Type 74

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Type 74
Image illustrative de l'article Type 74
Caractéristiques de service
Type char de combat
Service depuis septembre 1975
Utilisateurs Japon
Production
Concepteur Mitsubishi Heavy Industries
Année de conception 1962-1973
Constructeur Mitsubishi Heavy Industries
Production 873 exemplaires
Variantes Type 74 (A), (B), (C), (D), (E), (F) et (G)
Caractéristiques générales
Équipage 4 (chef de char, opérateur tourelle, chargeur et pilote)
Longueur 6,7 m (caisse)

9,41 m (avec le canon pointé à 12h)

Largeur 3,18 m
Hauteur 2,48 m (hauteur du toit)

2,67 m (avec la mitrailleuse du chef de char)

Masse au combat 38 tonnes en ordre de combat
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage Masque : 116 mm

Tourelle : 132 mm
Glacis : 80 mm

Type acier BHL (caisse)

acier moulé (tourelle)

Armement
Armement principal canon de 105 mm L7A1 L/52 (55 obus)
Armement secondaire une mitrailleuse coaxiale Type 74 de 7,62 mm (4 500 coups)

une mitrailleuse lourde M2 de 12,7 mm (660 coups) sur le tourelleau du chef de char

Mobilité
Moteur V10 diesel Mitsubishi 10ZF22WT à deux temps refroidi par air
Puissance 720 ch (529 kW) à 2 200 tr/min
Transmission Mitsubishi MT 75 manuelle (6 rapports en marche-avant et 1 en marche-arrière) avec une direction à double différentiel
Suspension barres de torsion et oléopneumatique à garde au sol et assiette variables
Vitesse sur route 53 km/h sur route
Puissance massique 19 ch/t
Réservoir 950 ℓ
Consommation 2,5 ℓ par  km
Autonomie 300 km à 400 km


Le Type 74 Nana-yon est un char de combat japonais utilisé dans les forces terrestres d'auto-défense depuis 1975.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Comme le type 90 et la plupart des véhicules militaires des forces japonaises d'autodéfense, le char de combat type 74 est fabriqué par la firme Mitsubishi. Ce char est l'ancêtre du char Type 90. Comme bon nombre de chars anciens, le type 74 dispose de 5 grandes roues de route métalliques qui assurent le bon roulement du char sur le sol et ne dispose pas de galets de retour. De plus, comme la plupart des blindés d'après guerre il a une protection nucléaire, biologique et chimique (NBC), propre à ce char, lui permettant d'être engagé sur un terrain contaminé.

Sur la tourelle, on peut apercevoir deux trappes, l'une pour un tireur et l'autre pour un chef de char, l'évacuateur de fumée du canon est placé au tiers du canon. En ce qui concerne le système de tir, il y a contrôle de celui-ci, on lui a adjoint un télémètre laser dans la coupole du commandant, un système de visée infrarouge pour le commandant et le canonnier ainsi qu'un calculateur balistique dans le poste de tir. Sur certains chars de tête, lors des manœuvres, on peut voir un gros projecteur pour éclairer la route qu'empreinte le tank.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étude de ce char a commencé en 1962 quand les Japonais se sont rendus compte que le Type 61 ne serait pas en mesure d'affronter les derniers chars soviétiques comme le T-62. Il a été inspiré par de nombreux autres chars, notamment par les chars soviétiques (puis russes) T-55, T-62 et T-72 cela se remarque à la forme de la tourelle mais on y a aussi intégré des éléments de chars occidentaux, comme la suspension contrôlable du MBT-70, la coque en acier laminé du char Leopard 1 et le puissant canon L7 de 105 mm britannique . Le design a été finalisé en 1964 et le premier prototype, désigné STB-1, a été livré en fin 1968 et a subi un certain nombre de modifications jusqu'en 1969. Le chargeur automatique s'est avéré trop complexe et coûteux et a été retiré, en outre, la mitrailleuse antiaérienne contrôlée à distance a été retirée. La conception de la tourelle a également été changée, devenant plus longue. Ces changements ont entraîné un autre prototype, le STB-3, qui a été livré en 1971. Le prototype final désigné STB-6 a été livré en 1973. Finalement, il est entré en service en 1974, d'où son nom de « Type 74 ». La production a commencé en septembre 1975, avec 225 livrés pour le mois de janvier 1980. Il a été produit à 893 exemplaires et sa production prit fin en 1989. 800 Type 74 sont toujours en service dans les années 2000. Avant même son entrée en service, le Type 74 était plus ou moins obsolète ainsi, le char Type 90 devait le remplacer purement et simplement, mais avec la fin de la guerre froide, on a préféré le laisser en service (en le modernisant) malgré le lancement du Type 90.


Blindage[modifier | modifier le code]

Ce tableau répertorie l'épaisseur réelle du blindage ainsi que l'augmentation de l'épaisseur horizontale offerte par le blindage incliné.

Zone concernée épaisseur réelle angle d'inclinaison épaisseur à l'horizontale
Glacis avant 80 mm 25° 189 mm
Avant de la caisse 80 mm 35° 139 mm
Côtés de la caisse 35 mm
Arrière de la caisse 25 mm

Sur le même châssis[modifier | modifier le code]

  • Il existe un char de dépannage de ce char, le Type 78 ARV, qui n'a pas de tourelle. Il est muni d'un bras hydraulique. Il existe également un Type 85 pour la défense antiaérienne muni de deux canons de calibre 35 mm.

Successeurs[modifier | modifier le code]

Le Type 74 est progressivement remplacé par le Type 90 ainsi que par le Type 10, ce dernier remplaçant aussi en partie le Type 90.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :