Shinran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme image illustrant une personnalité image illustrant japonais
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme et une personnalité japonaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

ShinranShonin.png

Shinran (親鸞?) ou Zenshin (善信?, Kyōto, 1173 – id., 1262) est le fondateur de l'école bouddhique japonaise Jōdo-Shinshū (« École véritable de la Terre pure »), après avoir quitté le maitre Hōnen[1]. Il s'est donné lui-même le surnom de « Tondu-l'imbécile » (愚禿, Gutoku?). L'empereur Meiji lui a conféré le titre posthume de « Grand Maître qui a vu la vérité » (見眞大師, Kenshin daishi?).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bloom, Alfred. The Essential Shinran: A Buddhist Path of True Entrusting, (World Wisdom) 2007. (ISBN 978-1-933316-21-5)
  • Dobbins, James C. (1989). Jodo Shinshu: Shin Buddhism in Medieval Japan. Bloomington, Illinois: Indiana University Press. (ISBN 0253331862)
  • Ducor, Jérôme : Shinran, Un réformateur bouddhiste dans le Japon médiéval (col. Le maître et le disciple); Gollion, Infolio Editions, 2008; 206 pp. ( (ISBN 978-2-88474-926-8)).
  • Ducor, Jérôme : Shinran, Seikaku, Hônen, Genshin : Le Tannishô, le bouddhisme de la Terre pure selon Shinran et ses prédécesseurs, cinq textes traduits du japonais par Jérôme Ducor (coll. Patrimoines, orientalisme); Paris, Les Éditions du Cerf, 2011; 160 pp. (ISBN 978-2-204-09378-1).
  • Shinran Shonin, Hisao Inagaki (trans) : Kyōgyōshinshō: On Teaching, Practice, Faith, and Enlightenment, Berkeley: Numata Center for Buddhist Translation and Research, 2003. (ISBN 1886439168).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A Dictionary of Buddhism par Damien Keown publié par Oxford University Press, (ISBN 9780192800626), pages 261 et 262.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]