Vero Boquete

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vero Boquete
Image illustrative de l’article Vero Boquete
V. Boquette en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : États-Unis Utah Royals
Numéro 21
Biographie
Nom Verónica Boquete Giadáns
Nationalité Espagnole
Naissance ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Saint-Jacques-de-Compostelle
Taille 1,63 m (5 4)
Poste attaquante ou milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2004-2005 Drapeau : Espagne SD Xuventú Aguiño
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2005-2008Drapeau : Espagne Prainsa Zaragoza 83 (40)
2008–2010Drapeau : Espagne RCD Espanyol 68 (39)
2010Drapeau : États-Unis Buffalo Flash 09 0(9)
2010Drapeau : États-Unis Red Stars de Chicago 03 0(1)
2010–2011Drapeau : Espagne RCD Espanyol 29 (41)
2011Drapeau : États-Unis Independence de Philadelphie 13 0(5)
2011Drapeau : Russie Energy Voronezh 05 0(1)
2012–2014Drapeau : Suède Tyresö FF 39 (13)
2014Drapeau : États-Unis Portland Thorns FC 15 0(4)
2014–2015Drapeau : Allemagne 1. FFC Francfort 23 0(7)
2015-2016 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 09 0(0)
2016-2018 Drapeau : France Paris Saint-Germain 420(12)
2018-2019 Drapeau : République populaire de Chine Beijing BG Phoenix
2019- Drapeau : États-Unis Utah Royals 08 0(0)
Total 3380(172)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2006 Drapeau : Espagne Espagne (U-19) 23 (10)
2007 Drapeau : Espagne Galice NA
2008- Drapeau : Espagne Espagne 51 (30)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1er août 2016
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Verónica Boquete Giadáns,  née à Saint-Jacques-de-Compostelle le 9 avril 1987, mieux connue sous le nom de Vero Boquete, est une footballeuse espagnole qui joue comme milieu de terrain ou attaquante. Elle joue actuellement au PSG, ainsi que comme capitaine dans l'équipe d'Espagne féminine de football. Depuis février 2015 elle est ambassadrice de l'UEFA pour le développement du football féminin[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Vero Boquete soulevant le trophée de la Ligue des champions féminine de l'UEFA.

Elle a commencé sa carrière en junior au club Xuventú Aguiño de Riveira (La Corogne). Elle a été recrutée par le Prainsa Saragosse en 2005, avec qui elle a débuté en Superligue. Entre 2008 et 2010 elle a joué au sein du R. C. D. Espanyol de Barcelone, où elle a été demi-finaliste de Superligue et a remporté deux coupes d'Espagne en 2009 et 2010.

À l'été 2010 elle est recrutée par le Red Stars de Chicago de la Women's Professional Soccer américaine, qui la cède au Buffalo Flash de la W-League. Après l'été, elle revient au RCD Espanyol pour jouer la saison 2010-2011 au cours de laquelle elle marque 39 buts en 26 parties[2].

Lors de l'été 2011, elle est recrutée par l'Independence de Philadelphie affilié à la ligue professionnelle américaine, y est  nommée meilleure joueuse de la ligue[3] et gagne en demi-finale de la WPS[4]. En septembre  2011, elle passe à l'Energy Voronezh de la D1 de Russie, avec qui elle dispute la ligue des champions féminine de l'UEFA[5].

Tyresö (2012-2014)[modifier | modifier le code]

En janvier 2012 elle annonce son recrutement pour deux saisons au sein du Tyresö FF en vue du Championnat de Suède de football féminin[6]. En octobre, le club remporte pour la première le championnat au sein de la ligue suédoise, permettant à Boquete d'être médaillée aux côtés de ses coéquipières Marta et Caroline Seger, elles aussi anciennes joueuses du WPS[7]. Le mois suivant, elle remporte le trophée de meilleure demi-centre de la ligue suédoise[8]. Au début de la saison 2013 elle perd la Supercoupe de Suède lors des tirs au penaltys contre Göteborg[9]. Dans la saison 2014 le Tyresö arrive en finale de la Ligue de Champions qu'il perd par 3 à 4 contre le Wolfsburgo, Vero Boquete marque le deuxième but de la finale[10].

Portland Thorns (2014)[modifier | modifier le code]

Le 7 avril 2014, elle rejoint le Portland Thorns FC, membre de la NWSL, après un échange entre les Thorns et le Western New York Flash qui avait acquis ses droits[11]. Elle fait sa première apparition en match pour les Thorns le 7 juin, lors d'un match contre les Western New York Flash[12], et marque son premier but le 15 juin 2014 contre le Washington Spirit[13]. Au cours de ses 15 matchs pour les Thorns, elle marque 4 buts et réalise 6 passes décisives assisté 6. Elle participe à la demi-finale perdue contre le FC Kansas City le 23 août 2014. Lors de son passage à Portland, elle reçoit à 3 reprises le trophée de la Ligue de meilleure joueuse de la semaine[14].

Francfort (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Veronica Boquete joue la saison 2014-15 dans le FFC Francfort.[15]. Après une grande saison l'équipe a gagné la Ligue de Champions et Verónica Boquete devient la première joueuse espagnole titulaire du titre[16]. Pendant son séjour à Francfort, elle est aussi la première joueuse espagnole à avoir signé un accord avec un sponsor sportif[17].

Bayern de Munich (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 26 mai 2015, elle signe un contrat pour deux saisons avec le Bayern de Munich[18].

Paris Saint-Germain[modifier | modifier le code]

En 2016, Vero Boquete signe au Paris Saint-Germain.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Vero Boquete au 2 février 2017[19]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 21 7 3 3 C1 9 2 33 12
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 9 0 0 0 - - - 9 0
Sous-total 30 7 3 3 - 9 2 42 12
Total sur la carrière 30 7 3 3 - 9 2 42 12

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Elle joue avec la sélection féminine de football d'Espagne et fait partie de la sélection qui remporte le Championnat d'Europe de football féminin des moins de 19 ans en 2004.

Participation en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Mondial Lieu Résultat Matchs Buts
Mondial féminin 2015 Drapeau du Canada Canada Première Phase 3 1

Participation en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe Lieu Résultat Matchs Buts
Championnat d'Europe de football féminin 2013 Drapeau de la Suède Suède Quarts de finale 4 2

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

No  Date Lieu Adversaire Buts Résultat Compétition Réf.
1
8 mai 2008 Cité du football de Las Rozas, Espagne Drapeau de la République tchèque République tchèque
2:1
4:1
Éliminatoires Championnat d'Europe 2009 [rep 1]
2
4:1
3
28 mai 2008 The Showgrounds, Irlande du Nord Drapeau de l'Irlande du Nord (drapeau du Royaume-Uni) Irlande du Nord
0:3
0:3
Éliminatoires Championnat d'Europe 2009 [rep 2]
4
2 octobre 2008 Stade Ruta de la Plata, Espagne Drapeau de l'Angleterre Équipe d'Angleterre féminine de football
1:0
2:2
Éliminatoires Championnat d'Europe 2009 [rep 3]
5
19 septembre 2009 MFA Centenary Stadium, Malte Drapeau de MalteMalte
0:10
0:13
Éliminatoires du Mondial 2011 [rep 4]
6
0:12
7
21 novembre 2009 Stade de Manisa 19 Mayıs, Turquie Drapeau de la TurquieTurquie
0:5
0:5
Éliminatoires du Mondial 2011 [rep 5]
8
24 juin 2010 Stade de La Albuera, Espagne Drapeau de Malte Malte
9:0
9:0
Éliminatoires du Mondial 2011 [rep 6]
9
17 septembre 2011 Recep Tayyip Erdoğan Stadyumu, Turquie Drapeau de la Turquie Turquie
1:3
1:10
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 7]
10
1:5
11
1:8
12
23 octobre 2011 Cité du football de Las Rozas, Espagne Drapeau de la Suisse Suisse
3:2
3:2
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 8]
13
20 novembre 2011 Football Centre FRF, Roumanie Drapeau de la RoumanieRoumanie
0:2
0:4
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 9]
14
0:3
15
24 novembre 2011 Stade Escribano Castilla, Espagne Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1:0
2:2
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 10]
16
5 avril 2012 Cité du football de Las Rozas, Espagne Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
1:0
13:0
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 11]
17
11:0
18
16 juin  2012 Stade du Brügglifeld, Suisse Drapeau de la Suisse Suisse
2:3
4:3
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 12]
19
24 octobre 2012 Ciudad del Fútbol de Las Rozas, Espagne Drapeau de l'Écosse Écosse
3:2
3:2
Éliminatoires du championnat d'Europe 2013 [rep 13]
20
16 janvier 2013 Pinatar Arena, Espagne Drapeau de la Russie Russie
1:0
2:1
Match amical [rep 14]
21
28 juin 2013 Stade Vejle, Danemark Drapeau du Danemark Danemark
0:1
2:2
Match amical [rep 15]
22
2:2
23
12 juillet  2013 Linköping Arena, Suède Drapeau de l'Angleterre Angleterre
0:1
2:3
Championnat d'Europe de football féminin 2013 [rep 16]
24
18 juillet 2013 Idrottsparken, Suède Drapeau de la Russie Russie
0:1
1:1
Championnats d'Europe 2013 [rep 17]
25
14 janvier 2014 Stade de La Manga, Espagne Drapeau de la Norvège Norvège
1:0
1:2
Match amical [rep 18]
26
13 février 2014 Stade Las Gaunas, Espagne Drapeau de la MacédoineMacedoine
1:0
12:0
Éliminatoires Mondial 2015 [rep 19]
27
9:0
28
17 septembre 2014 Spartak Pisek, République tchèque Drapeau de la République tchèque République tchèque
0:1
0:1
Éliminatoires Mondial 2015 [rep 20]
29
3 mars 2015 Campo de fútbol Pedro Escartín, Espagne Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
1:0
2:2
Match amical [rep 21]
30
17 juin 2015 Estadio TD Place, Canadá Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
0:1
2:1
Mondial 2015 [rep 22]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En juin 2013, Vero Boquete est la première joueuse espagnole à publier sa biographie. Intitulée Vero Boquete, la princesse du sport royal elle a été rédigée par David Menayo, rédacteur du quotidien Marca[20].

En 2013, elle initie une pétition en ligne[21], dans laquelle elle demande aux producteurs d'EA Sports qu'ils introduisent des joueuses dans la série du jeu vidéo FIFA Football. La pétition réunit plus de 20 000 signatures en 24 heures et finit avec un total de 47 376[22]. Elle est couronnée de succès puisqu'en mai 2015, EA Sports annonce que le jeu FIFA 16 comprendra 12 sélections nationales féminines : l'Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l'Espagne, les États-Unis, la France, l'Angleterre, l'Italie, le Mexique et la Suède[23].

En janvier 2015, elle lance une ligne de vêtements à son nom[24].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Titre Club Pays Année
Coupe de la Reine R. C. D. Espanyol  Drapeau de l'Espagne Espagne 2009
2010
W-League Buffalo Flash Drapeau des États-Unis États-Unis 2010
Championnat de Suède de football féminin Tyresö FF Drapeau de la Suède Suède 2012

Championnats internationaux[modifier | modifier le code]

Titre Club Lieu Année
Championnat d'Europe de football féminin des moins de 19 ans Équipe d'Espagne féminine de football des moins de 19 ans Drapeau de la Finlande Finlande 2004
Ligue de Champions 1. FFC Francfort Berlin Drapeau de l'Allemagne 2015

Championnats régionaux[modifier | modifier le code]

Titre Club Région Année
Coupe de la Catalogne R. C. D. Espanyol  Catalogne Catalogne 2008

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Distinction An Réf.
Médaille Castelao Medalla Castelao Galiza Spain.png 2015 [25]
Médaille de bronze - Ordre royal du mérite Sporti Real Orden del Mérito Deportivo Sash.gif 2015 [26]

Références[modifier | modifier le code]

Références texte[modifier | modifier le code]

  1. «Presentadas las embajadoras de fútbol femenino» sur UEFA.com
  2. (es) Iván Antelo, « Boquete, la reina del gol », La Voz de Galicia, .
  3. (es) Isabel Roldán, « Boquete, elegida mejor jugadora del año de la WPS », sur futbol.as.com, .
  4. (es) David Menayo, « Philadelphia Independence despierta del sueño en los penaltis », Marca, .
  5. (en) M. Bernad, « Vero Boquete: "El destino me hará volver a mi casa" », sur Diario As, .
  6. (es) David Menayo, « Verónica Boquete ficha por el Tyresö », Marca, (consulté le 1er août 2013).
  7. (sv) Johannes Cleris, « Tyresö vann SM-guld efter dramatik », Dagens Nyheter, (consulté le 27 juin 2013)
  8. (es) David Menayo, « Vero Boquete, premiada como mejor centrocampista en Suecia », Marca, .
  9. (es) Isabel Roldán, « El Tyresö de Boquete pierde la Supercopa en los penaltis », sur futbol.as.com, .
  10. (en) Javier De La Casa, « Wolfsburgo se corona como campeón de la Champions femenina », Marca, .
  11. (en) « Thorns FC acquire Spanish international Verónica Boquete, midfielder Sarah Huffman from Western New York Flash in exchange for midfielder Courtney Wetzel, defender Kathryn Williamson, 2015 NWSL College Draft First Round Draft Pick », sur timbers.com, .
  12. (en) « NWSL MATCH RECAP », sur timbers.com, .
  13. (en) « NWSL MATCH RECAP », sur timbers.com, .
  14. (en) « VERONICA BOQUETE SIGNS WITH 1. FFC FRANKFURT », sur nwslsoccer.com.
  15. (es) Isabel Roldán, « Vero Boquete jugará en el Frankfurt tras su paso por EE UU », As, .
  16. (es) « Vero Boquete, primera española en ganar la Liga de Campeones femenina », sur sefutbol.com, .
  17. (es) Gerard Mateo, « Vero Boquete, la primera futbolista española con patrocinador », sur diariogol.com, .
  18. (es) D. Ramos, « Vero Boquete ficha por el Bayern Münich », Marca, .
  19. « Statistiques de Vero Boquete », sur Footofeminin.fr
  20. (es) Javier De La Casa, « Vero Boquete, primera futbolista española que publica su biografía », Marca, .
  21. (es) veronica boquete, « EA Sports: Incluyan jugadoras en su videojuego de fútbol FIFA », sur Change.org.
  22. (es) Pablo Gómez , Iván Antelo, « Vero busca el gol de videojuego », sur lavozdegalicia.es, .
  23. (es) « El FIFA 16 de EA Sports incluirá 12 selecciones nacionales femeninas », sur es.fifa.com.
  24. (es) David Menayo, « Huella de campeona », Marca, .
  25. Sampedro, Domingos (4 juin 2015)
  26. (es) « Vero Boquete, Medalla de Bronce de la Real Orden al Mérito Deportivo », sur sefutbol.com, .

Références buts marqués[modifier | modifier le code]

  1. «Eurocopa Femenina 2009 - Historia - España-República Checa».
  2. «Eurocopa Femenina 2009 - Historia - Irlanda del Norte-España».
  3. «Eurocopa Femenina 2009 - Historia - España-Inglaterra».
  4. «Mundial femenino 2011 - Malta-Spain».
  5. «Mundial femenino 2011 - Turkey-Spain»
  6. «Mundial femenino 2011 - Spain-Malta».
  7. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - Turquía-España».
  8. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - España-Suiza».
  9. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - Rumanía-España».
  10. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - España-Alemania».
  11. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - España-Kazajstán».
  12. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - Suiza-España».
  13. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - España-Escocia».
  14. «España supera a Rusia».
  15. (es) David Menayo, « España acaba su preparación con un empate en Dinamarca », Marca, .
  16. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - Inglaterra-España».
  17. «Eurocopa Femenina 2013 - Historia - Rusia-España».
  18. «España cae en el último minuto (1-2) ante Noruega, la subcampeona de Europa»sur sefutbol.com. 14 janvier 2014
  19. «Mundial femenino - Partidos - España-Macedonia».
  20. «Mundial femenino - Partidos - República Checa-España»
  21. (es) « La selección femenina malgasta en dos errores defensivos su ventaja ante Nueva Zelanda (2-2) », sur 20minutos.es Agencia EFE, .
  22. «Copa Mundial Femenina de la FIFA Canadá 2015™ - Partidos - República-de-Corea-España».

Liens externes[modifier | modifier le code]