Soumaya Naamane Guessous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guessous.
Soumaya Naamane Guessous
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Soumaya Naamane Guessous est une sociologue et militante féministe marocaine. Elle est connue pour son livre portant sur la sexualité des femmes marocaines intitulé Au-delà de toute pudeur: la sexualité féminine au Maroc publié en 1988[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a effectué une thèse à l'université Paris-VIII et enseigne à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’Sik de l'Université Hassan II de Casablanca[2]. Ses thèmes de recherche concernent les droits des femmes, les droits de la famille[3] , la sexualité féminine et la condition sociale des mères célibataires[4],[5].

En 2001, elle lance une campagne pour qu'une femme marocaine puisse transmettre la nationalité aux enfants issus d’un mariage mixte. Elle dénonce dans la presse les problèmes engendrés par cette situation[6]. Le 8 mars 2007, le code marocain de nationalité est modifié en ce sens[7]. Elle écrit régulièrement des éditos et des essais dans des magazines féminins tels que femmes du Maroc, Ousra, Citadine, Famille Actuelle et plus récemment illi[8]. Ses éditos sont également publiés dans la revue espagnole M'Sur[9]. Elle est mariée à Chakib Guessous, docteur et anthropologue.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Au-delà de toute pudeur : la sexualité féminine au Maroc, Casablanca: Eddif, 10th edition., 1997
  • Printemps et automne sexuels : puberté, ménopause, andropause au Maroc, 2000
  • Avec Chakib Guessous, Grossesses de la honte : étude sur les filles-mères et leurs enfants au Maroc 2011
  • Nous les femmes, vous les hommes, 2013.
  • Les femmes dans le Maroc d'hier et d'aujourd'hui, 2016

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]