Université Hassan-II de Casablanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Université Hassan II de Casablanca ⵜⴰⵙⴷⴰⵡⵉⵜ ⵏ ⵍⵃⴰⵙⴰⵏ ⵡⵓⵙ ⵙⵉⵏ ⵏ ⵡⴰⵏⴼⴰ
Logo UHIIC.png
Histoire
Fondation
Statut
Type
Nom officiel

Université Hassan II de Casablanca ⵜⴰⵙⴷⴰⵡⵉⵜ ⵏ ⵍⵃⴰⵙⴰⵏ ⵡⵓⵙ ⵙⵉⵏ ⵏ ⵡⴰⵏⴼⴰ

جامعة الحسن الثاني بالدار البيضاء
Régime linguistique
Président
Aawatif Hayar (depuis )
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
117,000
Localisation
Pays
Campus
Ville
Localisation sur la carte du Maroc
voir sur la carte du Maroc
Red pog.svg

L'université Hassan II de Casablanca (UH2C) , est une université publique marocaine Implantée au sein de la capitale économique du pays : Casablanca . Elle est la plus grande université au Maroc. Le président Par Intérim de l'université Hassan II de Casablanca est le professeur TALBI Mohammed.

Elle répond aux missions du service public de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. L’université Hassan II de Casablanca a été créée en septembre 2014 après la fusion de l'université Hassan II Mohammedia et celle de Casablanca. Avec ses 6 campus, ses 18 établissements situés à Casablanca et à Mohammedia, et 84 931 étudiants composés de locaux et d'étrangers. Elle est classée par le U.S. News & World Report au 30e rang du classement régional 2016 des universités arabes[2].

L'université Hassan II de Casablanca offre une variété de formations dans pratiquement tous les champs disciplinaires (381 filières). Elle contient plus de 117 000 étudiants, 2 160 professeurs et 1 200 personnels administratifs et techniques. L'université assure sa visibilité à l’échelle nationale et internationale par ses structures scientifiques diverses (123 laboratoires, 10 centres de recherche, 2 plates-formes de recherche et un observatoire).

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est née de la fusion en 2014 de deux universités : l'université Hassan II Aïn Chock et l'université Hassan II Mohammedia, dont les campus sont situés à Mohammedia et Casablanca.

Université Hassan II[modifier | modifier le code]

L'université compte 1 153 enseignants et professeurs enseignant à temps plein, ce qui constitue le 3e plus grand chiffre au Maroc. Le nombre officiel de personnel est de 849 personnes. La bibliothèque de Mohammad Sekkat, de 6 étages et d'une superficie totale de 7 000 m, a 40 000 livres de texte et 20 000 de revue électronique en ligne sont disponibles pour les étudiants. 550 manuscrits anciens et 600 livres, 100 journaux et magazines sont disponibles, et avec 900 chaises et 45 systèmes informatiques en ligne, un total de 40 000 personnes sont en mesure de l'utiliser. La bibliothèque de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca a également 25 000 livres dans les domaines du droit et de la science politique et l'économie. L'arabe et le français sont les langues d'enseignement à l'université. Pour certaines disciplines comme le droit, le droit international et les relations internationales, pour les étudiants de doctorat, il est nécessaire de connaître les deux langues française et arabe. Les cours techniques sont offerts en français seulement. L'université est un membre de l'Association internationale des universités (AIU). Les étudiants étrangers à l'université sont principalement originaires des pays suivants : Sénégal, République démocratique du Congo, Congo, Mauritanie, Libye, Tunisie, Algérie, Mali, Yémen, Indonésie, Malaisie, France et Djibouti.

Établissements relevant de l’université[modifier | modifier le code]

Campus Casablanca (route d'El Jadida)
Campus Casablanca (quartier des Hôpitaux)
Campus Casablanca (Ain Chock)
Campus Casablanca (Ben M'Sick)
Campus Casablanca (Ain Sebâa)
Campus Mohammedia

Formation[modifier | modifier le code]

L’université Hassan II propose une large variété de formations orientées vers le monde du travail ou vers la recherche dans quatre champs disciplinaires :

  • Lettres et langues
  • Sciences humaines et sociales
  • Droit, économie et gestion
  • Sciences, technologies et Santé.

Tous les niveaux débouchant sur l’obtention de diplômes universitaires : licence (L), master (M) et doctorat (D). Outre les licences fondamentales, les licences professionnelles (LP), les masters (M), et les Mastères spécialisés (MS), elle propose également d’autres formations donnant accès au :

Recherche scientifique[modifier | modifier le code]

L'université dispose de 77 laboratoires et 5 centres d’étude doctorales. Ces laboratoires sont dotés de plateformes technologiques visant l’émergence de niches d’excellence en tenant compte des spécificités de l’environnement économique de la région et des compétences de l’université. Ces dernières couvrent plusieurs domaines de recherche en relation avec les grands champs disciplinaires : les mathématiques, l’informatique, la physique, la chimie, les sciences de la vie et de la terre, les sciences humaines et sociales, les sciences juridiques et économiques.

L'université en chiffres[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

  • Soumaya Naamane Guessous, enseignante à la faculté des lettres et des sciences humaines
  • Abdlhak Hilal, enseignant a la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ain Chock
  • Bouzekri Ilhami, enseignant a la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ain Chock
  • El Bachir Kouhlani, enseignant a la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ain Chock

Étudiants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]