Mission d'observation des Nations unies au Liberia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis UNOMIL)
Aller à : navigation, rechercher

Mission d'observation des Nations unies au Liberia
Image illustrative de l'article Mission d'observation des Nations unies au Liberia
Barrette de la MONUL
Abréviation MONUL
Type Mission de maintien de la paix
Résolution(s) Résolution 866 et 1020
Adoption 1993 (866) 1995 (1020)
Durée 22 septembre 1993 - 12 septembre 1997
Siège Monrovia
Représentant spécial Drapeau de la Jamaïque Trevor Livingston Gordon-Somers novembre 1992 – novembre 1994

Drapeau de la Tanzanie Anthony B. Nyakyi décembre 1994 – avril 1997

Drapeau de la Namibie Tuliameni Kalomoh

avril - septembre 1997
Commandement de la force Drapeau du Kenya Général de division Daniel Ishmael Opande octobre 1993 – mai 1995

Drapeau de l'Égypte Général de division Mahmoud Talha décembre 1995 – juin 1996

Drapeau du Kenya Colonel David Magomere juin - décembre 1996

Drapeau du Pakistan Général de division Sikander Shami décembre 1996 - septembre 1997
Financement 103 700 000 $
Contribution et personnel
Contributeurs
Observateurs militaires 303 observateurs (septembre 1993 - novembre 1995)

160 observateurs (novembre 1995 - novembre 1996)

92 observateurs (novembre 1996 - septembre 1997)
Civils 90 civils internationaux (septembre 1993 - novembre 1995)

10 civils internationaux (novembre 1995 - novembre 1996)

civils internationaux et locaux (novembre 1996 - septembre 1997)
Civils locaux 136 civils locaux (septembre 1993 - novembre 1995) - 550 civils locaux (novembre 1995 - novembre 1996)
Pertes aucune

La Mission d'observation des Nations unies au Liberia (MONUL) était une mission de Force de maintien de la paix des Nations unies au Liberia. Elle a été établie par la Résolution 866 (1993) et son quartier général était situé dans la capital : Monrovia[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'accord de paix de Cotonou, au Bénin, de 1993, négocié sous la médiation de la CEDEAO, le Conseil de sécurité des Nations unies a créé la Mission d'Observation des Nations Unies au Libéria (MONUL).

La MONUL a été créée pour appuyer les efforts de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest et du Gouvernement national de transition du Liberia en vue de mettre en œuvre les accords de paix, d'enquêter sur les allégations de violation du cessez-le-feu, de contribuer à la gestion des points de rassemblement et à la démobilisation des combattants; d'appuyer les activités d'assistance humanitaire; d'enquêter sur les violations des droits de l'homme et d'aider les groupes locaux des droits de l'homme; d'observer et de vérifier le processus électoral.

Toutefois, des retards dans l'application des accords et la reprise des combats entre factions libériennes ont empêchés la tenue des élections en février/mars 1994, comme prévu. Au cours des mois suivants, une série d'accords supplémentaires, amendant et clarifiant certaines dispositions de l'accord de Cotonou a fait l'objet de négociations. Avec le cessez-le-feu en vigueur, les Nations Unies ont pu observer le déroulement des élections de juillet 1997. Celles-ci ont conduit à la création d'un gouvernement démocratiquement élu et à la fin officielle de la guerre.

En novembre 1997, après l'achèvement du mandat de la MONUL le 30 septembre, l'ONU a créé un bureau d'appui pour la consolidation de la paix. Le Bureau d'appui des Nations Unies à la consolidation de la paix au Liberia (BANUL), dirigé par un représentant du Secrétaire général.

En plus des activités d'observation et de vérification du processus électoral qu'elle a mené conformément à son mandat, la MONUL apporta également une assistance à la Commission électorale indépendante du Libéria et continua, en collaboration avec la CEDEAO et l'assistance technique du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), de l'Union Européenne et de la Fondation Internationale pour les Systèmes électoraux (IFES), d'aider à préparer des élections. Des hélicoptères et des véhicules de la MONUL furent mis à la disposition de la Commission électorale indépendante pour faciliter les déplacements du personnel sur le terrain. Le groupe de l'information de la MONUL aida à fournir aux citoyens des renseignements en vue de leur inscription sur les listes électorales et de leur participation au scrutin.


Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]