le site de l'Opéra de Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Dès que je suis arrivé à l'École de l'Opéra, j'ai vite déchanté ! C'était un type de travail très différent, mais personne ne m'a jamais obligé à faire ce choix, ni à y continuer. Je suis toujours resté libre de faire ce que je voulais, mais j'aimais ça. À l'École de danse, j'ai découvert que cela allait être beaucoup plus de travail que ce à quoi je m'attendais. J'ai découvert la discipline, la rigueur." (Altamusica, juin 2006)