Stratovarius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stratovarius
Description de cette image, également commentée ci-après

Stratovarius, en 2006.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande
Genre musical Power metal, Metal néo-classique, speed mélodique, metal symphonique
Années actives Depuis 1984
Labels Ear Music, Nuclear Blast, Sanctuary Records, Noise Records
Site officiel www.stratovarius.com
Composition du groupe
Membres Timo Kotipelto
Jens Johansson
Lauri Porra
Matias Kupiainen
Rolf Pilve
Anciens membres Voir anciens membres
logo de Stratovarius

Logo de Stratovarius.

Stratovarius est un groupe de power metal finlandais originaire d'Helsinki. Formé en 1984, le groupe joue une musique caractérisée par un croisement entre le speed mélodique d'Helloween et le hard néoclassique d'Yngwie Malmsteen, avec une touche hard FM dans une moindre mesure. Le nom est une contraction entre Stratocaster et Stradivarius.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines (1984–1988)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1984 par le bassiste John Vihervä, le batteur et chanteur Tuomo Lassila, et le guitariste Staffan Stråhlman. Le premier nom du groupe était Black Water. À cette époque, le groupe était principalement influencé par Black Sabbath, Ozzy Osbourne et Metallica. John Vihervä quitta le groupe fin 1984 et fait remplacé par Jyrki Lentonen qui jouait auparavant avec Timo Tolkki dans un groupe nommé Road Block. En 1985, c'est au tour de Staffan Stråhlman de quitter le groupe, une semaine avant un concert prévu à Aalborg, au Danemark. Tuomo Lassila fait appel à Tolkki pour le remplacer. Ce dernier prend bientôt en charge la partie vocale, apporta des influences telles que Yngwie Malmsteen, Blackmore, Rainbow ou encore de la musique baroque, et devient rapidement le principal auteur/compositeur du groupe jusqu'à son départ en 2008.

Débuts (1989–1995)[modifier | modifier le code]

En 1989 sort le premier album du groupe Stratovarius. Composé par Timo Tolkki, l'album s'intitule Fright Night. En 1990, le bassiste Jyrki Lentonen quitte le groupe pour céder sa place à Jari Behm. Ce dernier apparaît en photo dans le deuxième album intitulé Twilight Time, bien que les partitions de basse ne soient pas de lui. Il quitta le groupe peu de temps après.

En 1992, le deuxième album, appelé Stratovarius II, est publié en Finlande. Quelque temps plus tard, en octobre 1992, l'album sort avec une nouvelle pochette et un nouveau nom, Twilight Time dans toute l'Europe. C'est avec cet album que le groupe commença à conquérir le Japon où il devint très apprécié. Pour cet album, le batteur Sami Kuoppamäki, du groupe de rock progressif Kingston Wall, remplace Tuomo Lassila sur quatre pistes. En 1993, le bassiste Jari Kainulainen entre dans le groupe pour enregistrer la majorité de leur troisième album intitulé Dreamspace. Cet album sortit mondialement en 1994. En juin 1994, le groupe réalise sa première tournée au Japon et joue à Tokyo, Osaka et Nagoya.

Dreamspace est le dernier album avec Timo Tolkki en tant que chanteur puisqu'en 1995, Timo Kotipelto remplace Tolkki au chant. En mars de cette même année, Fourth Dimension, leur quatrième album, sort mondialement. Timo Kotipelto prend en charge toute la partie vocale de l'album laissant ainsi Timo Tolkki se consacrer exclusivement à la guitare et à la composition. L'album marque un changement musical par rapport à son prédécesseur Dreamspace'. L'âme du groupe actuel était née.

Succès mondial (1996–2003)[modifier | modifier le code]

Le cinquième album, Episode, voit l'entrée du batteur Jörg Michael qui remplaça Tuomo Lassila, et du claviériste Jens Johansson issu du groupe d'Yngwie Malmsteen. Episode est considéré comme un classique du genre et contient plusieurs des meilleurs titres speed de Stratovarius tels Father Time et Speed of Light. Le groupe connait un succès mondial avec les albums Visions, Destiny et Infinite où il fait des tournées dans le monde entier, du Japon à l'Amérique latine. Ils sont considérés comme l'apogée du groupe.

À l'été 2002, le groupe commence à enregistrer Elements Part 1 considéré comme l'album le plus symphonique et épique que Stratovarius ait produit. Les albums Elements Part 1 et Elements Part 2 sortent tous les deux en 2003.

Départs et tensions (2005–2008)[modifier | modifier le code]

En 2005, le groupe sort un album éponyme tandis que le bassiste Jari Kainulainen quitte le groupe après douze ans de service, remplacé par Lauri Porra. Le son de ce nouvel album sonne davantage heavy et les morceaux mid-tempo remplacent les rythmes rapides. L'ambiance est plus sombre qu'auparavant. Globalement, les critiques sont un peu décevantes. Le 2 avril 2008, le leader et compositeur du groupe, Timo Tolkki, annonce la fin de Stratovarius dans un long message, posté sur son site officiel. Cette fin brutale est expliquée par plusieurs divergences et par une mauvaise ambiance au sein du groupe depuis quelque temps. À la suite de cela, Timo Tolkki forme son nouveau groupe, Revolution Renaissance. Toutefois, un désaccord a lieu entre Timo Tolkki et les autres membres du groupe, ces derniers voulant poursuivre l'aventure Stratovarius. Finalement, le 20 mai 2008, Tolkki décide d'abandonner tous ses droits sur le nom et le catalogue du groupe mettant un terme à la crise[1].

Retour sur scène (2008–2012)[modifier | modifier le code]

Matias Kupiainen se joint au groupe en 2008.

Durant la deuxième moitié de 2008, le groupe annonce alors successivement sur son site officiel l'arrivée de Matias Kupiainen en tant que nouveau guitariste, la sortie d'un album et une série de concerts en Europe, signifiant ainsi le retour du groupe sur la scène metal pour 2009[2]. Le 20 février 2009, le groupe rend public le nom de l'album, Polaris[3].

Durant l'année 2010, après la tournée mondiale pour la promotion de Polaris, le groupe se penche sur la composition d'un nouvel album. Elysium sort le 14 janvier 2011, et atteint rapidement la première place des ventes en Finlande. Stratovarius tournera en première partie du groupe Helloween pour sa promotion. Elysium a été produit par Matias Kupiainen, le guitariste du groupe depuis 2008[4] et principal compositeur du groupe.
En septembre 2011, le batteur Jörg Michael quitte le groupe pour des raisons personnelles ; il terminera néanmoins toutes les dates de concert annoncées[5]. Le 20 juin 2012, le groupe annonce que Rolf Pilve sera désormais leur nouveau batteur.

Nemesis et Eternal (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 25 janvier 2013 sort le quatorzième album du groupe intitulé Nemesis[6]. Il est adulé par la presse spécialisée et considéré comme étant le meilleur album de Stratovarius depuis Destiny sorti en 1998[réf. nécessaire]. Ils publient également un DVD intitulé Nemesis Days, en mai 2014, avec quelques scènes de leur tournée Nemesis World Tour enregistrées la même année[7]. En août 2014, le groupe annonce quelques concerts consacrés à leur album Visions publié en 1997. L'album est joué dans son intégralité. Le premier concert se déroule le 12 septembre 2014 au Progpower USA d'Atlanta[8]. Le 5 décembre 2014, Elements Part 1 et Elements Part 2 sont réédités en coffret 3CD+DVD digipack, avec une cassette comprenant des démos exclusives, un t-shirt de la tournée Elements et une reproduction du programme original de leur tournée[9].

Le 24 avril 2015, Stratovarius annonce un seizième album, Eternal, pour le 11 septembre 2015[10]. Le 23 juin 2015, Stratovarius révèle la couverture de l'album et sa liste de chansons officielle[11]. En octobre 2015, Stratovarius effectue une tournée mondiale en soutien à ce nouvel album. Leur nouvelle tournée européenne débute le 27 août en Allemagne pour s'achever le 15 novembre en République tchèque après deux dates en France (Besançon, le 31 octobre et Paris le 1er novembre). Le 20 mai 2016, le groupe publie un best-of qui comprend une chanson inédite intitulée Until the End of Days[12].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Tuomo Lassila – batterie (1984–1995), chant solo (1984–1985)
  • John Vihervä – basse (1984–1987)
  • Staffan Stråhlman – guitare (1984–1985)
  • Mika Ervaskari - claviers (1984–1987, décédé en 2005)
  • Jyrki Lentonen – basse (1987–1990)
  • Antti Ikonen – claviers (1988–1995)
  • Jari Behm – basse (1989–1993)
  • Timo Tolkki – guitare (1985–2008), chant solo (1985–1994), chœurs en studio (1994–2008)
  • Jari Kainulainen – basse (1993–2005)
  • Jörg Michael - batterie (1995–2012)
  • Katriina « Miss K » Wiiala – chant solo (2004)

Anciens membres de session[modifier | modifier le code]

  • Sami Kuoppamäki (studio) – batterie (1993-1994)
  • Anders Johansson (live) – batterie (2004)
  • Alex Landenburg (live) – batterie (2010)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Stratovarius.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Le "merci" du groupe à Timo Tolkki
  2. (en) Stratovarius revient en 2009
  3. « Stratovarius announce their new album, Polaris »,‎ (A consulter en version archivée)
  4. « Biographie de Stratovarius », sur www.stratovarius.com
  5. (en) stratovarius.com - news of the Sep 15 2011, Stratovarius says farewell to drummer Jörg Michael
  6. (en) « Stratovarius release new studio album "Nemesis" and EP "Unbreakable" »,‎ (consulté le 26 novembre 2012).
  7. (en) « STRATOVARIUS: 'If The Story Is Over' Video Released », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 8 novembre 2016).
  8. (en) « Stratovarius To Perform Full Album Visions Live », Metalunderground.com,‎ (consulté le 24 juin 2015).
  9. (en) « Elements Part 1 And Elements Part 2 Reissue Announced », Stratovarius.com,‎ (consulté le 24 juin 2015).
  10. (en) « The New Album Eternal Out August 14th », Stratovarius.com,‎ (consulté le 24 juin 2015).
  11. (en) « Stratovarius announce final release dates and cover for "Eternal" », Ear Music,‎ (lire en ligne).
  12. (en) « Stratovarius's 'Best Of' Collection To Include New Song 'Until The End Of Days' », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 4 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :