Tsukiji Hongan-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tsukiji Hongan-ji
Tsukiji Honganji 2009.jpg
Nom originel
築地本願寺Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom en kanas
つきじほんがんじVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Religion
Ordre religieux
Dédié à
Architecture
Architecte
Histoire
Fondateur
Junnyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Site web
Localisation sur la carte de la préfecture de Chiba
voir sur la carte de la préfecture de Chiba
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tokyo
voir sur la carte de Tokyo
Red pog.svg

Le Tsukiji Hongan-ji (築地本願寺?), parfois romanisé de façon archaïque en Hongwan-ji, est un temple bouddhiste de l'école Jodo Shinshu situé dans l'arrondissement de Tsukiji à Tokyo.

Le temple prédécesseur du Tsukiji Hongan-ji est le Edo-Asakusa Gobo (江戸浅草御坊), construit à Asakusa en 1617 à la demande de Junnyo Shōnin, 12e monshu[1].

Le temple est détruit par le feu lors d'un incendie généralisé de la ville en 1657 et le shogunat refuse d'autoriser sa reconstruction à Asakusa à cause de projets antérieurs pour cet emplacement[1]. Au lieu de cela, le temple est déplacé vers une nouvelle parcelle de terre récupérée sur la Sumida-gawa, l'actuel Tsukiji. Cette terre passe pour avoir été récupérée par les disciples du Jodo Shinshu eux-mêmes qui vivent à Tsukudajima. Le nom « Tsukiji » vient du caractère kanji qui signifie « terres asséchées ». Ce nouveau temple, appelé Tsukiji Gobo (築地御坊), reste en place jusqu'à ce qu'il soit rasé lors du séisme de 1923 de Kantō.

L'actuel Tsukiji Hongan-ji, conçu par Itō Chūta de l'Université de Tokyo, est construit entre 1931 et 1934. Il est remarquable par son architecture unique, influencée par les temples de l'Asie du Sud.

Le hon-dō (bâtiment principal) à l'intérieur du Tsukiji Hongan-ji

Le Hongan-ji est une destination de pèlerinage du fait des objets ayant appartenu au prince Shōtoku, à Shinran Shonin et à Shonyō Shōnin. Shonyō Shōnin (1911-2002), le 23e monshu est vénéré à la gauche de l'autel principal en l'honneur de sa contribution à la propagation de l'enseignement Jodo Shinshu à l'extérieur de telle sorte que ses disciples ne le soient pas que de nom[1].

Le temple est proche de la station de métro Tsukiji de la ligne Hibiya.

La veillée mortuaire de Hiroaki Shukuzawa (en) s'est tenue au temple le et, comme le temple a été le site de la cérémonie funéraire du populaire musicien de rock Hide (Hideto Matsumoto) en 1998, un mémorial se trouve dans le hall principal lui-même.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Site du temple


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dépliant en anglais disponible au Tsukiji Hongan-ji