Tuba Büyüküstün

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tuba Büyüküstün
Description de l'image Tuba Büyüküstün.jpg.
Nom de naissance Hatice Tuba Büyüküstün
Naissance (38 ans)
Istanbul (Turquie)
Nationalité Drapeau de Turquie Turque
Profession Actrice
mannequin
Films notables 20 Dakika, Asi, Kara Para Aşk, Sanawat Dayaa, Cesur ve Güzel
Site internet (en) Tuba Büyüküstün

Tuba Büyüküstün (Hatice Tuba Büyüküstün ou Lamiss), née le à Istanbul, est une actrice et mannequin turque. En 2014, elle est la première actrice turque nominée aux Emmy Awards pour son rôle de Melek Halaskar dans 20 Dakika. Elle est ambassadrice de l'UNICEF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tuba Büyüküstün (توبا بويوكستون) est née le à Istanbul[1]. Elle est notamment connue dans le monde arabe sous le nom de Lamiss لميس ou Asi d'après les prénoms de ses personnages dans ses films.

Formation[modifier | modifier le code]

Tuba Büyüküstün est diplômée de l'Université des beaux-arts Mimar-Sinan[2] d'Istanbul.

Actrice[modifier | modifier le code]

Les années 2000[modifier | modifier le code]

En 2005, elle entame une carrière d'actrice avec le rôle de Aysun dans Babam ve Oğlum de Çağan Irmak.

Jusqu'en 2006, elle incarne Filiz Tekiner (en arabe لميس أبو شعر, Lamiss Abu Shaar) dans la série Sanawat Dayaa (Ihlamurlar Altında (tr), سنوات الضياع, Les années perdues) de Aydın Bulut. L'engouement pour cette série, suivie par trente-neuf millions de femmes[3] dans le monde arabe, génère des retombées économiques favorables au tourisme à Istanbul et à la balance extérieure de la Turquie.

Elle interprète Zeynep Erez, l'assistante du proviseur d'un lycée où cinq jeunes doivent passer L'Exam (Sınav (en)[4]) d'entrée à l'université, dur comme un ÖSS (simple) : reste à voler les sujets et avoir confiance en la force intérieure du professionnel Jean-Claude Van Damme (Charles), une comédie[5] d'Ömer Faruk Sorak.

De 2007 à 2009, elle est Asi Kozcuoğlu dans la série éponyme Asi qui assoit sa notoriété en Turquie, au Liban et dans le monde arabe où la série est distribuée dans soixante-sept pays[6]. Elle connait une certaine popularité en Grèce, Égypte et au Maroc. La série est nominée pour le prix de l'audience dans la catégorie feuilletons, telenovelas et soap operas au 51e festival de télévision de Monte-Carlo[7].

Les années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010 et 2011, elle interprète Hasret dans la série Gönülçelen.

En 2013, elle revient dans la série 20 Dakika[8] (20 Minutes).

En 2014, Tuba Büyüküstün est la première actrice turque à être nominée aux International Emmy Awards[1],[9] dans la catégorie meilleure actrice pour son rôle de Melek Halaskar dans 20 Dakika.

En 2015, Elle joue le rôle de Elif Denizer dans la série Kara Para Aşk avec l'acteur Engin Akyürek (commissaire Ömer Demir). Elle gagne le prix du meilleur rôle féminin par l'association des journalistes de radio et télévision (RTGD (tr)[10]) à Ankara.

Selon le sondage pour MBC, elle est l'actrice la plus célèbre du monde arabe[11]. Elle est classée par Top Beauty World à la 17e place des femmes les plus belles[12] du monde.

Au Vatican, à l'université pontificale urbanienne[13], elle est élue meilleure actrice à la 14e cérémonie des prix internationaux Giuseppe Sciacca[14].

En 2016, avec son rôle de Elif Denizer dans Kara Para Aşk (Aşk comme amour), elle gagne le prix du meilleur jeu féminin dans une série lors de la cérémonie du prix de la jeunesse en Turquie[15]. Dans Cesur ve Güzel, Kivanc Tatlitug est Cesur, le brave tandis qu'elle est la belle Sühan.

En 2017, elle est membre du jury[16] du festival du film asiatique à Los Angeles. Elle reçoit le prix Miracle Makers[17] à la 44e cérémonie des Pantene Golden Butterfly Awards à Istanbul.

En 2018, elle interprète Ahra dans Daha[18] (More, Davantage) de Onur Saylak qui gagne le prix du meilleur film au festival du film East End (en) à Londres.

Mannequin[modifier | modifier le code]

En 2010, elle fait des campagnes pour Pantene Moyen-Orient[19],[20].

En 2012, elle est en couverture du Elle[21] Turquie.

En 2013, elle devient l'égérie des bijoux Arté Madrid[22].

Tuba Büyüküstün est photographiée par Giovanni Squatriti pour l'éditorial Turkish Delight du Elle Arabia[23] au manoir Sait Halim Pacha (tr), quartier Yeniköy (tr), district Sarıyer d'Istanbul.

En 2014, elle apparaît dans le Vogue[24] Turquie.

En 2016, un éditorial Vogue lui est consacrée[25].

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 2011 à 2017, elle est mariée avec l'acteur Onur Saylak. Elle a deux enfants[26], des jumelles qui se prénomment Maya et Toprak.

divorcé en 2017


Vie publique[modifier | modifier le code]

Elle est ambassadrice du Fonds des Nations unies pour l'enfance[26],[27] et participe à la campagne No lost People pour soutenir notamment les réfugiés syriens[28] du camp de Zaatari (مخيم الزعتري) en Jordanie.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2015 : meilleure rôle féminin dans Kara Para Aşk par l'association des journalistes de radio et télévision (RTGD), Ankara
  • 2015 : meilleure actrice à la 14e cérémonie des prix internationaux Giuseppe Sciacca, Vatican
  • 2016 : meilleur jeu féminin dans la série Kara Para Aşk à la cérémonie des prix de la jeunesse turque, Istanbul
  • 2017 : miracle Makers à la 44e cérémonie des Pantene Golden Butterfly Awards, Istanbul

Nominations[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Tuba Büyüküstün, nominada a los Premios Emmy », sur TRT, (consulté le 4 septembre 2018)
  2. (tr) « Tuba Büyüküstün kimdir? » [« Qui est Tuba Büyüküstün ? »], sur Milliyet, (consulté le 4 septembre 2018)
  3. Mokhefi 2013, p. 69.
  4. (es) « Sinav », sur La Vanguardia, (consulté le 7 septembre 2018) : « En Sinav, Van Damme interpreta a un refinado (rafiné) ladrón (…) Tuba Büyüküstün »
  5. « L'Exam », sur Télérama, (consulté le 7 septembre 2018) : « (…) le fameux Jean-Claude Van Damme… Une comédie délirante, fou rire assuré. »
  6. (en) Emrah Güler, « Turkey’s biggest export: TV dramas », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018)
  7. Charles Decant, « La série la plus regardée au monde est... : Le prix a été remis hier lors de la clôture du 51ème Festival de Télévision de Monte-Carlo. », sur Pure médias, (consulté le 5 septembre 2018) : « dans la catégorie feuilletons, telenovelas et soap operas, (…). La série devance (…) le feuilleton turc Asi. »
  8. (en) « Turkish actress returns with new drama », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018)
  9. (en) « Turkish actress Bergüzar Korel tops Arab TV survey », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018) : « Büyüküstün was nominated for the best performance by an actress award of the 42nd International Emmy Awards with her role in the 20 Dakika (20 Minutes) series. »
  10. (tr) « Maliye Bakanı Şimşek'ten Tuba Büyüküstün'e dizi göndermesi! » [« Le ministre des Finances Şimşek au sujet d'une série de Tuba Büyüküstün »], traduction sujette à caution : [si le commissaire Ömer veut vraiment lutter contre l'argent au noir (Kara Para), la MASAK (tr) (cellule de renseignements financiers en Turquie) pourrait éventuellement le soutenir.], sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018)
  11. « Tuba Büyüküstün, l'actrice favorite du monde arabe », sur TRT, (consulté le 4 septembre 2018)
  12. « Cinq femmes turques parmi les 100 plus belles du monde », sur TRT, (consulté le 4 septembre 2018)
  13. « Tuba Buyukustun choisie 'meilleure actrice' au Vatican », sur TRT, (consulté le 4 septembre 2018)
  14. (en) « Turkish actress to be honored in Vatican », sur Hürriyet (consulté le 4 septembre 2018) : « (The) name (of Giuseppe Sciacca) was given to the organization for the award presented to successful young people under the age of 35 who gained success in the field of science and arts. »
  15. (tr) « 2016 Kazananlar » [« Les gagnants 2016 »], en ligne 4 colonne 2, sur Prix de la jeunesse en Turquie, (consulté le 4 septembre 2018) : « En iyi Kadın Dizi Oyuncusu (meilleur jeu féminin dans une série) : Tuba Büyüküstün »
  16. (en) « Angelina Jolie meets Tuba Büyüküstün », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018) : « Büyüküstün was in Los Angeles to attend the International Asian Film Festival, which ended last week, where she was a jury member. »
  17. (en) « Stars honored for promoting Turkey in exported TV series », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018) : « Tuba Büyüküstün received the Miracle Makers award in a ceremony held at Istanbul’s Zorlu Center PSM, awarding the best in Turkey’s television »
  18. (en) « Turkish drama wins Best Film Award at UK film festival », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018)
  19. « Lamiss en questions… », sur Femmes du Maroc, (consulté le 4 septembre 2018)
  20. « Tuba Büyüküstün, «la miss» des cœurs », sur Le Matin, (consulté le 4 septembre 2018)
  21. (tr) « ELLE Aralık sayısı çıktı », sur Elle (consulté le 4 septembre 2018)
  22. (en) Dylan Essertier, « Tuba Büyüküstün Named Brand Ambassador of ARTĒ Madrid », sur SavoirFlair, (consulté le 4 septembre 2018) : « best known for her role as ‘Lamees’ on Sanawat Al Dayaa »
  23. (tr) « لميس وعاصي تفتح قلبها لELLE عربيّة » [« Lamiss et Asi ouvrent leurs cœurs à ELLE Arabia »], sur Elle Arabia,‎ (consulté le 4 septembre 2018)
  24. (tr) « Tuba Büyüküstün'ün Emmy Şıklığı » [« L'élégance de Tuba Büyüküstün aux Emmy Awards »], sur Vogue, (consulté le 4 septembre 2018)
  25. (tr) « Doğal ve Güzel: Tuba Büyüküstün » [« Naturelle et belle Tuba Büyüküstün »], sur Vogue, (consulté le 4 septembre 2018)
  26. a et b (en) « Tuba Büyüküstün Will Work with UNICEF for Children! », sur UNICEF, (consulté le 4 septembre 2018) : « Mother of two »
  27. (en) « Turkish actress becomes goodwill ambassador for UNICEF », sur Hürriyet, (consulté le 4 septembre 2018) : « Turkish actress Tuba Büyüküstün, a celebrity in Turkey and many Gulf nations, has been appointed as a goodwill ambassador of the United Nations Children’s Rights and Emergency Relief Organization (UNICEF). »
  28. (en) « UNICEF Goodwill Ambassador and Turkish actress, Tuba Büyüküstün, visits Syrian children in Za’atari refugee camp », sur UNICEF, (consulté le 4 septembre 2018) : « Turkish actress Tuba Büyüküstün, famed for her role as Lamees, met with Syrian girls who have fled the nearly 4-year old war in their country. »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mansouria Mokhefi, Le Maghreb face aux nouveaux enjeux mondiaux : L’industrie des feuilletons télévisés et la « turcophilie » maghrébine, Le Maghreb dans la politique arabe de la Turquie - Aperçus sur une stratégie en développement, ifri, coll. « Programme Moyen-Orient/Maghreb », , 100 p. (ISBN 978-2-36567-248-1, présentation en ligne, lire en ligne [PDF]), p. 66-69

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]