UNAFAM-Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
UNAFAM-Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association reconnue d'utilité publique
But Handicap, psychiatrie
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation
Identité
Siège 12, villa Compoint - 75017 Paris
Structure Association loi de 1901
Président Marie-Jeanne Richard
Vice-président Rémy Baert, Michel Girard, Roselyne Touroude
Membres 15 000
Représentativité 300 points en France
Publication Revues, guides et livrets
Site web Site officiel

L'UNAFAM-Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques[1] le plus souvent désignée par le simple terme « UNAFAM », est une association française créée en 1963, reconnue d'utilité publique en 1968[2],[3].

L'Unafam apporte une aide aux familles de personnes souffrant de troubles psychiques. Par ce biais l'UNAFAM aide également les personnes en souffrance psychique. Elle organise aussi des campagnes d'informations et conférences en partenariat avec les réseaux de santé publique, médecine sociale et handicap.

L'association, organisée en des délégations départementales et régionales fédérées au siège, est l'une des associations de familles les plus importantes en France : elle compte près de 15 000 membres et 300 points d'accueil repartis sur le territoire national, avec le soutien de 2 000 bénévoles apportent une écoute et des informations aux personnes souffrant de troubles psychiques et leurs proches.

L'Unafam participe à la politique de santé publique en effectuant des actions auprès des pouvoirs publics visant à soutenir la protection juridique et sociale, en développant des pôles de recherches et l'information sur la santé psychique pour les malades et leurs familles ou en contribuant à l'établissement de structures d'accueil. Son comité de recherche forme une cellule de veille et produit des avis consultatifs sur les projets de l'Unafam et les avancés scientifiques.


Historique[modifier | modifier le code]

Logo jusqu'en juin 2013[4].

L’UNAFAM est une association créée le par quelques familles ayant un proche souffrant de troubles psychiques, avec le soutien de la Ligue française d'hygiène mentale, le Professeur Paul Sivadon, un des pionniers de la psychiatrie moderne et le Docteur Édouard Toulouse, un de ses fondateurs[5]. En 1968 elle est reconnue d'utilité publique[3].

Le nom de l’association a évolué dans le temps : dans ses statuts de 1968[réf. nécessaire]), elle est nommée « Union de familles de malades mentaux et de leurs associations »[6] ; en 2009, elle adopte son nom actuel « UNAFAM-Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques »[1]. Le , elle adopte une nouvelle identité visuelle[4].

Actions[modifier | modifier le code]

L'Unafam vient en aide aux personnes souffrant de troubles psychiques en assurant une présence dans des maisons d'adolescents, des institutions et des hôpitaux, en agissant auprès des instances nationales, régionales et départementales pour la promotion ou le développement de la santé psychique et ses structures; veillant ou demandant que les malades aient un accès aux soins optimal, un hébergement, un revenu minimum, une protection juridique et un accompagnement pour du travail ou des activités[7],[8],[9],[10],[11].

L'association reçoit dans ses délégations et permanences locales les familles pour les accompagner ou répondre à leurs demandes, elle met à disposition des centres de ressources et documentations pour ses membres, réalise des ateliers de formation pour les bénévoles et des groupes de paroles.

  • « Écoute-famille : un espace de libre parole » - L'Unafam a mis en place un service téléphonique gratuit et anonyme intitulé "écoute-famille", assuré par des psychologues pour répondre aux proches et amis des malades psychiques qui le souhaitent[12].

L'unafam fait également partie du réseau Handiplanet[13] (programme de la Fondation des Amis de l'Atelier). C'est un réseau international d'échanges réciproques d'expériences et de savoirs sur le handicap mental et psychique par le partage et la capitalisation d'idées, d'informations et d'expériences. Les membres du réseau souhaitent ainsi contribuer à un meilleur exercice des droits des personnes handicapées mentales et psychiques de tout pays, en s’appuyant sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU du (A/61/611).

Événements[modifier | modifier le code]

L'Unafam est co-organisatrice chaque année de la manifestation Semaines d'Information sur la Santé Mentale (SISM)[14],[15],[16], de colloques et conférences, et participe aux forums dédiés aux droits[17] et au handicap.

En 2013, l'Unafam fêtait ses 50 ans, l'occasion de revenir lors de son congrès national[18] sur ses contributions durant ses dernières décennies et notamment :

dans le cadre du « Plan psychiatrie et santé mentale 2005-2008 » en collaboration avec le Conseil national de l'Ordre des médecins, des institutions et divers partenaires[23].

Comités[modifier | modifier le code]

Comité GEM[modifier | modifier le code]

Un comité national est chargé de la mise en œuvre et du suivi des groupes d'entraide mutuelle (GEM)[24],[25], il est constitué notamment de la Fédération nationale des associations d'usagers en psychiatrie (FNApsy), de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), des administrations centrales de la Santé et de l’Action sociale, de la Fédération d’aide à la santé mentale Croix-Marine, de la Mission nationale d’appui en santé mentale (MNASM) et l'association Unafam.

Comité Recherche de l’Unafam[modifier | modifier le code]

L'Unafam s'implique dans la recherche au travers son « Comité Recherche de l’Unafam », qui réunit des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, des cliniciens, visant à créer une passerelle entre l'Unafam et les différents organismes et programmes scientifiques[26].

Le comité émet son avis consultatif sur les projets scientifiques de l’Unafam, un « Prix Recherche » récompense de jeunes chercheurs pour leurs travaux et thèses sur les psychoses et un réseau de « Correspondants Recherche » informe sur les avancées scientifiques les membres de l'association.

Le comité recherche de l’Unafam est composé par[27] :

  • Michel Botbol, psychiatre des hôpitaux, attaché à l’administration centrale de la protection judiciaire de la jeunesse ;
  • Martine Bungener[28], directeur de recherche, directeur du laboratoire Cermes, médecine, sciences, santé et société (CNRS/Inserm/EHESS/Paris-XI), Villejuif ;
  • Jean Costentin[29], professeur, directeur du laboratoire de neuropsychopharmacologie (CNRS), Rouen ;
  • Jean-Marie Danion[30], professeur, directeur du laboratoire physiopathologie clinique et expérimentale de la schizophrénie (Inserm), Strasbourg ;
  • Jacqueline Delbecq[31], directeur de recherche honoraire (Inserm) ;
  • Alain Ehrenberg, directeur de recherche, directeur du laboratoire Cesames (CNRS/Inserm/Paris-V), Paris ;
  • Marie-Christine Hardy-Bayle[32], professeur, chef de service de psychiatrie, hôpital Mignot, Le Chesnay, directeur du réseau de promotion de la santé mentale Yvelines Sud ;
  • Marie-Odile Krebs[33], professeur, directeur du laboratoire physiopathologie des maladies psychiatriques, développement et vulnérabilité (Inserm), Paris ;
  • Antoine Lazarus[34],[35],[36], professeur, département de santé publique et de médecine sociale de l’université Paris Nord, Bobigny ;
  • Jean-Luc Martinot[37], directeur de recherche, directeur du laboratoire imagerie cérébrale en psychiatrie (Inserm), Orsay ;
  • Frédéric Rouillon[38], professeur, centre des maladies mentales et de l’encéphale, hôpital Sainte-Anne, Paris ;
  • Hélène Verdoux[39], professeur, chef du service de psychiatrie adulte, université Victor-Ségalen, Bordeaux ;
  • Sylvie Biarez, Jean Dixmier, Jean Dybal, Bertrand Escaig, membres de l’Unafam.

Programme de recherche : Le handicap, un nouvel enjeu de santé publique[40], Institut de Recherche en Santé Publique

Communication et publications[modifier | modifier le code]

L'association publie tous les trimestres la revue Un Autre Regard[41], établit des enquêtes de santé publique, des campagnes d'informations et supports multimédia avec ses partenaires et d'autres associations de familles. Elle vise à lutter également contre la précarité et la stigmatisation des malades psychiques au travers différentes actions de sensibilisation du public, des médias et des institutions[42],[43].

Guides et livrets[modifier | modifier le code]

  • Troubles psychiques, la parole aux familles[44]
  • L’Accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique[45]
  • Apprendre à vivre avec des troubles bipolaires[46]
  • L’Indispensable[47]

Revue[modifier | modifier le code]

  • Un Autre Regard[41] — parution trimestrielle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arrêté, « Arrêté du 22 juin 2009 approuvant des modifications apportées au titre et aux statuts d'une association reconnue d'utilité publique », sur legifrance.gouv.fr, Journal officiel de la République française, (consulté le 18 juillet 2014)
  2. L’Unafam, son histoire
  3. a et b Ministère de l'Intérieur, « Associations Reconnues d'utilité publique », sur data.gouv.fr,
  4. a et b Communiqué de presse, « Nouvelle identité visuelle de l’Unafam », sur unafam.org, Unafam,
  5. Unafam - son histoire
  6. Statuts UNAFAM
  7. http://www.unafam.org/Ce-que-veut-l-Unafam-pour-les.html
  8. Presse Le Telegramme - tag Unafam
  9. Unafam - ses actions
  10. Santé Magazine - Unafam
  11. Plateforme emploi- Unafam mai 2010
  12. Ecoute-famille - Service téléphonique Unafam
  13. http://www.handiplanet-echanges.info/le-reseau/la-charte#sthash.2Uuw5dr4.dpuf
  14. www.sante.gouv.fr - Semaine d'information en santé mentale SISM
  15. Unafam - Semaine d'information en santé mentale SISM
  16. Site semaine-sante-mentale.fr
  17. http://www.spidh.org/uploads/media/Travail_et_droits_personnes_handicapees.pdf forum mondial 2010 - Droits de l'Homme
  18. Santé mentale - actualité
  19. Unafam - Le handicap psychique
  20. Hopital.fr - Le handicap psychique
  21. CEDIAS - enjeux debat autour handicap psychique - Unafam
  22. http://www.unafam.org/L-Unafam-ses-acquis.html
  23. Plan psychiatrie et santé mentale 2005-2008 - Conseil national de l'Ordre des médecins
  24. http://www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2009-1-page-205.htm
  25. http://www.lien-social.com/spip.php?article2310&id_groupe=7
  26. books.google.fr Pathologies schizophréniques Par Jean Dalery,Thierry d'Amato, Mohamed Saoud
  27. Unafam - comité de recherche
  28. Bungener Martine
  29. Jean Costentin
  30. Jean-Marie Danion
  31. Jacqueline Delbecq
  32. Marie-Christine Hardy-Bayle
  33. Marie-Odile Krebs
  34. Antoine Lazarus
  35. Viaf.org - Antoine Lazarus
  36. Paris.fr Antoine Lazarus
  37. [1]
  38. Frédéric Rouillon
  39. Hélène Verdoux
  40. MSSH EHESP Handicap psychique
  41. a et b Un Autre Regard
  42. La psychiatrie en France : de la stigmatisation à la médecine de pointe
  43. Prix S'unir pour agir - Fondation de France
  44. Troubles psychiques, la parole aux familles
  45. L’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique
  46. Apprendre à vivre avec des troubles bipolaires
  47. L’indispensable

Annexes[modifier | modifier le code]

Textes juridiques[modifier | modifier le code]

Les textes de loi sur le handicap et les soins psychiatriques :

  • Loi no 2013-869 du 27 septembre 2013 modifiant certaines dispositions issues de la loi no 2011-803 du relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge ;
  • Loi n° 2011-901 du 28 juillet 2011 tendant à améliorer le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées et portant diverses dispositions relatives à la politique du handicap ;
  • Loi no 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ;
  • Loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.

Liens externes[modifier | modifier le code]