Victorien Erussard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victorien Erussard
image illustrative de l’article Victorien Erussard
Biographie

Victorien Erussard, né à Saint-Malo le 25 juin 1979, est un navigateur, coureur au large, officier de marine marchande et entrepreneur français. Il est le capitaine et fondateur de Energy Observer, le premier navire hydrogène autour du monde.

Formation[modifier | modifier le code]

Victorien Erussard passe son enfance sur les quais du bassin Vauban à Saint-Malo à se passionner pour les multicoques de la Route du Rhum, avant de se lancer dans la compétition en Optimist puis en catamaran de sport type Hobie Cat 16 et Formule 18.

Il obtient en 1999 son brevet professionnel maritime de conduite et exploitation des navires de pêche à l’École maritime de Saint-Malo.

Il entre ensuite à l’École nationale de la Marine marchande de Saint-Malo, où il décroche en 2004 un diplôme d'officier polyvalent de marine marchande 2e classe.

Palmarès voile légère et course au large[modifier | modifier le code]

En 1999, à 20 ans, il décroche le titre de champion d'Europe jeune en Hobie Cat 16 voile légère. Puis, en 2002, celui de champion d'Europe en Formule 18.

En 2004, il remporte en F18 le Raid des Corsaires et la Catagolfe.

En 2006, il se lance dans sa première course au large en solitaire, en participant à la Route du Rhum, à bord du multicoque Laiterie Saint-Malo, un ancien trimaran de 60 pieds qu'il a lui-même retapé. Alors qu'il n'a jamais passé une nuit en mer avant cette traversée, il parvient à monter sur le podium[1].

En 2007, il gagne le Record Saint-Nazaire - Saint-Malo[2].

En 2008, il est vice-champion d'Europe d'Open 5,70[3]. Lors de la Transat Québec-Saint-Malo, Victorien et son équipage percutent en pleine vitesse une baleine et perdent leur safran. Ils termineront la course sans gouvernail, par la seule force des voiles, pendant plus de 2 000 miles[4].

En 2007 et en 2009, il termine 2e de la Transat Jacques-Vabre[5].

En 2010, 3e de la Vendée-Saint-Pétersbourg[6].

En 2011, il est 2e du Raid Extrême Tour de Corse de F18[7]. L'année suivante, il est champion de France[8] et remporte la Coupe Nationale[9] en F18.

En 2013, il finit 2e du Grand Prix de Guyader[10] et de l'ArMen Race[11] en Class 40.

En 2015, il remporte l'ArMen Race[12], le Tour de Belle-Ile[13] et le championnat de Class 40[14], finit 2e du Grand Prix de Guyader[15], 4e de la Transat Jacques-Vabre Class 40 et gagne le Raid des Corsaires[16] en F18.

Expérience[modifier | modifier le code]

Élève officier à la Brittany Ferries, à Emeraude Lines, à la CIP et à la CAN de 2002 à 2011, il devient capitaine yacht type Princess V45 Lac Léman en 2011, puis second capitaine à la CAN sur le Côte de Bretagne (sablier) en 2012.

De 2007 à 2009, il est commissaire général et organisateur du Grand Prix Multi 50 Trophée Malo. De 2005 à 2010, il est skipper Trimaran 50' et gérant de SARL (Course au large).

À partir de 2011, il monte avec son ami Thibaut Vauchel-Camus le Défi Voile Solidaires en peloton[17] au profit de la Fondation ARSEP, qui les mène au titre de vainqueur du championnat de Class 40, ainsi qu'à une quatrième place pour sa quatrième Transat Jacques-Vabre en 2015.

En 2013, il rejoint Frédéric Dahirel pour la construction d'Energy Observer - le premier navire expérimental autonome en énergie, propulsé grâce à une chaîne de production hydrogène complète couplée aux énergies renouvelables. Symbole de la transition énergétique, parrainé par Nicolas Hulot et Florence Lambert (directrice du LITEN de CEA Tech), Energy Observer partira pendant 6 ans autour du monde à la rencontre des solutions innovantes pour la planète, avec Jérôme Delafosse, et à son bord, des scientifiques, des chercheurs, des ingénieurs, des journalistes et des artistes[18]... Depuis juillet 2015, Victorien Erussard est le président directeur général d'Energy Observer SAS.

Le navire Energy Observer est mis à l'eau le vendredi 14 avril 2017 à 13h00. Il rejoindra Paris pour son baptême puis ira hiberner à Monaco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Victorien Erussard sur le podium | Actualité Voile légère », sur news.proust-sailing.com (consulté le 19 juillet 2016)
  2. « Record SNSM : Trois vainqueurs et deux records battus », (consulté le 19 juillet 2016)
  3. « Bienvenue à l'ASOPEN 570 », sur www.open570.org (consulté le 19 juillet 2016)
  4. « Quatre garçons sans safran ! » (consulté le 19 juillet 2016)
  5. « Résultats des éditions précédentes de la Transat Jacques Vabre (1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011) », sur www.transat-jacques-vabre.com (consulté le 19 juillet 2016)
  6. « Loïc Féquet complète le podium de Vendée-Saint-Pétersbourg » (consulté le 19 juillet 2016)
  7. « Raid Extrême Ajaccio-Tour de Corse Teaser », sur EASY RIDE Agence de Communication VIDEOS-PHOTOS-DRONE, (consulté le 19 juillet 2016)
  8. « Victorien victorieux » (consulté le 19 juillet 2016)
  9. « Victorien Erussard et Fred Moreau remportent la Coupe Nationale Formule 18 » (consulté le 19 juillet 2016)
  10. Azimut Communication, « Victorien ERUSSARD - Class40 », sur www.class40.com (consulté le 19 juillet 2016)
  11. Azimut Communication, « ARMEN RACE (Course promo) - Class40 », sur www.class40.com (consulté le 19 juillet 2016)
  12. « Armen Race. Le bon goût du large » (consulté le 19 juillet 2016)
  13. « Résultats 2015 «  Tour de Belle-Ile », sur www.tourdebelleile.com (consulté le 19 juillet 2016)
  14. Redacteur, « Solidaires en Peloton ARSEP, vainqueur du championnat Class40 2015! - Course au Large », (consulté le 19 juillet 2016)
  15. « Voile. Class40 : Vauchel-Camus et Erussard, champions » (consulté le 19 juillet 2016)
  16. « Raid des Corsaires. Bontemps- Amiot en Flying Phantom, Erussard-Moreau en F18 » (consulté le 19 juillet 2016)
  17. Véronique Malécot, « Transat Jacques-Vabre : ces marins qui naviguent pour une cause », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  18. « Embarquez à bord d’Energy Observer, l’expédition pour la transition énergétique », (consulté le 19 juillet 2016)