Trois femmes puissantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trois Femmes puissantes)
Aller à : navigation, rechercher
Trois femmes puissantes
Auteur Marie NDiaye
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution 20 août 2009
Nombre de pages 316
ISBN 978-2-07-078654-1

Trois femmes puissantes est un roman de Marie NDiaye paru le 20 août 2009 aux éditions Gallimard et ayant reçu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Marie NDiaye a dédié son roman à ses trois enfants Laurène, Silvère et Romaric. Le 2 novembre 2009, ce roman reçoit le prix Goncourt dès le premier tour, fait rare, par cinq voix contre deux pour La Vérité sur Marie de Jean-Philippe Toussaint, et une voix pour Les Heures souterraines de Delphine de Vigan[1],[2]. Le roman était largement favori pour obtenir le prix dès la première sélection du jury connue[3]. Il est l'une des meilleures ventes de la rentrée littéraire 2009[4].

En 2013, des passages du roman sont adaptés et lus dans le film-documentaire Notre monde de Thomas Lacoste.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce roman composé de trois récits est l'histoire de trois femmes, Norah, Fanta et Khady, qui disent « Non » à l'humiliation et « Oui » à la vie.

Le premier récit est fortement inspiré de la propre histoire de l'auteur, dont le père, Sénégalais, a quitté sa famille lorsqu'elle avait un an. Les premier et troisième récits se déroulent essentiellement à Dakar, le second en Gironde où Marie Ndiaye et sa famille ont une maison.

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition imprimée originale
Édition en gros caractères
Livre audio
Édition au format de poche

Notes et références[modifier | modifier le code]