Université de La Manouba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Université de la Manouba)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Tunisie image illustrant une université
Cet article est une ébauche concernant la Tunisie et une université.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Université de La Manouba
Nom original جامعة منوبة
Informations
Type Université publique
Régime linguistique Arabe et français
Localisation
Ville La Manouba
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Campus La Manouba
Direction
Président Prof. Chokri El Mabkhout[1]
Chiffres clés
Personnel 723[2]
Enseignants 1 649[2]
Étudiants 25 980[2]
Divers
Site web uma.rnu.tn

L'université de La Manouba (جامعة منوبة) est une université tunisienne basée à La Manouba.

Elle est classée par le U.S. News & World Report au 84e rang du classement régional 2016 des universités arabes[3].

Historique[modifier | modifier le code]

La faculté des lettres, des arts et des humanités est affectée par un mouvement de protestation, lorsqu'une trentaine de jeunes salafistes, en majorité étrangers à l'établissement selon la direction[4], s'installe le dans les locaux pour réclamer le droit au port du niqab, en classe et lors des examens, et la création d'un lieu pour prier[4],[5]. Face aux tensions croissantes, le conseil scientifique décide de fermer la faculté le 6 décembre[4],[6] et de renvoyer quelque 8 000 étudiants chez eux pour des raisons de sécurité[5]. Environ 200 universitaires et chercheurs français signent alors une lettre pour signifier leur soutien à leurs homologues tunisiens victimes de violence[7].

Le , un sit-in d'enseignants et de fonctionnaires protestant contre cette situation a lieu devant le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique mais se termine par des échauffourées[5]. Le lendemain, la police intervient à la suite de la demande du doyen de la faculté, Habib Kazdaghli, pour déloger les occupants[5] qui, après négociations, s'installent dans la cour de la faculté[8].

Établissements sous tutelle[modifier | modifier le code]

Écoles et instituts[modifier | modifier le code]

École supérieure de commerce de Tunis
Institut supérieur de comptabilité et d'administration des entreprises

Facultés[modifier | modifier le code]

  • Faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba

Établissements en cotutelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation », sur uma.rnu.tn (consulté le 30 juin 2016)
  2. a, b et c « L'université en chiffres », sur uma.rnu.tn (consulté le 30 juin 2016)
  3. (en) « Arab Region Universities Search », sur usnews.com (consulté le 30 juin 2016)
  4. a, b et c « Tunisie : manifestation pour la réouverture d'une faculté à Tunis », sur lepoint.fr,‎ (consulté le 30 juin 2016)
  5. a, b, c et d Isabelle Mandraud, « L'université de la Manouba, enjeu d'une lutte entre gauche et salafistes tunisiens », sur lemonde.fr,‎ (consulté le 30 juin 2016)
  6. (en) Youssef Gaigi, « University shut down because of disagreement about Niqab », sur tunisia-live.net,‎ (consulté le 30 juin 2016)
  7. « Message de soutien d'universitaires et chercheurs à leurs collègues tunisiens » [PDF], sur medias.lemonde.fr (consulté le 30 juin 2016)
  8. Abbes Ben Mahjouba, « Fac de Manouba : les sit-ineurs quittent les locaux de l’administration », sur webdo.tn,‎ (consulté le 30 juin 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :