Atlantis (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atlantis.
Atlantis
LuchadorAtlantis.jpg
Atlantis en 2008.
Données générales
Nom de naissance
Alfonso Vega Lopez
Nom de ring
Atlantis
Atlantis Maldad
Nationalité
Naissance
(56 ans)[1]
Los Altos, Jalisco, Mexique[1]
Taille
1,77 m (5 10)[2]
Poids
92 kg (202 lb)[2]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Diablo Velasco[2]
Carrière pro.
12 juin 1983[2] - aujourd'hui

Alfonso Vega Lopez, né le à Los Altos dans la région de Jalisco, est un Luchador mexicain ou lutteur professionnel travaillant sous le nom d'Atlantis au sein du Consejo Mundial de Lucha Libre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Consejo Munidal de Lucha Libre (1983-...)[modifier | modifier le code]

Le 5 avril 2009, il perd le NWA World Light Heavyweight Championship contre El Texano, Jr qui met fin a son règne de 988 jours[3].

Le 16 novembre, Atlantis a annoncé qu'il a officiellement former un groupe nommée Los Reyes de la Atlantida ( "Les Rois de l'Atlantide ») avec Delta et Guerrero Maya, Jr[4],[5],[6]. Le 16 Décembre, le trio bat Los Invasores (Olímpico , Psicosis II et Volador Jr.) pour remporter les Mexican National Trios Championship[7]. Le 2 Mars 2012, lors de Homenaje a Dos Leyendas, Atlantis a remporté son troisième CMLL Torneo Nacional de Parejas Increibles Tournament, cette fois en équipe avec Mr. Niebla[8]. Le 22 Juin, Los Reyes de la Atlantida perdent les Mexican National Trios Championship contre Los Depredadores del Aire (Black Warrior, Mr. Águila et Volador Jr.)[9]. Le 3 août 2012, lui et Diamante Azul battent Dragón Rojo, Jr. et Último Guerrero et remportent les CMLL World Tag Team Championship[10]. Le 30 Octobre, Los Reyes de la Atlantida battent Los Depredadores del Aire et remportent pour la deuxième fois les Mexican National Trios Championship[11]. Le 13 novembre 2012, lui et Diamante Azul perdent les CMLL World Tag Team Championship contre Tama Tonga et El Terrible[12]. Le 16 Décembre, Los Reyes de la Atlantida perdent les Mexican National Trios Championship contre Los Invasores (Kraneo, Mr. Águila et Psicosis II)[13].

Le 24 août 2015, il bat Mephisto et remporte le Mexican National Light Heavyweight Championship. Le 16 octobre, il bat Último Guerrero en finale pour remporter le Universal Championship 2015[14].

New Japan Pro Wrestling (2011-...)[modifier | modifier le code]

Ring Of Honor (2018-...)[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts à la fédération lors de ROH State Of The Art - Tag 1, où lui, Guerrero Maya Jr. et Stuka Jr. battent SoCal Uncensored (Christopher Daniels, Frankie Kazarian et Scorpio Sky)[15]. Lors de ROH State Of The Art - Tag 2, ils perdent contre The Kingdom (Matt Taven, TK O'Ryan et Vinny Marseglia) et ne remportent pas les ROH World Six-Man Tag Team Championship[16].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • La Atlántida (Spinning Argentine Backbreaker)[2],[1]
  • Prises de signature
    • La Quebrada Magristrale[2]
    • Scorpion Deathlock[2],[1]
  • Surnoms
    • "El Ogro de los Niños"
    • "El Ídolo de los Niños"[2]
    • "El Príncipe de la Atlántida"[2]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Consejo Mundial de Lucha Libre
    • 5 fois CMLL World Tag Team Championship avec Rayo de Jalisco, Jr. (1), Lizmark (1), Blue Panther (1), Último Guerrero (1) et Diamante Azul (1)[17]
    • 2 fois CMLL World Light Heavyweight Championship[17]
    • 4 fois CMLL World Trios Championship avec Mr. Niebla et Lizmark (1), Mr. Niebla et Black Warrior (1), Último Guerrero et Tarzan Boy (1), Último Guerrero et Negro Casas[17]
    • 1 fois Mexican National Light Heavyweight Championship (actuel)[17]
    • 1 fois Mexican National Middleweight Championship[17]
    • 1 fois Mexican National Tag Team Championship avec Ángel Azteca[17]
    • 4 fois Mexican National Trios Championship avec Octagón et Máscara Sagrada (1) et Delta et Guerrero Maya, Jr. (3)[17]
    • Torneo Gran Alternativa (2005) avec La Máscara[1]
    • Copa Bobby Bonales (2011)[1]
    • Copa Victoria (1997)[1]
    • Forjando un Ídolo: Guerra Continúa (2011) – avec Delta et Guerrero Maya, Jr.[1]
    • International Gran Prix (2005)[1]
    • Leyenda de Azul (2014)[1]
    • Leyenda de Plata (2005)[1]
    • CMLL Torneo Nacional de Parejas Increibles (2010, 2011, 2012, 2014) avec Máscara Dorada (2010, 2011), Mr. Niebla (2012) et Euforia (2014)[1]
    • Torneo Increibles de Parejas, Arena Puebla avec Volador Jr.[1]
    • Universal Championship (2015)[1]
    • CMLL Tag Team of the Year (2010) – avec Último Guerrero[1]
  • Lucha Libre Azteca
    • 2 fois LLA Azteca Championship (actuel)[17]
  • Michinoku Pro Wrestling
    • 1 fois Tohoku Junior Heavyweight Championship[17]
    • Fukumen World League (2003)[1]
  • Pro Wrestling Illustrated
    • Classé 49e parmi les 500 meilleurs catcheurs au classement PWI500 en 2000[18].
    • Classé 34e parmi les 500 meilleurs catcheurs au classement PWI500 en 2006[18].
  • Universal Wrestling Entertainment
  • World Wrestling Association
    • 1 fois WWA Light Heavyweight Championship (actuel)[17]

Résultats des matchs à enjeu (Luchas de apuestas)[modifier | modifier le code]

Résultats des matchs à enjeu (Luchas de apuestas) de Atlantis[19]
# Vainqueur (enjeu) Perdant (enjeu) Date Lieu Notes
1 Atlantis (masque) Talismán (masque) Mexico Au cours de EMLL 51st Anniversary Show[20]
2 Atlantis (masque) Hombre Bala (masque) Mexico Au cours d'un Live Event

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p et q (en) « Atlantis », sur Wrestling Data (consulté le 27 février 2016)
  2. a b c d e f g h et i (en) « Profil d'Atlantis », sur Cagematch (consulté le 27 février 2016)
  3. (es) « Lo Mejor de la Lucha Libre Mexicana duranted el 2006 », SuperLuchas,‎ (lire en ligne)
  4. (es) Ruiz Glez, Alex, « Arena México (16 de diciembre) Sin Piedad: Cabellera vs Cabellera, Blue Panther vs Felino- Titan y Titron los nuevos luchadores del CMLL », SuperLuchas, (consulté le 18 novembre 2011)
  5. (es) Ruiz Glez, Alex, « La nueva agrupación "Titanes de la Atlántida" y las nuevas figuras (Titán y Tritón) del CMLL », SuperLuchas, (consulté le 18 novembre 2011)
  6. (es) « Reyes de la Atlantida buscan retadores », Medio Tiempo, (consulté le 20 décembre 2011)
  7. (es) Alex Ruiz Glez, « Blue Panther gana la cabellera del Felino vía descalificación. », SuperLuchas, (consulté le 17 décembre 2011)
  8. (es) Apolo Valdés, « Mr. Niebla y Atlantis, pareja increíble », Medio Tiempo, MSN, (consulté le 3 mars 2012)
  9. (es) Alex Ruiz Glez, « Volador Jr., Mr. Águila y Black Warrior nuevos campeones nacionales de tercias », SuperLuchas, (consulté le 23 juin 2012)
  10. (es) Rey Mexicool, « CMLL (Resultados 03/Ago/12): Atlantis y Diamante Azul, nuevos monarcas – Místico (II) triunfa en su presentación – ¿Mr. Niebla vs. Volador Jr. (Máscara vs. Máscara)? », SuperLuchas, (consulté le 4 août 2012)
  11. (es) Rey Mexicool, « Los Reyes de la Atlántida ¡Nuevos Campeones Nacionales de Tríos! », SuperLuchas, (consulté le 31 octobre 2012)
  12. (es) « Martes 13 de noviembre del 2012 » [archive du ], Consejo Mundial de Lucha Libre, (consulté le 14 novembre 2012)
  13. (es) Rey Mexicool, « Los Invasores conquistan... ¡la Atlántida! », SuperLuchas Magazine, (consulté le 17 décembre 2012)
  14. (es) « Atlantis se proclamó Campeón Universal 2015 », MedioTiempo, (consulté le 17 octobre 2015)
  15. (en) « ROH State Of The Art Night 1 Results (6/15): San Antonio, Texas », allwrestling.com, (consulté le 21 octobre 2018)
  16. (en) « Csonka’s ROH: State of The Art Dallas 2018 Review », 411mania.com, (consulté le 21 octobre 2018)
  17. a b c d e f g h i j k et l (en) « Titres d'Atlantis », sur Cagematch (consulté le 27 février 2016)
  18. a et b (en) « PWI Ratings of Atlantis », sur Pro Wrestling Illustrated (consulté le 27 février 2016)
  19. (en) « Atlantis », sur Wrestlingdata (consulté le 2 février 2018)
  20. (es) Alex Ruiz Glez, « CMLL: 79 historias, 79 Aniversario, las 79 luchas estelares », SuperLuchas, (consulté le 20 octobre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]